Le monde ouvrier

Ce cahier retrace l'implantation d'activités artisanales importantes dès le XVIIIe siècle et le passage d'une proto-industrie à un monde ouvrier liée à une industrie clairement identifiable au XXe siècle.


La manufacture et l'atelier laissent place peu à peu à une armature industrielle. La fin du XIXe siècle voit les prémices d'une amélioration des conditions de travail, d'une protection sociale mais aussi l'expression des revendications ouvrières. Le XXe siècle voit l'enracinement d'une classe ouvrière mais aussi son éclatement à partir des années 70.

 

Egalement en vente

couv_ouvrier_1.jpg (jpg - 145 Ko)
Imprimer cette page

Le monde ouvrier dans le Puy-de-Dôme

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
La manufacture et l'atelier
Présentation du contenu :

Le département du Puy-de-Dôme demeure jusqu'à la moitié du XIXe s. incontestablement rural et les ressources économiques principales sont issues de l'exploitation agricole.

Cependant, diverses activités artisanales se sont implantées, telles la passementerie à Saint-Amant-Tallende ou la coutellerie à Thiers. La proto-industrie a fait son apparition dans certains secteurs géographiques ruraux, s'appuyant souvent sur l'énergie hydraulique fournie par les cours d'eau.

Durant cette période, l'ouvrier est particulièrement encadré au sein de l'atelier. En 1803, l'institution du livret ouvrier (déjà ébauché par la création des passeports sous la Révolution) restreint la circulation des ouvriers. Ceux-ci ne peuvent quitter leur patron qu'après en avoir obtenu l'autorisation. Ainsi, le livret, visé par les autorités, certifie que l'ouvrier est libre de tout engagement vis-à-vis de l'employeur.

En 1810, les coalitions d'ouvriers sont interdites. L'objectif est de faire cesser les grèves et les arrêts de travail, qui sont un moyen de pression de la part des corporations d'ouvriers sur les patrons. On assiste dans le département à de nombreux conflits, notamment dans les papeteries d'Ambert et les coutelleries thiernoises. Les forces de l'ordre interviennent parfois pour mettre un terme à la crise.

L'inquiétude des élites vis-à-vis du maintien de l'ordre se manifeste aussi à propos de la consommation de vin chez les ouvriers. Les rapports faits aux autorités témoignent de grèves déclenchées par des disettes en vin, et de multiples arrêts de travail dus à la célébration de quelconque événement. Dans l'ensemble, le travail est très pénible. Les journées sont longues, excédant le plus souvent 12 heures. Tout le monde y participe, y compris les enfants, souvent affectés à des tâches précises requérant de l'agilité, comme dans les passementeries.

De surcroît, l'activité ouvrière offre la plupart du temps un complément intéressant au revenu agricole.


Les réglementations
ouvrir dans la visionneuse : Ordonnance de La Michodière, intendant d'Auvergne. 12 juillet 1754.
(1 vue)
Ordonnance de La Michodière, intendant d'Auvergne. 12 juillet 1754.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de Trudaine, intendant d'Auvergne, sur les règles entre entrepreneurs et ouvriers. 4 avril 1768.
(2 vues)
Rapport de Trudaine, intendant d'Auvergne, sur les règles entre entrepreneurs et ouvriers. 4 avril 1768.
Les mouvements de mécontentement et la surveillance des autorités
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire sur la situation de la manufacture de Tallende à Ballainvilliers, intendant d'Auvergne. 10 avril 1765.
(1 vue)
Mémoire sur la situation de la manufacture de Tallende à Ballainvilliers, intendant d'Auvergne. 10 avril 1765.
ouvrir dans la visionneuse : Contrat de M. Mercklein pour travailler à la manufacture de Tallende. 4 décembre 1758.
(1 vue)
Contrat de M. Mercklein pour travailler à la manufacture de Tallende. 4 décembre 1758.
ouvrir dans la visionneuse : Plainte adressée à Turgot, intendant d'Auvergne, sur la grève des ouvriers papetiers de Thiers.
(1 vue)
Plainte adressée à Turgot, intendant d'Auvergne, sur la grève des ouvriers papetiers de Thiers.
Une activité pénible
ouvrir dans la visionneuse : Etat des indemnités accordéees à M. Bancal pour l'établissement d'une manufacture à Clermont. 20 janvier 1756.
(1 vue)
Etat des indemnités accordéees à M. Bancal pour l'établissement d'une manufacture à Clermont. 20 janvier 1756.
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire pour la police des ouvriers papetiers de Thiers. 21 mai 1730.
(2 vues)
Mémoire pour la police des ouvriers papetiers de Thiers. 21 mai 1730.
ouvrir dans la visionneuse : Plainte concernant la grève des ouvriers des moulins de Thiers suite à la disette en vin. 8 novembre 1767.
(1 vue)
Plainte concernant la grève des ouvriers des moulins de Thiers suite à la disette en vin. 8 novembre 1767.
ouvrir dans la visionneuse : Patente d'un ouvrier coutelier de Thiers. an VIII.
(1 vue)
Patente d'un ouvrier coutelier de Thiers. an VIII.
Du monde des ouvriers à un monde ouvrier
Présentation du contenu :

A partir du milieu du XIXe s. jusqu'à la première guerre mondiale, une armature industrielle se met en place progressivement, notamment avec l'apparition et le développement d'usines comme Michelin, Bergougnan, ou Conchon-Quinette, mais aussi avec le développement du secteur minier.

La multiplication des enquêtes parlementaires, particulièrement celle de 1884, offre des renseignements précis sur les conditions de vie et de travail des ouvriers. Les réponses montrent un niveau d'instruction faible et un apprentissage du métier réduit. Ainsi, la réponse d'un mineur à Charbonnier évalue à 80 % le nombre d'ouvriers illettrés. Les logements sont étroits et peu salubres. La réponse du mineur à l'enquête fait état de son logement d'environ 12 m2 pour 5 personnes. Le livret ouvrier se raréfie mais on en trouve trace jusqu'à la fin du XIXe s.

Les autorités prennent conscience des problèmes et de nombreuses lois sont votées au cours de la période pour assurer de meilleures conditions de vie aux ouvriers. Les lois de 1841, 1874 et 1892 améliorent le sort des enfants ouvriers. Au fur et à mesure, l'âge minimal requis passe de 8 ans à 13 ans, le travail nocturne est interdit avant 18 ans et la journée de travail varie entre 8 et 12 heures selon l'âge. Les rapports des inspecteurs, chargés de veiller au respect de l'application des lois, montrent que malgré quelques abus, la situation s'améliore sensiblement, soutenue par l'obligation scolaire des lois Ferry. Les conditions du travail féminin progressent également. Par exemple, le travail féminin de nuit est interdit en 1892 et la journée ne peut excéder 11 heures (contre 12 pour les hommes).

Les accidents du travail sont courants dans les mines et les usines. A partir de 1898, la responsabilité de l'employeur est engagée en cas d'accident.

Les sociétés de secours mutuels se multiplient. Elles sont autorisées en raison de leur caractère d'entraide sociale. Quelquefois dues à l'initiative voire l'obligation patronale, elles assurent un minimum de protection sociale à leurs adhérents en cas de maladie ou d'accident. C'est l'amorce d'une protection sociale empêchant les ouvriers de tomber dans un dénuement total en cas d'incapacité de travailler. L'Etat se soucie également des conditions d'hygiène sur le lieu de travail et tente d'y remédier. Les maladies professionnelles comme l'ankylostomiase des mineurs sont reconnues dès les années 1880.

Peu à peu l'expression des revendications ouvrières est permise. Les syndicats tolérés dès les années 1860 sont finalement autorisés, parallèlement à la reconnaissance du droit de grève. La journée du 1er mai devient la journée chômée des travailleurs et moment de mobilisation ouvrière. Le monde ouvrier s'organise. Par exemple, les bourses du travail sont créées, celle de Clermont-Ferrand se trouvant dans le quartier Gaillard. Les grèves deviennent courantes et portent plus sur les conditions de travail que sur les salaires. Avant la première guerre mondiale, les conflits se durcissent en même temps que s'impose la puissance des syndicats. Les rapports adressés au préfet montrent la pugnacité de certains ouvriers, notamment des mineurs. Les autorités craignent les débordements et les idéologies socialistes susceptibles de gagner les syndicats et par là les ouvriers. Malgré tout, dans le Puy-de-Dôme, de nombreux ouvriers sont plus attachés à la défense de leurs droits qu'à l'action politique.

Durant cette période, naît dans l'imagerie populaire l'ouvrier "métallo" et "prolo".


L'encadrement ouvrier et les conditions de travail
ouvrir dans la visionneuse : Rapport préfectoral sur l'application de la loi de 1848, durée du travail.
(1 vue)
Rapport préfectoral sur l'application de la loi de 1848, durée du travail.
ouvrir dans la visionneuse : Bilan établi par la préfecture sur l'industrie dans le Puy-de-Dôme.
(1 vue)
Bilan établi par la préfecture sur l'industrie dans le Puy-de-Dôme.
ouvrir dans la visionneuse : Extraits de livrets ouvriers.
(2 vues)
Extraits de livrets ouvriers.
ouvrir dans la visionneuse : Etat par professions et industries du nombre de livrets ouvriers délivrés dans l'année dans le département.
(1 vue)
Etat par professions et industries du nombre de livrets ouvriers délivrés dans l'année dans le département.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'ingénieur des Mines au préfet au sujet d'accidents survenus à la Combelle. 16 juillet 1855.
(1 vue)
Rapport de l'ingénieur des Mines au préfet au sujet d'accidents survenus à la Combelle. 16 juillet 1855.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du sous-préfet d'Issoire au préfet sur un accident survenu dans les mines de Charbonnier. 5 février 1903.
(1 vue)
Rapport du sous-préfet d'Issoire au préfet sur un accident survenu dans les mines de Charbonnier. 5 février 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Etat des accidents survenus dans les établissements industriels en 1889.
(1 vue)
Etat des accidents survenus dans les établissements industriels en 1889.
ouvrir dans la visionneuse : Extrait de L'Ami de la Patrie.
(1 vue)
Extrait de L'Ami de la Patrie.
ouvrir dans la visionneuse : Extrait de l'enquête parlementaire sur le travail des ouvriers, réponse d'un mineur de Singles.
(2 vues)
Extrait de l'enquête parlementaire sur le travail des ouvriers, réponse d'un mineur de Singles.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport sur l'application de la loi de 1874 dans la région.
(1 vue)
Rapport sur l'application de la loi de 1874 dans la région.
ouvrir dans la visionneuse : Rappel du préfet au sous-préfet de Thiers du règlement sur les infractions relatives au travail des enfants. 7 mai 1881.
(1 vue)
Rappel du préfet au sous-préfet de Thiers du règlement sur les infractions relatives au travail des enfants. 7 mai 1881.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'inspecteur départemental du travail sur le travail des femmes.
(1 vue)
Rapport de l'inspecteur départemental du travail sur le travail des femmes.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du sous-préfet d'Issoire au préfet sur le travail des enfants dans la passementerie. 3 mai 1875.
(1 vue)
Rapport du sous-préfet d'Issoire au préfet sur le travail des enfants dans la passementerie. 3 mai 1875.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme. 5 décembre 1883.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme. 5 décembre 1883.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'inspecteur du travail au préfet du Puy-de-Dôme sur les conditions de travail dans les tuileries. 3 septembre 1910.
(2 vues)
Rapport de l'inspecteur du travail au préfet du Puy-de-Dôme sur les conditions de travail dans les tuileries. 3 septembre 1910.
Les revendications ouvrières et le symbole du 1er mai
ouvrir dans la visionneuse : Rapport adressé au préfet par la gendarmerie sur un jugement prononcé contre des ouvriers. 25 septembre 1825.
(1 vue)
Rapport adressé au préfet par la gendarmerie sur un jugement prononcé contre des ouvriers. 25 septembre 1825.
ouvrir dans la visionneuse : Tract trouvé à la Combelle.
(1 vue)
Tract trouvé à la Combelle.
ouvrir dans la visionneuse : Instruction ministérielle sur l'oganisation du 1er mai. 24 avril 1895.
(1 vue)
Instruction ministérielle sur l'oganisation du 1er mai. 24 avril 1895.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du sous-préfet de Riom au préfet sur le 1er mai à Saint-Eloy. 27 avril 1891.
(1 vue)
Rapport du sous-préfet de Riom au préfet sur le 1er mai à Saint-Eloy. 27 avril 1891.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de gendarmerie de Brassac-les-Mines sur les manifestations du 1er mai. 30 avril 1895.
(1 vue)
Rapport de gendarmerie de Brassac-les-Mines sur les manifestations du 1er mai. 30 avril 1895.
ouvrir dans la visionneuse : Le Conscrit.
(1 vue)
Le Conscrit.
La mise en oeuvre des protections sociales
ouvrir dans la visionneuse : Lettre de soldat, ouvrier chez Bergougnan. Septembre 1915.
(2 vues)
Lettre de soldat, ouvrier chez Bergougnan. Septembre 1915.
ouvrir dans la visionneuse : Registre de délibérations de la société de secours mutuel de la Bienveillance à Thiers. 1er février 1898.
(1 vue)
Registre de délibérations de la société de secours mutuel de la Bienveillance à Thiers. 1er février 1898.
ouvrir dans la visionneuse : Statuts de la société de secours mutuel des ajusteurs de l'usine Michelin.
(1 vue)
Statuts de la société de secours mutuel des ajusteurs de l'usine Michelin.
ouvrir dans la visionneuse : Règlement de la Caisse de prévoyance des mines de Pontgibaud. 7 décembre 1840.
(1 vue)
Règlement de la Caisse de prévoyance des mines de Pontgibaud. 7 décembre 1840.
Enracinement et éclatement d'une classe ouvrière
Présentation du contenu :

A partir du début du XXe s., l'industrie connaît une forte croissance et occupe une place de plus en plus prépondérante dans l'économie française. Le Puy-de-Dôme est marqué dans les trois premières décennies par l'implantation et le développement de nouvelles industries, la plus connue étant l'entreprise de caoutchouc et pneumatique Michelin. Dans les différents secteurs industriels, les effectifs ouvriers s'accroissent. Cette évolution s'inscrit aussi dans le processus d'urbanisation du territoire français. Le besoin en main d'œuvre en partie couvert par l'emploi de ruraux, est également assuré par le recours à l'immigration tout au long du siècle.

Le syndicalisme ouvrier est relativement bien implanté, conjointement au maintien d'une certaine forme de paternalisme et d'une " culture-maison " dans les entreprises les plus importantes. Toute une gamme d'infrastructures liées à l'entreprise est présente : l'habitat, l'école, le nom des rues, les associations, etc. Le territoire de Clermont-Ferrand est durablement marqué par l'implantation géographique, économique et symbolique de Michelin. Les maisons Michelin destinées aux ouvriers, les rues "de la Vaillance" et "du Courage", l'A.S.M. sont les témoins de l'activité industrielle et de la culture d'entreprise tout au long du XXe s.

Les grèves de juin 1936 suivies des accords de Matignon marquent l'histoire du monde ouvrier. En effet, le Front populaire est avant tout le symbole des congés payés dans la mémoire collective. Véritables acquis sociaux, les mesures de juin 1936 prévoient l'établissement des contrats de travail, la liberté syndicale, des augmentations de salaire et surtout la semaine des 40 heures avec un maintien du salaire antérieur. Certaines évolutions, telles les revendications syndicales sont remises en cause avec l'arrivée de Pétain au pouvoir et rétablies à la Libération.

Les œuvres sociales, souvent gérées par les entreprises, sont soumises dès 1945 à la gestion des Comités d'entreprises, composés d'ouvriers élus.

Les années 50 sont marquées par un effectif ouvrier important (période de plein emploi) et l'enracinement d'une forme de culture ouvrière où le syndicat constitue un élément fédérateur. Les syndicats ouvriers implantés se révèlent majoritairement de gauche, souvent proches du P.C.F.

Cependant, suite aux transformations et aux crises économiques des années 70, les conditions de travail et surtout la montée du chômage touchent de plein fouet le secteur secondaire. Beaucoup de secteurs industriels périclitent. Les syndicats ainsi que d'autres organisations telles les Jeunesses ouvrières s'alarment de la situation, notamment de la multiplication des licenciements et des faillites.


Un monde ouvrier en plein essor : l'élan syndical et la défense des droits
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du commissariat central au préfet sur la situation du monde ouvrier dans le Puy-de-Dôme. 24 avril 1926.
(7 vues)
Rapport du commissariat central au préfet sur la situation du monde ouvrier dans le Puy-de-Dôme. 24 avril 1926.
ouvrir dans la visionneuse : Manufacture nationale des tabacs à Riom.
(1 vue)
Manufacture nationale des tabacs à Riom.
ouvrir dans la visionneuse : Usine de médailles et de chapelets à Ambert.
(1 vue)
Usine de médailles et de chapelets à Ambert.
ouvrir dans la visionneuse : Vue de l'atelier de recaoutchoutage.
(1 vue)
Vue de l'atelier de recaoutchoutage.
ouvrir dans la visionneuse : Atelier Manry à Clermont-Ferrand.
(1 vue)
Atelier Manry à Clermont-Ferrand.
ouvrir dans la visionneuse : Cité ouvrière Michelin à Chanturgue à Clermont-Ferrand.
(1 vue)
Cité ouvrière Michelin à Chanturgue à Clermont-Ferrand.
ouvrir dans la visionneuse : Les mines de Messeix.
(1 vue)
Les mines de Messeix.
ouvrir dans la visionneuse : Sortie des ouvriers de l'usine de vermicelle à Gerzat.
(1 vue)
Sortie des ouvriers de l'usine de vermicelle à Gerzat.
ouvrir dans la visionneuse : Usine Plane à Clermont-Ferrand.
(1 vue)
Usine Plane à Clermont-Ferrand.
ouvrir dans la visionneuse : Procès-verbal du conseil d'administration des actionnaires sur les habitations à bon marché Michelin. 31 mars 1928.
(1 vue)
Procès-verbal du conseil d'administration des actionnaires sur les habitations à bon marché Michelin. 31 mars 1928.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du commissaire spécial au préfet sur les grèves aux Ancizes. 24 mars 1933.
(1 vue)
Rapport du commissaire spécial au préfet sur les grèves aux Ancizes. 24 mars 1933.
ouvrir dans la visionneuse : Doléances des entreprises de transport ouvrier à l'ingénieur des Ponts et Chaussées. 12 octobre 1953.
(1 vue)
Doléances des entreprises de transport ouvrier à l'ingénieur des Ponts et Chaussées. 12 octobre 1953.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du commissariat spécial au préfet sur les usines Geille à Chamalières. 6 juin 1919.
(1 vue)
Rapport du commissariat spécial au préfet sur les usines Geille à Chamalières. 6 juin 1919.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'entreprise Michelin au préfet sur l'application de la loi de la journée de 8 heures. 31 mai 1919.
(1 vue)
Rapport de l'entreprise Michelin au préfet sur l'application de la loi de la journée de 8 heures. 31 mai 1919.
ouvrir dans la visionneuse : Affiche du Comité central pour la défense du droit syndical. 28 janvier 1906.
(1 vue)
Affiche du Comité central pour la défense du droit syndical. 28 janvier 1906.
ouvrir dans la visionneuse : Affiche de la CGT pour les retraites ouvrières.
(1 vue)
Affiche de la CGT pour les retraites ouvrières.
ouvrir dans la visionneuse : Tract du syndicat des ouvriers en métaux et similaires de Clermont-Ferrand.
(1 vue)
Tract du syndicat des ouvriers en métaux et similaires de Clermont-Ferrand.
Les mesures du Front populaire et les grèves de 1936
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne du 11 juin 1936.
(3 vues)
La Montagne du 11 juin 1936.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne du 9 juin 1936.
(1 vue)
La Montagne du 9 juin 1936.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne du 15 juin 1936.
(2 vues)
La Montagne du 15 juin 1936.
ouvrir dans la visionneuse : Revendications de la Chambre syndicale de Saint-Eloy-les-Mines au directeur de la compagnie d'exploitation. 19 août 1936.
(1 vue)
Revendications de la Chambre syndicale de Saint-Eloy-les-Mines au directeur de la compagnie d'exploitation. 19 août 1936.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'inspecteur départemental du travail au préfet sur les congés payés. 25 mai 1939.
(2 vues)
Rapport de l'inspecteur départemental du travail au préfet sur les congés payés. 25 mai 1939.
ouvrir dans la visionneuse : Extrait de journal.
(1 vue)
Extrait de journal.
ouvrir dans la visionneuse : Tract de la CGTSR. Mai 1937.
(1 vue)
Tract de la CGTSR. Mai 1937.
Paternalisme et comités d'entreprises
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'inspecteur départemental du travail au préfet. 14 avril 1939.
(1 vue)
Rapport de l'inspecteur départemental du travail au préfet. 14 avril 1939.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport des Renseignements généraux sur le Comité d'entreprise de Michelin.
(1 vue)
Rapport des Renseignements généraux sur le Comité d'entreprise de Michelin.
ouvrir dans la visionneuse : Enquête des Renseignements généraux sur les Comités d'entreprise.
(3 vues)
Enquête des Renseignements généraux sur les Comités d'entreprise.
ouvrir dans la visionneuse : Enquête de la commission ouvrière de la Mission de Clermont sur les ouvriers de chez Michelin.
(2 vues)
Enquête de la commission ouvrière de la Mission de Clermont sur les ouvriers de chez Michelin.
Les inquiétudes économiques et sociales
ouvrir dans la visionneuse : La Mission ouvrière.
(1 vue)
La Mission ouvrière.
ouvrir dans la visionneuse : La voix des Bibs.
(1 vue)
La voix des Bibs.
ouvrir dans la visionneuse : Tract de la CGT.
(1 vue)
Tract de la CGT.
ouvrir dans la visionneuse : La voix des Bibs.
(1 vue)
La voix des Bibs.
ouvrir dans la visionneuse : Lutte ouvrière. En avant.
(2 vues)
Lutte ouvrière. En avant.
ouvrir dans la visionneuse : L'activité ouvrière.
(1 vue)
L'activité ouvrière.
ouvrir dans la visionneuse : Le Prolétaire. Avril 1966.
(1 vue)
Le Prolétaire. Avril 1966.
ouvrir dans la visionneuse : Tract du PCF. 5 octobre 1982.
(1 vue)
Tract du PCF. 5 octobre 1982.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne. 5 juillet 1962.
(1 vue)
La Montagne. 5 juillet 1962.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne. 27 octobre 1967.
(1 vue)
La Montagne. 27 octobre 1967.
ouvrir dans la visionneuse : La Liberté. 6 juin 1964.
(1 vue)
La Liberté. 6 juin 1964.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne. 23 mai 1970.
(1 vue)
La Montagne. 23 mai 1970.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne. 16 avril 1962.
(1 vue)
La Montagne. 16 avril 1962.
ouvrir dans la visionneuse : La Mission ouvrière. Février 1972.
(1 vue)
La Mission ouvrière. Février 1972.