Vercingétorix : quel héros par Toutatis !

Vercingétorix, un chef gaulois moderne et symbolique !

 

Le cahier des Archives lui offre une place de choix en permettant de découvrir les documents qui illustrent sa destinée singulière. Comment ce chef gaulois est passé peu à peu d’une renommée timide au héros républicain que l’on connaît ?

couv_vercingetorix_5.jpg (jpg - 1768 Ko)
Imprimer cette page

Vercingétorix....Quel héros par Toutatis !

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
De la découverte de Vercingétorix au héros républicain
Présentation du contenu :

Vercingétorix, chef gaulois défait par les Romains a connu un destin singulier. Figure emblématique de l'histoire de France, son image a été façonnée au fil des siècles par les historiens et les pouvoirs en place successifs, pour finalement s'installer durablement dans l'imaginaire collectif et les références historiques communes. Si l'image d'Epinal demeure encore aujourd'hui dans les esprits, le héros gaulois est devenu un mythe en deux siècles, alternant et absorbant les symboliques diverses.

La singularité de Vercingétorix est peut-être liée à ce que l'essentiel des connaissances à son sujet émane de son adversaire et vainqueur, Jules César. Durant longtemps, Vercingétorix fut absent de l'histoire de France, la monarchie fondant sa légitimité sur des dynasties reposant sur Clovis, fondateur du royaume des Francs. Au XVIIIe s., Vercingétorix n'attire pas spécialement l'attention, mais les études sur les gaulois se multiplient. On retrouve Vercingétorix en héros auvergnat avec Jacques Ribauld de la Chapelle, avocat, érudit, qui rédige une Histoire de Vercingétorix. La Révolution française voit apparaître un regain d'intérêt pour le chef gaulois, à qui s'identifie le Tiers-Etat, tranchant avec la noblesse qui légitime ses privilèges par sa descendance des Francs. C'est le début de l'accession des Gaulois au statut de grands ancêtres. Puis, de 1830 à 1880 environ, Vercingétorix sort peu à peu de l'ombre et apparaît comme le premier des héros français. Les historiens comme C. Jullian ou H. Martin, s'intéressent véritablement au personnage. A travers l'oeuvre d'A. Thierry, se manifeste l'aspiration à une histoire nationale, or celle-ci ne peut se réaliser que dans l'idée de nation et de réalisation de celle-ci. L'antique gaule apparaît comme la préfiguration de la nation. En littérature, le gaulois devient un héros romantique. Les

gaulois font désormais partie de l'histoire de France.

Parallèlement au XIXe s., les historiens et érudits, notamment clermontois se passionnent pour la période gallo-romaine. Ainsi, Pierre-Pardoux Mathieu, féru d'histoire et d'archéologie consacre de nombreux ouvrages et travaux à Vercingétorix. La visite dans le Puy-de-Dôme de Napoléon III, fervent admirateur de César, et les fouilles entreprises sur le plateau de Gergovie durant cette période renforcent paradoxalement l'intérêt pour le héros gaulois. Emerge dès lors l'idée d'élever une statue à la gloire de Vercingétorix. Le projet voit le jour au sein de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts dès les années 1860 mais la défaite de Sedan met entre parenthèse l'idée du monument et la souscription nécessaire. Durant les décennies suivantes, le concept est repris par différentes associations comme la Société d'émulation d'Auvergne. Celle-ci s'associe avec la société fraternelle des littérateurs et artistes d'Auvergne résidant à Paris. En 1885, une commission clermontoise est créée au sein de la Société d'émulation en vue d'ériger un monument, commission qui fusionne avec la commission créée à Paris. Une souscription nationale est lancée. Faute de financements suffisants, le comité chargé de la statue, sous la présidence d'Emmanuel des Essarts, doyen de la Faculté, choisit de l'installer à Clermont-Ferrand et non sur le plateau de Gergovie. Après avoir tergiversé sur l'emplacement et le modèle du monument, le projet enfin retenu est celui de la statue de Bartholdi à Clermont, sur la place de Jaude éventuellement. Tandis que la statue est entreposée dans la cour du Palais des Facultés, une maquette est transportée dans la ville sur les différentes places afin que les Clermontois décident de l'emplacement idéal. La statue est inaugurée les 10 et 11 octobre 1903 en présence d'Emile Combes, président du Conseil. Cette imposante manifestation républicaine rassemble une foule nombreuse mais donne lieu à un vif échange entre les deux journaux locaux l'Avenir et le Moniteur du Puy-de-Dôme. Si la statue obtient un large consensus, la manifestation est prétexte à un affrontement politique. L'Avenir dépeint un succès mitigé, une foule parsemée et des cérémonies émaillées d'incidents. Le banquet républicain donné à l'occasion aux Gravanches est qualifié de « four noir » et le journal en donne avec joie une vision apocalyptique. L'inauguration officielle sert de prétexte à un conflit idéologique et politique sur la politique anticléricale du gouvernement.

Faute de trouver un terrain d'entente avec la Société d'émulation d'Auvergne, l'Académie des sciences, belles-lettres et arts maintient son projet initial d'un monument à Gergovie dont elle confie la conception à l'architecte Teillard. Mais le monument installé en 1900 sur le plateau de Gergovie ne bénéficie pas d'une inauguration.

Avec la République, l'histoire devient l'un des éléments essentiels de l'éducation civique et morale. Dans les manuels scolaires de l'instruction primaire, Vercingétorix est présenté comme le héros de l'indépendance, l'incarnation de la patrie et le fondateur de la France. Mais, la Gaule est souvent décrite comme un pays peu civilisé pour qui la défaite a été bénéfique, porteuse de progrès et de la civilisation.

Le rapprochement avec la défaite de 1870 s'accentue au début du XXe s. et l'évocation de la Gaule permet d'établir un parallèle avec l'Alsace perdue. Le courage et le sacrifice de Vercingétorix sont exaltés. Certains manuels tendent à établir un lien émotionnel entre l'élève et le héros. « Pourquoi aimez-vous Vercingétorix, pourquoi devons-nous l'admirer ? »

Deux notions contradictoires coexistent sans problème : la France a fait élever une statue au héros défenseur de la Gaule, celle- ci a perdu son indépendance mais en échange a reçu la civilisation. Par ailleurs Rome est toujours exaltée dans l'enseignement secondaire. En effet, celui-ci est pétri d'études classiques où le prestige de l'Antiquité romaine est fondamental. Les gaulois sont des barbares qui n'ont laissé aucune littérature et peu de monuments.


Une renommée timide
ouvrir dans la visionneuse : Prospectus sur le Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 1745.
(2 vues)
Prospectus sur le Recueil des Historiens des Gaules et de la France, 1745.
ouvrir dans la visionneuse : La France sous le Roy Louis XIV, par P. Du Val, 1667.
(2 vues)
La France sous le Roy Louis XIV, par P. Du Val, 1667.
ouvrir dans la visionneuse : Camille Jullian, « La vie et l'étude des monuments français », leçon d'inauguration de la Chaire d'Histoire et d'Antiquités nationales au Collège de France,7 décembre 1905.
(1 vue)
Camille Jullian, « La vie et l'étude des monuments français », leçon d'inauguration de la Chaire d'Histoire et d'Antiquités nationales au Collège de France,7 décembre 1905.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de Vercingétorix, par Jacques Ribauld de La Chapelle, 1834 (page de garde et introduction par J. -B. Peigue).
(2 vues)
Histoire de Vercingétorix, par Jacques Ribauld de La Chapelle, 1834 (page de garde et introduction par J. -B. Peigue).
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 8 août 1862.
(1 vue)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 8 août 1862.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 juillet 1862.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 juillet 1862.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 juillet 1862.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 juillet 1862.
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire historique et généalogique sur la famille de Montrognon, la rattachant aux rois arvernes ainsi qu'à Vercingétorix, s.d..
(1 vue)
Mémoire historique et généalogique sur la famille de Montrognon, la rattachant aux rois arvernes ainsi qu'à Vercingétorix, s.d..
ouvrir dans la visionneuse : Introduction du cours de Gilbert Rouchon, à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand, sur l'histoire de l'art en Auvergne, 3 décembre 1891.
(2 vues)
Introduction du cours de Gilbert Rouchon, à la faculté des lettres de Clermont-Ferrand, sur l'histoire de l'art en Auvergne, 3 décembre 1891.
ouvrir dans la visionneuse : Conférence d'Auguste Audollent, à Riom, sur Gergovie, 31 mars 1900.
(1 vue)
Conférence d'Auguste Audollent, à Riom, sur Gergovie, 31 mars 1900.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de la commission, rédigé par P. -P. Mathieu, chargée de proposer les moyens d'élever un monument à Vercingétorix à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont, 7 janvier 1869.
(1 vue)
Rapport de la commission, rédigé par P. -P. Mathieu, chargée de proposer les moyens d'élever un monument à Vercingétorix à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont, 7 janvier 1869.
ouvrir dans la visionneuse : La Seine, journal hebdomadaire illustré, 12 décembre 1886, (Reproduction de la statue de Vercingétorix de F. Mouly).
(1 vue)
La Seine, journal hebdomadaire illustré, 12 décembre 1886, (Reproduction de la statue de Vercingétorix de F. Mouly).
L'Arminius français
ouvrir dans la visionneuse : L'art pour tous, 15 mai 1870.
(1 vue)
L'art pour tous, 15 mai 1870.
ouvrir dans la visionneuse : Journal du Mont-Dore, 20 juin 1886.
(2 vues)
Journal du Mont-Dore, 20 juin 1886.
ouvrir dans la visionneuse : Journal du Mont-Dore, 16 juillet 1886.
(1 vue)
Journal du Mont-Dore, 16 juillet 1886.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur d'Issoire, 15 février 1899.
(1 vue)
Le Moniteur d'Issoire, 15 février 1899.
ouvrir dans la visionneuse : Lettre du comité pour la statue de Vercingétorix au général Boulanger, ministre de la Guerre, lui demandant son patronage, avril 1887.
(1 vue)
Lettre du comité pour la statue de Vercingétorix au général Boulanger, ministre de la Guerre, lui demandant son patronage, avril 1887.
ouvrir dans la visionneuse : Lettre de Bartholdi à Ulysse Chabrol, directeur du Musée de Clermont, au sujet de la statue de Vercingétorix, 12 septembre 1891.Plâtre de la statue de Vercingétorix réalisé par Bartholdi. Photo Musée d'Art Roger-Quilliot.
(1 vue)
Lettre de Bartholdi à Ulysse Chabrol, directeur du Musée de Clermont, au sujet de la statue de Vercingétorix, 12 septembre 1891.Plâtre de la statue de Vercingétorix réalisé par Bartholdi. Photo Musée d'Art Roger-Quilliot.
ouvrir dans la visionneuse : Transport de la statue de Vercingétorix au départ de Paris. Anonyme, 1902.
(1 vue)
Transport de la statue de Vercingétorix au départ de Paris. Anonyme, 1902.
ouvrir dans la visionneuse : La maquette de la statue sur la place des Salins, 1903.
(1 vue)
La maquette de la statue sur la place des Salins, 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Registre des délibérations du conseil municipal de Clermont-Ferrand, délibération sur l'organisation de la cérémonied'inauguration de la statuede Vercingétorix à Clermont-Ferrand, 9 juin 1903.
(1 vue)
Registre des délibérations du conseil municipal de Clermont-Ferrand, délibération sur l'organisation de la cérémonied'inauguration de la statuede Vercingétorix à Clermont-Ferrand, 9 juin 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Fêtes de Vercingétorix. Arrivée des ministres au banquet à l'arsenal des Gravanches. Photo Léopold, 11 octobre 1903.
(1 vue)
Fêtes de Vercingétorix. Arrivée des ministres au banquet à l'arsenal des Gravanches. Photo Léopold, 11 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 octobre 1903.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Fêtes de Vercingétorix. Arrivée du cortège ministériel place de Jaude. Photo Léopold, 11 octobre 1903.
(1 vue)
Fêtes de Vercingétorix. Arrivée du cortège ministériel place de Jaude. Photo Léopold, 11 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Statue de Vercingétorix. Ed. De l'Hirondelle, s. d..
(1 vue)
Statue de Vercingétorix. Ed. De l'Hirondelle, s. d..
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 octobre 1903.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 octobre 1903.
(2 vues)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 11 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 11 octobre 1903.
(1 vue)
L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 11 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 12 octobre 1903.
(1 vue)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 12 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 12 octobre 1903.
(1 vue)
L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 12 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 12 octobre 1903.
(2 vues)
L'Avenir du Puy-de-Dôme et du Centre, 12 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 13 octobre 1903.
(1 vue)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 13 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : « Le monument de Vercingétorix » par F. Vazeilles, dans Revue d'Auvergne, tome XXI, 1904.
(3 vues)
« Le monument de Vercingétorix » par F. Vazeilles, dans Revue d'Auvergne, tome XXI, 1904.
ouvrir dans la visionneuse : Projets de monuments de Vercingétorix à Gergovie, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1902.
(2 vues)
Projets de monuments de Vercingétorix à Gergovie, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1902.
ouvrir dans la visionneuse : Procès-verbal de la séance ordinaire de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont du 2 novembre 1899, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1899.
(1 vue)
Procès-verbal de la séance ordinaire de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Clermont du 2 novembre 1899, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1899.
ouvrir dans la visionneuse : Plateau de Gergovie, monument élevé à la mémoire de Vercingétorix. Ed VDC, s. d..
(1 vue)
Plateau de Gergovie, monument élevé à la mémoire de Vercingétorix. Ed VDC, s. d..
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France depuis les origines jusqu'à nos jours, de J. Guiot et Fr. Mane, manuel scolaire de cours préparatoire et première année de cours élémentaire, s. d..
(1 vue)
Histoire de France depuis les origines jusqu'à nos jours, de J. Guiot et Fr. Mane, manuel scolaire de cours préparatoire et première année de cours élémentaire, s. d..
ouvrir dans la visionneuse : Récits familiers sur les plus grands personnages et les faits principaux de l'histoire nationale jusqu'à la fin de la Guerre de Cent ans, de A. Aulard et A. Debidour, manuel de cours élémentaire, vers 1894.
(2 vues)
Récits familiers sur les plus grands personnages et les faits principaux de l'histoire nationale jusqu'à la fin de la Guerre de Cent ans, de A. Aulard et A. Debidour, manuel de cours élémentaire, vers 1894.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France, de R. Jalliffier et H. Vast, manuel scolaire de cours moyen, 1893.
(1 vue)
Histoire de France, de R. Jalliffier et H. Vast, manuel scolaire de cours moyen, 1893.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire romaine et histoire du Moyen âge jusqu'au Xe siècle, de D. Blanchet et J. Toutain, manuel scolaire d'enseignement secondaire, 1914.
(1 vue)
Histoire romaine et histoire du Moyen âge jusqu'au Xe siècle, de D. Blanchet et J. Toutain, manuel scolaire d'enseignement secondaire, 1914.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de Cours élémentaire, 1921.
(1 vue)
Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de Cours élémentaire, 1921.
ouvrir dans la visionneuse : L'Antiquité, de A. Malet, manuel scolaire de classe de sixième, 1909.
(1 vue)
L'Antiquité, de A. Malet, manuel scolaire de classe de sixième, 1909.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France, de Dom Ancel et G. Maurel, manuel scolaire d'enseignement primaire, 1898.
(1 vue)
Histoire de France, de Dom Ancel et G. Maurel, manuel scolaire d'enseignement primaire, 1898.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de cours élémentaire, 1921.
(1 vue)
Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de cours élémentaire, 1921.
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France depuis les origines jusqu'à nos jours, de J. Guiot et Fr. Mane, manuel scolaire de cours préparatoire et première année de cours élémentaire, s. d..
(1 vue)
Histoire de France depuis les origines jusqu'à nos jours, de J. Guiot et Fr. Mane, manuel scolaire de cours préparatoire et première année de cours élémentaire, s. d..
ouvrir dans la visionneuse : Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de cours élémentaire, 1921.
(1 vue)
Histoire de France, d'E. Lavisse, manuel scolaire de cours élémentaire, 1921.
ouvrir dans la visionneuse : Récits familiers sur les plus grands personnages et les faits principaux de l'histoire nationale jusqu'à la fin de la Guerre de Cent ans, de A. Aulard et A. Debidour, manuel de cours élémentaire, vers 1894.
(1 vue)
Récits familiers sur les plus grands personnages et les faits principaux de l'histoire nationale jusqu'à la fin de la Guerre de Cent ans, de A. Aulard et A. Debidour, manuel de cours élémentaire, vers 1894.
ouvrir dans la visionneuse : Manuel d'Histoire nationale, d'E. Driault, manuel scolaire pour les cours du certificat d'études, 1894.
(2 vues)
Manuel d'Histoire nationale, d'E. Driault, manuel scolaire pour les cours du certificat d'études, 1894.
Un héros aux multiples facettes....toujours d'actualité !
Présentation du contenu :

La figure de Vercingétorix fait l'objet de nombreuses créations artistiques. Peintres, écrivains, sculpteurs s'intéressent au personnage. Ainsi, dès la fin du XIXe s., l'iconographie et la littérature, à travers les opéras, odes et drames, rendent hommage au guerrier. De poèmes parus dans l'Auvergne illustrée, et tombés depuis dans l'anonymat, aux tableaux de Théodore Chassériau en passant par l'opéra d'Etienne Clémentel, les représentations de Vercingétorix ont été extrêmement

variées, révélant ainsi la complexité du rapport entretenu avec le héros. Le récit de César est finalement celui d'une défaite, ce qui aurait pu s'avérer un obstacle pour le mythe, or de la reddition naît une image héroïque. Les tableaux, ou l'iconographie présentée dans les manuels scolaires, ne témoignent pas d'une humiliation. Vercingétorix apparaît comme un courageux chef guerrier, et même lors de sa reddition, il est représenté adoptant une fière posture. Cela permet d'accepter la défaite, la Gaule devient romaine après s'être vaillamment battue, et rentre dans la civilisation. De cette dualité émane la notion que d'une défaite peut naître un bien, notion reprise par ailleurs plus tard par le maréchal Pétain.

Vercingétorix est une figure malléable à qui on a donné avec le temps une signification politique et idéologique très large. Il fait partie des grands personnages incarnant la nation, comme Jeanne d'Arc, Louis XIV, etc. Cette symbolique produit un impact considérable dans les esprits et explique la profusion d'oeuvres qui lui sont consacrées tant au niveau local que national. Elles sont les plus abondantes de la fin du XIXe s. jusqu'aux années 20. L'explication de ce phénomène tient non seulement dans la découverte et la frénésie liées au chef gaulois, mais aussi dans le traumatisme de la défaite de 1870. Le Gaulois a cédé devant César, symbolisant le Kaiser, mais il a lutté pour la patrie, et de la défaite est né un ordre nouveau, non plus la romanisation mais la république. Les multiples oeuvres littéraires adoptent un schéma narratif et des représentations similaires. Opéras et

poèmes témoignant des bienfaits de la civilisation romaine exaltent surtout les valeurs de l'indépendance, de la liberté et du sacrifice pour la nation et l'intérêt du peuple. Fréquemment, une druidesse prédit une revanche finale (la chute de Rome). Quand R. Bassin souhaite ériger un monument à celui « qui le premier fit pâlir la fortune de César », le président du Comité national s'écrie « que le héros arverne doit être le symbole de la résistance à l'invasion. Tous les patriotes doivent faire connaître Vercingétorix par le vers, l'image, le bronze ».

Vercingétorix concentre des symboliques diverses et réalise la synthèse de nombreuses aspirations idéologiques. Il représente alors d'une certaine façon ce que l'on désire : il est jeune, courageux, fédérateur et s'oppose à l'oppresseur. La France,marquée par la défaite de 1870, a le regard tourné vers la Prusse, mélange de revanche et d'admiration. Et dans la rivalité

entre ces nations, il faut faire remonter les ancêtres le plus loin possible dans le temps. "Nos ancêtres" sont donc les Gaulois, ceux-là mêmes qui fournissent le premier héros. Vercingétorix représente la race française, amalgame à l'époque de nation, de peuple, de généalogie, voire de l'âme celtique chère à E. Clémentel. Il a été vaincu, seuls les Francs l'ont vengé, permettant la permanence de la race. L'unanimité se fait au sein des diverses tendances politiques. On exalte l'aspect national de Vercingétorix et sa conception fédératrice d'un peuple basée sur les frontières naturelles (le Rhin). Il s'inscrit en premier dans la lignée où se succèdent Clovis, Jeanne d'Arc, Napoléon, toutes les grandes figures unificatrices de la nation. La notion de sacrifice lui confère un aspect christique et favorise le ralliement des milieux cléricaux. L'antigermanisme, la glorification du sacrifice, dont celui des Poilus, achèvent de façonner l'aspect consensuel du héros.

Pour s'imposer, le régime de Vichy exalte à son tour la continuité nationale à travers les héros nationaux. Ainsi, en août 1942, la Légion organise des fêtes célébrant « la terre de France », l'unité et la grandeur de l'Empire. Vercingétorix, symbole de sacrifice à la patrie et le nom illustre de Gergovie offrent une identification utile à la propagande du nouveau régime. Le samedi 29 août a lieu sur la place de Jaude pavoisée, une veillée autour du drapeau légionnaire placé sur des faisceaux de fusils. Durant la nuit, montent à Gergovie les urnes et sachets, contenant des terres recueillies dans la France et l'Empire. Ces terres sont déposées le dimanche matin dans la crypte du monument érigé sur le plateau de Gergovie. Un texte, rédigé par René Giscard d'Estaing, président de l'Académie de Clermont, déposé avec les terres et écrit en caractères gothiques sur parchemin, symbolise la continuité de l'histoire de France. Après avoir scellé une plaque de marbre commémorative, le Maréchal redescend à Clermont où place de Jaude, devant 30 000 légionnaires, est célébrée une messe suivie d'un bref discours de Pétain. Lors de cet événement, Vercingétorix est concurrencé par d'autres personnages illustres et les journaux citent allègrement les grands hommes d'Auvergne. L'évocation du Gaulois lui-même ne va pas sans ambiguïté. En effet, à Gergovie, le héros gaulois a triomphé. En outre, le monument de Bartholdi et son inauguration républicaine fastueuse embarrasse le pouvoir. Aussi, le monument est à peine évoqué. Seul un symbolique et ambigu rapprochement s'amorce au travers des deux citations : « Je prends les armes pour la liberté de tous » et « Je fais à la France le don de ma personne ». Le culte du chef est exalté. Grâce à lui et par le rassemblement des « terres des ancêtres », l'unité française a été retrouvée. Les

Français ne doivent pas compromettre son action salvatrice et doivent s'unir derrière lui. Il n'appelle pas à la rébellion, mais incarne l'unité nationale et le début d'un ordre nouveau.

La résistance s'identifie également au héros gaulois comme en témoigne particulièrement l'iconographie. Là, il s'agit plus d'exalter la lutte pour l'indépendance La référence est dans la résistance et la lutte. Des professeurs de l'université de Strasbourg, repliée à Clermont-Ferrand, rassemblent par ailleurs en 1940 des étudiants, les « gergoviotes » chargés d'effectuer des fouilles à Gergovie et formant un vivier de résistants. Jusqu'à nos jours, la figure de Vercingétorix a été exploitée, même de façon publicitaire. Son image est largement utilisée localement. Les grandes manifestations rassemblent les foules autour, voire « sur », la statue de Bartholdi ! Et le mythe national a triomphé avec la bande dessinée Astérix qui a assuré la renommée des « irréductibles gaulois ».


Vercingétorix aux symboliques variées
ouvrir dans la visionneuse : Théodore Chassériau, la défense des Gaules, 1855, huile sur toile. Musée d'Art Roger-Quilliot.
(1 vue)
Théodore Chassériau, la défense des Gaules, 1855, huile sur toile. Musée d'Art Roger-Quilliot.
ouvrir dans la visionneuse : François Ehrmann, Vercingétorix appelant les Gaulois à la défense d'Alaise, 1869, huile sur toile. Musée d'Art Roger-Quilliot.
(1 vue)
François Ehrmann, Vercingétorix appelant les Gaulois à la défense d'Alaise, 1869, huile sur toile. Musée d'Art Roger-Quilliot.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergne illustrée, n°6, 16 décembre 1910, (Vercingétorix, poème d'Emile Guérinon).
(1 vue)
L'Auvergne illustrée, n°6, 16 décembre 1910, (Vercingétorix, poème d'Emile Guérinon).
ouvrir dans la visionneuse : Couvertures d'oeuvres consacrées à Vercingétorix, 1884-1918.
(1 vue)
Couvertures d'oeuvres consacrées à Vercingétorix, 1884-1918.
ouvrir dans la visionneuse : Hymne à Vercingétorix chanté lors de l'inauguration de la statue de Bartholdi dans L'Avenir, 12 octobre 1903.
(1 vue)
Hymne à Vercingétorix chanté lors de l'inauguration de la statue de Bartholdi dans L'Avenir, 12 octobre 1903.
ouvrir dans la visionneuse : « Celtes ou Romains ? », poème de M. Marmoiton, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1903.
(2 vues)
« Celtes ou Romains ? », poème de M. Marmoiton, dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, 1903.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergnat de Paris, 1er juillet 1933.
(2 vues)
L'Auvergnat de Paris, 1er juillet 1933.
ouvrir dans la visionneuse : Monde et Voyages, n° 72, 15 décembre 1933, (Critiques de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel).
(1 vue)
Monde et Voyages, n° 72, 15 décembre 1933, (Critiques de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel).
ouvrir dans la visionneuse : Publicité pour le livret et la partition de l'opéra Vercingétorix dans Ménestrel, 14 juillet 1933.
(1 vue)
Publicité pour le livret et la partition de l'opéra Vercingétorix dans Ménestrel, 14 juillet 1933.
ouvrir dans la visionneuse : Photographie d'une scène de l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel, dans Monde et Voyages, n°72, 15 décembre 1933.
(1 vue)
Photographie d'une scène de l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel, dans Monde et Voyages, n°72, 15 décembre 1933.
ouvrir dans la visionneuse : Critiques de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel, dans Le Quotidien juridique, 1er juillet 1933.
(1 vue)
Critiques de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel, dans Le Quotidien juridique, 1er juillet 1933.
ouvrir dans la visionneuse : Découverte d'Alésia en Auvergne, canton de Veyre-Monton, de Mme veuve Richenet-Bayard, 1903, Bibliothèque départementale de prêt.
(1 vue)
Découverte d'Alésia en Auvergne, canton de Veyre-Monton, de Mme veuve Richenet-Bayard, 1903, Bibliothèque départementale de prêt.
ouvrir dans la visionneuse : « La race française et Vercingétorix », dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, août-octobre 1886.
(2 vues)
« La race française et Vercingétorix », dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, août-octobre 1886.
ouvrir dans la visionneuse : Conférence d'E. Clémentel sur L'âme celtique, 1896, (p. 2-3 et 33).
(2 vues)
Conférence d'E. Clémentel sur L'âme celtique, 1896, (p. 2-3 et 33).
ouvrir dans la visionneuse : Notes d'E. Clémentel sur le miracle français, vers 1935.
(1 vue)
Notes d'E. Clémentel sur le miracle français, vers 1935.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergne illustrée, n° 10, 13 janvier 1911.
(2 vues)
L'Auvergne illustrée, n° 10, 13 janvier 1911.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergne illustrée, n° 8, 30 décembre 1910.
(1 vue)
L'Auvergne illustrée, n° 8, 30 décembre 1910.
ouvrir dans la visionneuse : Vercingétorix, poème de Léonce Marmay, dans Revue d'Auvergne, T. XXII, 1905.
(1 vue)
Vercingétorix, poème de Léonce Marmay, dans Revue d'Auvergne, T. XXII, 1905.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergne illustrée, n° 12, 29 janvier 1911.
(4 vues)
L'Auvergne illustrée, n° 12, 29 janvier 1911.
ouvrir dans la visionneuse : « La race française et Vercingétorix », dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, août-octobre 1886.
(1 vue)
« La race française et Vercingétorix », dans Bulletin historique et scientifique de l'Auvergne, août-octobre 1886.
ouvrir dans la visionneuse : Arc de triomphe dressé place de Jaude à l'occasion du 10e anniversaire de l'armistice, 1928.
(1 vue)
Arc de triomphe dressé place de Jaude à l'occasion du 10e anniversaire de l'armistice, 1928.
ouvrir dans la visionneuse : L'Antiquité, de A. Malet, manuel scolaire de classe de sixième, 1909.
(1 vue)
L'Antiquité, de A. Malet, manuel scolaire de classe de sixième, 1909.
ouvrir dans la visionneuse : Almanach de l'Action française, 1919.
(1 vue)
Almanach de l'Action française, 1919.
ouvrir dans la visionneuse : Emile Chatrousse, Jeanne d'Arc et Vercingétorix, 1870, plâtre teinté, Musée d'Art Roger-Quilliot.
(1 vue)
Emile Chatrousse, Jeanne d'Arc et Vercingétorix, 1870, plâtre teinté, Musée d'Art Roger-Quilliot.
ouvrir dans la visionneuse : L'Auvergne illustrée, n° 12, 29 janvier 1911 et n° 9, 6 janvier 1911.
(2 vues)
L'Auvergne illustrée, n° 12, 29 janvier 1911 et n° 9, 6 janvier 1911.
ouvrir dans la visionneuse : L'avenir, 25 et 28 août 1942.
(2 vues)
L'avenir, 25 et 28 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Deuxième anniversaire de la légion, rassemblement des terres, photo G. Dreux, 1942.
(1 vue)
Deuxième anniversaire de la légion, rassemblement des terres, photo G. Dreux, 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Journal des débats, 28 août 1942.
(1 vue)
Journal des débats, 28 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 31 août 1942.
(1 vue)
La Montagne, 31 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : La Croix d'Auvergne, 6 septembre 1942.
(1 vue)
La Croix d'Auvergne, 6 septembre 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Deuxième anniversaire de la légion, des paysans offrent le pain et le vin au maréchal Pétain, 1942.
(1 vue)
Deuxième anniversaire de la légion, des paysans offrent le pain et le vin au maréchal Pétain, 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Troisième anniversaire de la légion, 1943.
(1 vue)
Troisième anniversaire de la légion, 1943.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir, 27 août 1942.
(1 vue)
L'Avenir, 27 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 31 août 1942.
(1 vue)
La Montagne, 31 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Troisième anniversaire de la légion, 1943.
(1 vue)
Troisième anniversaire de la légion, 1943.
ouvrir dans la visionneuse : Deuxième anniversaire de la légion, 1942.
(1 vue)
Deuxième anniversaire de la légion, 1942.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir, 31 août 1942.
(1 vue)
L'Avenir, 31 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Journal des débats, 31 août 1942.
(2 vues)
Journal des débats, 31 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Discours de Raymond Grasset, président de la Légion, août 1942.
(1 vue)
Discours de Raymond Grasset, président de la Légion, août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Jeune légion, 1er août 1943.
(1 vue)
Jeune légion, 1er août 1943.
ouvrir dans la visionneuse : L'Avenir, 31 août 1942.
(1 vue)
L'Avenir, 31 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Almanach de la Légion Française des Combattants et des Volontaires de la Révolution Nationale, 1942.
(1 vue)
Almanach de la Légion Française des Combattants et des Volontaires de la Révolution Nationale, 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Deuxième anniversaire de la légion, 1942.
(1 vue)
Deuxième anniversaire de la légion, 1942.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur, 9 octobre 1940.
(1 vue)
Le Moniteur, 9 octobre 1940.
ouvrir dans la visionneuse : Préface du général Legentilhomme, gouverneur militaire de Paris de Vercingétorix par L. Champagne, 1946.
(1 vue)
Préface du général Legentilhomme, gouverneur militaire de Paris de Vercingétorix par L. Champagne, 1946.
ouvrir dans la visionneuse : Le MUR d'Auvergne (extrait d'un article sur Jean Rochon), 27 juillet 1946.
(1 vue)
Le MUR d'Auvergne (extrait d'un article sur Jean Rochon), 27 juillet 1946.
ouvrir dans la visionneuse : Joseph-Louis Sanciaume, Maquis d'Auvergne, édition La Bruyère, 1945, Illustration d'André Galland.
(1 vue)
Joseph-Louis Sanciaume, Maquis d'Auvergne, édition La Bruyère, 1945, Illustration d'André Galland.
ouvrir dans la visionneuse : Le Petit matin (journal de Tunis), 14 juillet 1933, (Critique de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel).
(1 vue)
Le Petit matin (journal de Tunis), 14 juillet 1933, (Critique de presse sur l'opéra Vercingétorix, d'E. Clémentel).
ouvrir dans la visionneuse : Journal des débats, 28 août 1942.
(2 vues)
Journal des débats, 28 août 1942.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 2 septembre 1948.
(1 vue)
La Montagne, 2 septembre 1948.
ouvrir dans la visionneuse : Le MUR d'Auvergne, 27 mai 1949.
(1 vue)
Le MUR d'Auvergne, 27 mai 1949.
ouvrir dans la visionneuse : « Les célébrités d'Auvergne partant pour la coupe Gordon-Bennett, Vercingétorix, grand amateur d'automobilisme, a invité Desaix, Pascal, Domat. Faute de place, Urbain II part sur l'âne d'Herment. » Dessin humoristique, Ed. Genès Labbé, 1905.
(1 vue)
« Les célébrités d'Auvergne partant pour la coupe Gordon-Bennett, Vercingétorix, grand amateur d'automobilisme, a invité Desaix, Pascal, Domat. Faute de place, Urbain II part sur l'âne d'Herment. » Dessin humoristique, Ed. Genès Labbé, 1905.
ouvrir dans la visionneuse : En-tête de facture des établissements Mosnier à Riom, 1940.
(1 vue)
En-tête de facture des établissements Mosnier à Riom, 1940.
ouvrir dans la visionneuse : Papier à en-tête de la Société anonyme des produits chimiques et pharmaceutiques du Centre à Courpière, 1944.
(1 vue)
Papier à en-tête de la Société anonyme des produits chimiques et pharmaceutiques du Centre à Courpière, 1944.
ouvrir dans la visionneuse : Carte-jeu Bergougnan, talons et semelles « Le Gaulois », vers 1900.
(1 vue)
Carte-jeu Bergougnan, talons et semelles « Le Gaulois », vers 1900.
ouvrir dans la visionneuse : Marque de fabrique d'un coutelier de Thiers, 1958.
(1 vue)
Marque de fabrique d'un coutelier de Thiers, 1958.
ouvrir dans la visionneuse : En-tête de facture des Docks fromagers du Centre à Clermont-Ferrand, 1940.
(1 vue)
En-tête de facture des Docks fromagers du Centre à Clermont-Ferrand, 1940.
ouvrir dans la visionneuse : Publicité pour l'apéritif « Le Gaulois », dans Le Petit Clermontois, 4 février 1894.
(1 vue)
Publicité pour l'apéritif « Le Gaulois », dans Le Petit Clermontois, 4 février 1894.
ouvrir dans la visionneuse : Affiche publicitaire, Pneumatiques Le Gaulois, Etablissements Bergougnan et Cie, Clermont-Ferrand, XXe siècle.
(1 vue)
Affiche publicitaire, Pneumatiques Le Gaulois, Etablissements Bergougnan et Cie, Clermont-Ferrand, XXe siècle.
ouvrir dans la visionneuse : Affiche illustrée, « 92e régiment d'infanterie. Clermont-Ferrand et Riom… Jeune Français, tu seras au régiment d'Auvergne, l'héritier et le gardien de ces vertus qui ont fait la grandeur de la France », vers 1930-1940.
(1 vue)
Affiche illustrée, « 92e régiment d'infanterie. Clermont-Ferrand et Riom… Jeune Français, tu seras au régiment d'Auvergne, l'héritier et le gardien de ces vertus qui ont fait la grandeur de la France », vers 1930-1940.
ouvrir dans la visionneuse : Papier à en-tête de la loge maçonnique Les enfants de Gergovie, s.d..
(1 vue)
Papier à en-tête de la loge maçonnique Les enfants de Gergovie, s.d..
ouvrir dans la visionneuse : Trophée en argent réalisé par Bartholdi pour la coupe d'Auvergne 1906 organisée par l'Automobile Club d'Auvergne (carte de voeux de l'Automobile Club d'Auvergne, 1997)
(1 vue)
Trophée en argent réalisé par Bartholdi pour la coupe d'Auvergne 1906 organisée par l'Automobile Club d'Auvergne (carte de voeux de l'Automobile Club d'Auvergne, 1997)
Un héros consensuel et populaire
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 21 avril 2010.
(1 vue)
La Montagne, 21 avril 2010.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 6 février 2010.
(1 vue)
La Montagne, 6 février 2010.
ouvrir dans la visionneuse : Programme de La Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, saison 2009-2010.
(1 vue)
Programme de La Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, saison 2009-2010.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 29 décembre 1999.
(1 vue)
La Montagne, 29 décembre 1999.
ouvrir dans la visionneuse : Saint-Germain-l'Herm, fête de Notre-Dame des Neiges, défilé de chars. Photo Jean Parot, août 1963.
(1 vue)
Saint-Germain-l'Herm, fête de Notre-Dame des Neiges, défilé de chars. Photo Jean Parot, août 1963.
ouvrir dans la visionneuse : Vernet-la-Varenne, fête patronale. Photo Jean Parot, août 1963.
(1 vue)
Vernet-la-Varenne, fête patronale. Photo Jean Parot, août 1963.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 29 juin 2008.
(1 vue)
La Montagne, 29 juin 2008.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 14 juillet 1998.
(1 vue)
La Montagne, 14 juillet 1998.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 28 juin 2008.
(1 vue)
La Montagne, 28 juin 2008.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 31 mai 2010.
(1 vue)
La Montagne, 31 mai 2010.
ouvrir dans la visionneuse : Info magazine, 1er février 2010.
(1 vue)
Info magazine, 1er février 2010.
ouvrir dans la visionneuse : La Montagne, 6 juin 1989.
(2 vues)
La Montagne, 6 juin 1989.
ouvrir dans la visionneuse : Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 juillet 1868.
(1 vue)
Le Moniteur du Puy-de-Dôme, 10 juillet 1868.