Documentation hypothécaire numérisée

Imprimer cette page

Intendance d'Auvergne

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
  • Agriculture, ravitaillement
    Dates extrêmes : 1676/1790

    • Améliorations agricoles
      Dates extrêmes : 1719/1790

      • Introduction de nouvelles productions, de nouvelles techniques
        Dates extrêmes : 1722/1790

        • 1 C 13     Tonte des moutons.
          Présentation du contenu :

          Mauvaise qualité des laines attribuée à la tonte prématurée des moutons ; - lettre de M. Orry, contrôleur général à M. Trudaine, intendant d'Auvergne. Il propose de rendre un règlement général fixant au 25 juin l'époque de la tonte ; - observations de l'inspecteur des manufactures ; - mémoire adressé par l'intendant au Contrôleur général : il résulte des renseignements recueillis qu'il est impossible d'établir une règle générale ; la tonte se fait dans la plaine du 15 avril au 15 mai, et dans la montagne du 15 mai au 30 juin ; ces dates varient encore suivant l'état des saisons. Les bouchers seuls vendent des laines coupées prématurément ; les laines d'Auvergne se consomment toutes dans la province, sauf une part qui est achetée par les manufactures de tapisserie d'Aubusson ; - nouvelle lettre de M. Orry, proposant au lieu d'un règlement général un règlement particulier pour chaque généralité. Il appelle également l'attention de l'intendant sur les autres abus qui se pratiquent dans le commerce des laines ; - correspondance des subdélégués ; - "Mémoire dressé sur les nouveaux éclaircissements qui ont esté pris touchant le projet de fixer un temps dans chaque généralité pour la tonte des moutons". Il résulte de ces éclaircissements que ce règlement est impossible à établir.

          Dates extrêmes : 1741-1744
          Importance matérielle : 37 pièces, papier.

        • 1 C 8     Tentative pour introduire en Auvergne la culture de la garance.
          Présentation du contenu :

          correspondance à ce sujet de MM. Orry, contrôleur général ; Trudaine, ministre du roi ; Rossignol, de Ballainvilliers ; de la Michodière, de Chazerat, successivement intendants de la généralité ; - mémoire de M. Fontfreyde, inspecteur des manufactures, sur la garance d'Auvergne ; cette plante croît spontanément aux environs de Clermont et plusieurs essais ont prouvé sa supériorité sur celle de Hollande ; - "Mémoire sur la façon de planter, cultiver et cueillir la garance, extrait de celui de M. Duhamel du Monceau" (Clermont-Ferrand, s. d., P. Boutandon, gr. in-8°, 4 p. ; 25 exemplaires) ; - lettre de M. Chabre, relative aux difficultés que rencontrera en Auvergne la culture de la garance, les terrains favorables étant déjà employés pour celle du chanvre qui est plus productive ; il remercie en même temps l'intendant des mûriers qu'il a reçus et annonce qu'un industriel de Cognac est venu s'établir à Dallet pour y créer une fabrique d'eaux-de-vie ; - mémoire et lettres de M. Perron, médecin à Billom, sur les moyens qui peuvent faciliter la culture de la garance dans Billom et ses environs ; - établissement de pépinières dans les domaines de l'hôpital-général de Riom et dans les terres de M. Champflour d'Allagnat, conseiller à la Cour des Aides de Clermont ; - lettres de M. Champflour, rendant compte à l'intendant des progrès de la pépinière et réclamant des agrandissements ; pièces de dépenses ; - état de ceux qui ont planté de la garance ou demandé du provin en 1764-1765 ; - faveurs accordées par l'arrêt du Conseil du 14 février 1756 à ceux qui se livrent à cette culture : exemption des impositions pour la première année au moins ; - arrêt du Conseil, du 26 décembre 1753, qui proroge pour cinq années, à compter du jour que les dessèchements et défrichements des terrains destinés à la plantation de la garance, auront été commencés, l'attribution donnée à MM. les intendants, par celui du 24 février 1756, des procès et contestations concernant les entrepreneurs desdites plantations ; - lettre de M. Bertin annonçant l'envoi d'un exemplaire du mémoire de M. Duhamel, deuxième édition, 1765 ; - lettre de M. de Montaran, intendant du commerce, engageant M. de Chazerat à faire tous ses efforts pour reprendre les premiers essais qui n'ont pas réussi, en établissant des moulins pour casser la garance et des bâtiments pour la sécher ; - mémoire de M. Jubié, inspecteur des manufactures, servant de réponse à un mémoire sur la garance, présenté par M. Payot et communiqué à l'inspecteur avec une lettre de M. de Montaran fils à M. de Chazerat

          Dates extrêmes : 1743-1780
          Importance matérielle : 60 pièces, papier.

        • 1 C 9     Culture de la vigne, des pommes de terre.
          Présentation du contenu :

          Vignes. - Lettre de M. du Pré de Saint-Maur, intendant de la généralité de Bordeaux, faisant part à M. de Chazerat, intendant d'Auvergne, du dessein qu'il a formé de rassembler en Guyenne, sur un sol et sous un climat des plus favorables à la vigne, une collection de tous les cépages que l'on cultive en France, pour en fixer les noms et les caractères et faire ainsi l'histoire de la vigne ; - correspondance à ce sujet de MM. de Chazerat et de Gueyffier, subdélégué à Brioude ; - envoi à Bordeaux de plants (chapons ou crossettes) de chacune des espèces cultivées en Auvergne ; - notices sur les différentes espèces de raisins que l'on trouve dans la province : frayer, gamet, lyonnais, lyonnais rouge, nerou, pinatel, charpiney, tachoir ou teinturier, damas, rousselet, anis, blanc, chanis.

          Pommes de terre. - Mémoire imprimé sur la nature, la culture et l'usage des pommes de terre (s.l.n.d., in-f°, 2 p. ; 10 exemplaires) ; - lettre de M. Terray, adressant à l'intendant un rapport de la Faculté de médecine de Paris sur l'usage des pommes de terre ; - lettre de M. Bertin adressant à M. de Montyon, intendant d'Auvergne, le mémoire imprimé de M. Mustel, publié sous les auspices de la Société d'agriculture de Rouen ; il l'engage à faire venir des semences du Forez et du Lyonnais ; - correspondance de l'intendant avec MM. Godivel, subdélégué de Besse, et Pagès de Vixouze, subdélégué à Aurillac, relative à la culture des pommes de terre, à la substitution du froment au seigle pour l'alimentation des pauvres gens, et à la culture du riz.

          Dates extrêmes : 1771-1783
          Importance matérielle : 33 pièces, papier.

        • 1 C 10     Culture du turneps ou gros navet.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. de Chazerat, intendant d'Auvergne, et de Tournemire, subdélégué de Mauriac, relative à une instruction sur les moyens de suppléer à la disette des fourrages, adressée à l'intendant par le Contrôleur général ; - lettre d'envoi par M. de Vergennes de 194 livres de graine de turneps, achetée à l'étranger et destinée à être distribuée dans la généralité d'Auvergne ; - achat de 320 livres de graine de turneps par l'entremise de M. Gueyffier-Taleyrat, subdélégué de Brioude ; - pièces de dépenses ; - demandes par les subdélégués et par divers propriétaires à l'effet d'obtenir des graines de turneps pour semences ; - correspondance de MM. le chevalier d'Orcet au château de Durtol ; Martin, curé d'Opme, ses paroissiens étant obligés de nourrir beaucoup de bétail pour labourer en colonage les terres du seigneur d'Opme ; de M. de Tissandier à Tournebize, près Pontgibaud ; - réclamations des officiers municipaux de Vic au sujet d'une fausse nouvelle : "Nous avons vu avec la dernière surprise dans le journal n° 26 la note qu'une pluye de 48 heures avait vivifié la province d'Auvergne" ; - correspondance de M. Perol remerciant l'intendant d'un envoi de graines de turneps, et lui demandant ses instructions pour le poisson qu'il doit expédier de Pontgibaud à l'occasion du passage de Madame Adélaïde de France (11 juillet 1785) ; - états de distribution des semences, accusés de réception, certificats des curés ; - "Avis aux cultivateurs de cette élection" (Aurillac, A. Viallanes, pet. in-8°, 4 p.) - "Instruction sur la culture du turneps ou gros navet" (Paris, Imp. royale, 1787, in-4°, 8 p.).

          Dates extrêmes : 1785-1787
          Importance matérielle : 73 pièces, papier

        • 1 C 1     Enquête sur la production de fromages en Auvergne et les possibilités de commercialisation à l'extérieur.
          Présentation du contenu :

          Lettre de M. Trudaine, intendant de la généralité, demandant à ses subdélégués quelles quantités de fromage pourraient fournir les marchands de leur circonscription pour l'approvisionnement de Paris, le Contrôleur général étant disposé à interdire l'entrée des fromages de Hollande, si ceux d'Auvergne peuvent suffire à la consommation ; réponses des subdélégués : - Aurillac, M. Sadourny fait observer que si le fromage d'Auvergne est peu estimé à Paris, c'est qu'on n'y envoie que les produits inférieurs, fromages du Mont-Dore et de Besse ; - état de ce que les fromages ont valu à Aurillac de 1715 à 1730 ; M. Sadourny rappelle aussi que les fromages d'Auvergne sont également en concurrence avec les produits de Hollande à Bordeaux, en Guyenne et en Gascogne, où on les envoie par charrois jusqu'à Bouillac et de là par le Lot. - Besse, M. Besseyre déclare qu'on pourra trouver dans les montagnes voisines 900 quintaux de fromage "d'écide" et de 200 à 300 quintaux de "battards" ; prix moyens ; moyens de transport ; - Bort, M. de Mallesaigne s'engage à fournir 3 000 à 4 000 quintaux, à condition qu'on puisse assurer aux marchands un bénéfice de 20 sols par quintal ; état des prix de 1725 à 1730 ; - Brioude, M. Rochette déclare qu'il ne se fait point de fromage dans sa subdélégation ; - Mauriac, M. de Vigier annonce que les paroisses de Salers, Mauriac, Apchon, Trizac, Menet et Fontanges produisent 8,100 quintaux ; il rappelle que M. Le Blanc, intendant d'Auvergne, avait voulu assurer le débit de ces fromages en les faisant voiturer par mer ; ils se gâtaient en route ; état des prix de 1726 à 1730 ; - Saint-Flour, M. Tassy de Montluc déclare que sa circonscription peut donner de 7 000 à 8 000 quintaux, mais les marchands ne paraissent pas disposés à abandonner le commerce d'échange qu'ils font avec le Languedoc et la Provence ; - Viverols, M. Boyer de la Salle s'engage à fournir 2,000 quintaux, prix du transport d'Ambert à Clermont ou Maringues ; - correspondance entre l'intendant et M. Fagon relative à la modération des droits accordée aux marchands de Hollande, pour trois années à compter du 1er octobre 1730

          Dates extrêmes : 1731-1733
          Importance matérielle : 19 pièces, papier.

        • 1 C 7499     Développement de la production fromagère.
          Présentation du contenu :

          1. Copie d'une lettre du Contrôleur général à M. Leigonye de Pruns, maire d'Aurillac, annonçant que, pour favoriser la fabrication des fromages dans la haute Auvergne, Sa Majesté a ordonné d'augmenter le droit imposé à l'entrée des fromages étrangers ; dès que les circonstances le permettront, on proposera aussi de supprimer, comme le demande M. de Pruns, les droits qui se perçoivent à la circulation sur les fromages fabriqués dans le royaume (9 mai 1785). - 2-3. Lettre d'envoi de cette lettre par M. de Pruns à l'intendant ; remerciements de M. de Chazerat (mai 1785).

          Dates extrêmes : 1785
          Importance matérielle : 3 pièces, papier.

        • 1 C 2     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Hollande.
          Présentation du contenu :

          Mémoire présenté au Conseil de Commerce sur les causes de la préférence accordée au fromage de Hollande sur celui d'Auvergne ; - lettre de M. Orry, contrôleur général, sur le même sujet ; - mémoire sur les précautions à prendre pour perfectionner la fabrication des fromages d'Auvergne ; - état des fromages de Hollande entrés dans le royaume pendant les années 1730 et 1731, par Amiens, Bordeaux, Caen, Dax, La Rochelle, Lille, Montpellier, Nantes, Rennes et Rouen ; - correspondance de M. Megret, proposant de réformer la manière dont on fait usage de la crême en Auvergne ; - engagement de deux vachers flamands, Favier père et fils, de la paroisse de Bergues St-Winoc, fait par les soins de M. Darluy, receveur des Fermes à Dunkerque ; - premiers essais à Fontanges, élection de Mauriac, dans la montagne des Roches, appartenant à M. de Vigier, subdélégué ; - lettres de MM. de Vigier et de Villemontée à l'intendant pour le tenir au courant du travail des vachers flamands ; états des dépenses ; - lettre de M. Darluy demandant un secours pour la femme de Jean Favier ; - état des fromages faits à la montagne des Roches par les vachers flamands en 1733 ; - correspondance entre MM. Trudaine et Fagon relative à la vente des fromages façon Hollande ; - compte de ce qui était dû aux sieurs Favier ; - efforts inutiles de M. Darluy pour engager quelques femmes du Furn'ambacht à passer en Auvergne

          Dates extrêmes : 1733-1734
          Importance matérielle : 60 pièces, papier.

        • 1 C 3     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Gruyère.
          Dates extrêmes : 1733/1733

          • 22 Fi 99     [Plan et coupe de charpente d'une fromagerie de Gruyère]. [vers 1733 ]. Ech. non indiquée. Coul. sur papier. 26 x 38 cm.
            1 vue  - [Plan et coupe de charpente d'une fromagerie de Gruyère]. [vers 1733 ]. Ech. non indiquée. Coul. sur papier. 26 x 38 cm.- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1733
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 3.


          • 22 Fi 100     [Plan et élévation d'une fromagerie de Gruyère. Plan de chaudron]. [vers 1733 ]. Ech. 2,2 cm par toise. Encre sur papier. 28 x 24 cm.
            1 vue  - [Plan et élévation d'une fromagerie de Gruyère. Plan de chaudron]. [vers 1733 ]. Ech. 2,2 cm par toise. Encre sur papier. 28 x 24 cm.- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1733
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 3.


        • 1 C 4     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Gruyère.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de M. Megret : - annonçant à M. Trudaine les efforts que l'on fait à Paris pour encourager la fabrication des gruyères en Auvergne ; - félicitant M. Trudaine de la naissance de son second fils ; - l'engageant à perfectionner encore la fabrication des gruyères et lui exposant ses objections sur le projet de faire venir des ouvriers de Normandie pour les cotons filés ; - l'engageant à envoyer quelques-uns des fromages nouvellement fabriqués dans les ports de Bordeaux et de La Rochelle, et à ne point perdre de vue que l'objet principal qu'on se propose est l'exclusion des fromages étrangers pour la fourniture de la marine. - Mémoire sur les gruyères d'Auvergne envoyés à l'Hôpital-général, à la Salpêtrière et à la Pitié, à Paris ; - lettre de M. Trudaine à ses subdélégués, les engageant à former des établissements pour la fabrication des griers (sic) ; - établissement de burons suisses construits par corvées.

          Dates extrêmes : 1734
          Importance matérielle : 32 pièces, papier.

        • 1 C 5     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Gruyère.
          Présentation du contenu :

          Engagement de 14 vachers suisses ainsi distribués : 4 pour Mauriac et Aurillac, 3 chez M. Chalandrat, 1 chez M. Guillaume à La Tour, 2 à Besse chez MM. Besseyre et Chandeson, un chez M. Morin l'élu, un à la Cabanne d'Auzolles, paroisse de St-Allyre, et un au Mont-Dore chez M. Sadourny ; - établissement de burons pour fabriquer le fromage façon gruyère : par le sieur Morin, de Besse ; par M. Sadourny, dans sa montagne de Lapeyrusse ; - correspondance de M. Trudaine demandant au marquis de Miramont de proroger le bail des herbages affermés par le sieur Morin ; - demandes faites par différents propriétaires se proposant de fabriquer des fromages façon gruyère, à l'effet d'obtenir des secours et privilèges propres à assurer le succès de leur entreprise ; - arrêt du Conseil d'Etat du 20 avril 1734, ordonnant que les particuliers de la province d'Auvergne, qui y établiront des fabriques de fromages, façon de Suisse et de Franche-Comté, seront modérément taxés d'office pour la taille et autres impositions, avec lettre d'attache et lettre d'envoi de M. Orry ; - certificats de publication ; - extraits des rôles des paroisses pour servir à fixer les cotes d'office des propriétaires qui s'adonnent à la nouvelle industrie ; - essais faits par M. Besseyre dans sa montagne de la Croix-Morand ; - correspondances : de M. Chalandrat relative aux man•uvres d'un certain nombre d'habitants qui voudraient faire avorter l'entreprise ; M. Ladevie est menacé de mort pour avoir fait le voyage de Franche-Comté ; - de M. Ch. Beaulieu rendant compte de l'heureux succès de l'entreprise et proposant de remplacer le second fromage par du beurre ; - de M. Rossignol annonçant à M. Fagon que les premiers fromages fabriqués se sont vendus 28 livres le quintal à Bordeaux ; - de M. Fagon engageant l'intendant à donner tous ses soins à cette entreprise, ainsi qu'à celles des draps de l'hôpital, des toiles et des siamoises.

          Dates extrêmes : 1734-1735
          Importance matérielle : 53 pièces, papier ; 2, parchemin.

        • 1 C 6     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Gruyère.
          Présentation du contenu :

          Demandes des particuliers qui fabriquent des fromages façon gruyère dans les paroisses de St-Alyre-ès-Montagne, Bains du Mont-Dore, Besse, Bagnols, Murat-le-Quaire, Le Vernet, St-Pardoux, à l'effet d'obtenir des cotes d'office ; - extraits des rôles des impositions ; - lettre de M. Trudaine, ministre du roi, à M. Rossignol, intendant d'Auvergne, le priant de continuer les cotes d'office du sieur Chandeson en raison des sacrifices qu'il a faits et des engagements qu'on a pris envers lui ; - réponse de M. Rossignol établissant que le sieur Chandeson a été suffisamment dédommagé ; compte des réductions dont a profité le sieur Chandeson de 1735 à 1738 ; - correspondance de MM. Orry, contrôleur général ; Trudaine, ministre du roi ; Rossignol, intendant d'Auvergne, relative à la suppression des cotes d'office ; M. Rossignol sait que les propriétaires, sûrs des avantages que leur procure la cote d'office, ne fabriquent plus de gruyère que la petite quantité nécessaire pour donner prétexte à cette faveur ; - état des cotes d'office qui existaient en 1738 : domaine de M. Chalandrat à Labro, Chastreix, Boissoux, Meyniaux, Lespinasse, Montat ; - pièces de dépenses pour le paiement des vachers suisses ; - lettre de M. Fagon demandant des renseignements sur la fabrication des fromages, les plantations de mûriers et les vers à soie ; - état des particuliers qui ont fabriqué des gruyères, avec les noms de leurs montagnes, de leurs domaines et des paroisses où il sont situés, la quantité et le poids des pièces fabriquées ; - correspondance de l'intendant et des propriétaires fabricants.

          Dates extrêmes : 1737-1739
          Importance matérielle : 56 pièces, papier.

        • 1 C 7     Introduction en Auvergne de la fabrication de fromages façon Gruyère.
          Présentation du contenu :

          Engagement de 6 vachers suisses pour l'année 1740, conclu par les soins de François Genoud, de Fribourg ; M. Rossignol annonce leur arrivée aux propriétaires ; - lettre de MM. Burin d'Eyssard, Moulin, Guillaume, lieutenant à La Tour, Cohadon, Solignat, de madame Neiron de Chalandrat, déclarant qu'ils sont hors d'état de se livrer désormais à la fabrication des gruyères ; - état des particuliers auxquels on a écrit de ne se point rebuter sous promesse de dédommagement ; - ordre aux receveurs des tailles de surseoir aux poursuites contre les propriétaires qui fabriquent des gruyères, jusqu'à ce qu'ils aient reçu les ordonnances de décharge que M. Rossignol se propose d'accorder ; - requête du sieur Chandeson à l'effet d'obtenir une remise sur ses impositions pour les domaines qu'il a dans la paroisse de Besse en Chandèze (sic) ; - extraits des rôles de cette paroisse ; - correspondance de MM. Fagon, Trudaine, Rossignol, relative à une demande de sel des salines de Franche-Comté, faite par l'intendant pour servir à la fabrication des fromages ; - mémoire sur l'état de la fabrique de fromage façon gruyère en Auvergne, adressé à M. Fagon par M. Trudaine, intendant de la généralité ; - lettre de M. Rossignol à M. Imbert, à Paris, relative aux gruyères d'Auvergne ; - correspondance entre MM. Fagon et Rossignol au sujet de la décadence de cette industrie ; - état des Suisses qui sont venus travailler en Auvergne de 1734 à 1739, avec leurs noms, leur origine et les noms des propriétaires chez lesquels ils étaient établis ; - état des burons existant et des burons abandonnés ; - inventaire des lettres et documents relatifs à l'industrie fromagère en Auvergne.

          Dates extrêmes : 1740-1741
          Importance matérielle : 57 pièces, papier.

        • 1 C 7500     Cultures diverses.
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de M. de Champflour d'Allagnat à M. de La Michodière, intendant de Lyon, au sujet des difficultés qu'il éprouve à réunir la quantité de garance nécessaire pour planter le terrain qu'on a destiné à cette culture (6 mai 1758, cachet aux armes). - 2. Lettre de M. Lafont, subdélégué d'Issoire, annonçant que lorsqu'il ne met pas d'avis sur les requêtes où l'on demande l'autorisation de planter des vignes, c'est qu'il ne les juge pas susceptibles d'être accueillies ; on a trop planté de vignes dans des terres à blé (4 mars 1740). - 3-4. Lettre de l'intendant d'Orléans au sujet du cassis qui est assez commun dans sa généralité, il indique à quels usages il peut servir (12 mars 1746) ; lettre du subdélégué de Thiers demandant des boutures de cassis (8 avril 1746). - 5. Mémoire sur la façon de préparer le chanvre (sans date, Clermont-Ferrand, P. Boutandon, in-4°, 4 pages).

          Dates extrêmes : 1740-1758
          Importance matérielle : 5 pièces, papier.

        • 1 C 11     Cultures diverses.
          Présentation du contenu :

          "Instruction sur la culture, l'usage et les avantages de la betterave champêtre, principalement extraite d'un mémoire de M. l'abbé de Commerell, correspondant de la Société Royale des Sciences et des Arts de Metz" (Paris, Imp. royale, 1787, in-4°, 16 p.) ; - Correspondance de MM. de Chazerat, intendant d'Auvergne, et de Commerell, relative à un envoi de graine de disette ou betterave champêtre ; - gratification de 50 livres accordée sur la sollicitation de M. de Peyronencq à Guillaume Couderc, laboureur, habitant d'Itrac, qui avait découvert un secret pour fertiliser les terres ; correspondance à ce sujet de l'intendant, de MM. de Vergennes et Pagès de Vixouse, subdélégué d'Aurillac ; le procédé en question consistait à labourer 4 fois la terre et à employer une grande quantité d'engrais ; - mémoire sur les terres incultes et mal travaillées avec lettre d'envoi par le sieur Fressanges, de Montferrand ; - secret découvert par M. Robineau, chevalier de Saint-Louis, commissaire des guerres, pour fertiliser les terres ; "Attentions qu'il faut avoir en faisant usage d'une préparation qui augmente la récolte du froment, du segle, du bled de mars, de l'orge, de l'avoine, et généralement de toutes sortes de grains" (placard, s.l.n.d.) - Correspondance de M. de Moras engageant M. de la Michodière, intendant, à faire des essais de cette préparation ; de M. Robineau envoyant à l'intendant des échantillons de blé obtenus par sa méthode ; - correspondance de MM. Necker, de Montaran fils, intendant du commerce ; de Chazerat, intendant d'Auvergne, Gueyffier, subdélégué de Brioude, relative aux découvertes du sieur Juery, de Saint-Flour, sur l'agriculture et les minéraux ; procès-verbal de visite des héritages où le sieur Juery a appliqué sa méthode d'irrigation et des mines par lui découvertes ; envoi à M. de Montaran d'échantillons de terre pourrie, de pierres rouges d'Angleterre et d'émeri provenant desdites mines ; - secret pour fertiliser les terres au moyen d'une poudre d'os, d'arêtes de poissons et de coquilles d'huîtres, découvert par Remy Saint-Joannis, du lieu de Larival, paroisse de Saint-Remy ; il demande à l'intendant de faire vérifier l'efficacité de sa découverte ; lettre du baron de Breteuil priant M. de Chazerat d'envoyer 8 quintaux de poudre d'os à M. Bailly, de l'Académie des sciences, aux galleries du Louvre, à Paris ; - "Instruction sur les prairies artificielles, publiée par ordre du roi" (Clermont-Ferrand, Antoine Delcros, 1786, in-4°, 28 p.) - "Instruction sur les prairies artificielles, publiée par ordre du Roy" (Paris, Imp. royale, 1785, in-4°, 28 p.) ; - correspondance de MM. de Vergennes, de Chazerat et des subdélégués, relative à cette instruction ; certificats de publication.

          Dates extrêmes : 1756-1788
          Importance matérielle : 58 pièces, papier.

        • Pépinières, mûriers et production de vers à soie, manufactures de soie
          Dates extrêmes : 1722/1790

          • Instructions, généralités
            Dates extrêmes : 1722/1772

            • 1 C 198     Création des pépinières royales.
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Dodun, contrôleur général, qui rappelle à l'intendant les dispositions de l'arrêt du conseil du 3 mai 1720, enjoignant aux propriétaires des terres qui aboutissent aux grands chemins d'y planter des arbres ; de MM. Brunet d'Evry et Bidé de la Grandville, intendants de la généralité ; - baux et traités pour les locations de terrains, pour le travail des jardiniers et la création des pépinières ; - établissement de pépinières : à Clermont, terroir des Condamines, justice de Royat ; à Riom, dans un terrain acquis du sieur Pierre de Mallet, à Saint-Genest ; à Issoire, dans l'ancien enclos des Capucins ; à Brioude, dans un terrain de l'Hôtel-Dieu, appelé le Boutevan ; à Saint-Flour, dans un jardin sis sous le rocher du Foiral, appelé le Floribau ; à Aurillac, au terroir des Hortes.

              Dates extrêmes : 1722-1726
              Importance matérielle : 60 pièces, papier.

            • 1 C 199     Impositions pour le financement des pépinières, comptabilités.
              Présentation du contenu :

              Arrêts du Conseil d'Etat, des années 1725, 1747, 1748, 1751, 1752, 1753, 1762, 1764, 1765, 1772, ordonnant des impositions extraordinaires sur toutes les villes, bourgs et paroisses taillables de la généralité de Riom, dont cinq sont accompagnés de leur commission sur arrêt adressée à l'intendant, et revêtus de la signature du roi, pour l'entretien des anciennes pépinières servant à la plantation des grandes routes et pour l'établissement de trois nouvelles pépinières de mûriers blancs, destinées à l'élève des vers à soie ; - états de répartition des sommes imposées ; - états des ordonnances délivrées par l'intendant sur la recette générale des finances de la généralité de Riom, pour les dépenses d'établissement et d'entretien des pépinières - pièces de comptabilité ; - ordonnance de paiement de M. de la Grandville, intendant, sur le sieur Delpech, receveur général de la généralité ou le sieur de Bénistan, son commis, d'une somme de 250 livres en faveur du sieur Laborie, chargé de l'établissement et entretien des pépinières royales de l'élection d'Aurillac, pour ses déboursés et salaires de l'année 1725 ; - quittance de 200 livres du sieur Bersagol, inspecteur des mêmes pépinières royales, pour ses appointements de l'année 1727 ; - correspondance de MM. Orry, Dodun et de Levignan avec l'intendant.

              Dates extrêmes : 1725-1772
              Importance matérielle : 16 pièces, papier.

          • Financement et comptabilité, fonctionnement
            Dates extrêmes : 1726/1790

            • 1 C 200     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Le Peletier, contrôleur général : - ordonnant de ne conserver dans les pépinières que les ormes, les noyers et les mûriers blancs ; - autorisant l'intendant à distribuer gratuitement ou à bas prix une partie des arbres ; - minute d'une ordonnance de l'intendant, de 1726, enjoignant "à ceux qui possèdent des héritages limitrophes du grand chemin de Clermont à Riom, depuis ladite ville jusqu'à la terre de Bourassol d'une part, et de l'autre depuis le chemin qui va à la partie de Montferrand jusqu'aux fourches patibulaires", de planter le long du chemin des arbres qu'on leur délivrera aux pépinières ; - états statistiques de la quantité de chaque espèce d'arbres plantés et semés dans les pépinières de la généralité au mois d'avril 1727 ; - états partiels pour chaque pépinière des quantités des espèces d'arbres et de l'étendue des terrains occupés ; - états de distribution des produits des pépinières par M. Trudaine, intendant, en 1731 ; - projets d'établissement d'une pépinière à Langeac et d'une autre dans le pays de Livradois ; - traités pour l'entretien des pépinières de Clermont, de Riom et de Brioude ; - suppression de celles d'Aurillac et de Saint-Flour ; - demande d'arbres par M. de Brion-Amelot et M. de Chassignolles, à Brioude.

              Dates extrêmes : 1726-1731
              Importance matérielle : 107 pièces, papier.

            • 1 C 201     .
              Présentation du contenu :

              Etats et pièces de dépenses pour l'acquisition de 7 000 mûriers de Languedoc pour être plantés à Brioude ; - acquisition de plants d'ormes dans la généralité de Rouen ; correspondance à ce sujet de M. de la Bourdonnaye, intendant de ladite généralité, avec l'intendant d'Auvergne ; - traité d'un emplacement dans son enclos près les Cordeliers de Brioude, fait à M. Trudaine, intendant, par M. Dupuy, lieutenant au bailliage de Brioude, pour y cultiver les mûriers, la pépinière royale étant insuffisante ; - location d'une terre sise à Durtol, appartenant à M. Dufour, procureur du roi en la sénéchaussée d'Auvergne et siège présidial de Clermont, pour y établir une pépinière ; - états des grandes routes de la généralité d'Auvergne, de leur étendue respective, des ormes, noyers et châtaigniers, tirés des pépinières de la province, qui ont été plantés sur leurs bords depuis l'établissement des pépinières jusqu'en 1734 ; correspondance à ce sujet, entamée par M. Trudaine, intendant, et continuée par son successeur, M. Rossignol, avec MM. Orry, contrôleur général et de Fulvy ; - correspondance des ingénieurs ; de M. de Malet, contenant des plaintes contre le jardinier de la pépinière de Saint-Genès-près-Riom ; de M. de Sieujac, en faveur de M. Dupuy, inspecteur des pépinières ; demandes d'arbres par différents particuliers ; - proposition faite à M. Rossignol, intendant, par le sieur Escalier-Felgeirolles, de la ville d'Uzès-en-Languedoc, d'introduire en Auvergne la culture du mûrier et l'élève des vers à soie ; correspondance à ce sujet de MM. Rossignol, Escalier, et de Saint-Maurice, intendant du Languedoc.

              Dates extrêmes : 1732-1738
              Importance matérielle : 50 pièces, papier.

            • 1 C 202     .
              Présentation du contenu :

              Mémoires sur la manière de semer la graine de mûrier, de travailler le terrain, de planter, d'élever et cultiver les jeunes plants ou pourettes ; envoi de graines de mûriers par M. Orry, contrôleur général ; envoi par l'intendant à M. Orry de deux livres de soie, obtenues de vers élevés avec des feuilles de mûriers noirs ; situation de la pépinière de mûriers blancs de Brioude ; état de la situation des anciennes pépinières, à la Maladrerie près Durtol, à Royat, à Saint-Victor près Chamalières, à Brioude et à Issoire ; correspondance de MM. Orry ; Rossignol ; Belamy, receveur des tailles de l'élection de Brioude, directeur de la pépinière de mûriers établie dans cette ville ; des subdélégués.

              Dates extrêmes : 1740
              Importance matérielle : 30 pièces, papier

            • 1 C 203     .
              Présentation du contenu :

              Prévisions de dépenses ; mémoires sur la manière de cultiver les mûriers, sur l'établissement des pépinières, les traités faits avec les propriétaires des terrains et les jardiniers, les dépenses, etc. ; états de dépenses pour les pépinières de mûriers blancs pendant l'année 1741 et les six premiers mois de 1742 ; lettres de M. Dorinière, receveur des tailles à Aurillac, relative à l'établissement projeté d'une pépinière de mûriers dans cette élection ; de M. Duchey, de Riom, demandant des plants de noyers ; projet d'établissement de pépinières dans le Livradois ; - correspondance de MM. Orry, Rossignol, Fagon, et Lafont, subdélégué d'Issoire.

              Dates extrêmes : 1741
              Importance matérielle : 28 pièces, papier

            • 1 C 204     .
              Présentation du contenu :

              Issoire : état des noyers qui ont été plantés dans la partie du chemin d'Issoire à Saint-Germain-Lembron ; - bail à loyer passé pour l'emplacement de la pépinière de mûriers et marché avec le jardinier pour l'entretien ; état de dépense jusqu'au 1er janvier 1742 ; - correspondance du sieur Lafont, subdélégué d'Issoire, directeur de la pépinière, demandant à l'intendant un exemplaire du livre intitulé : "Mémoire instructif sur les pépinières de mûriers blancs et les manufactures de vers à soye dont le Conseil a ordonné l'établissement dans le Poitou" (Poitiers, Jacques Faulcon, in-8°, 1742).

              Brioude : bail et traité pour la nouvelle pépinière de mûriers ; - états des pépinières tant anciennes que nouvelles, des arbres qui manquent sur les routes ; - succès obtenus à Brioude dans un petit établissement de sériciculture créé par M. de Rivoire, lieutenant au régiment de Royal-cravate, dont deux compagnies étaient en garnison dans cette ville ; - lettre de l'abbé de Chambonas, prévôt de Brioude, offrant des plants de mûriers à l'intendant ; - demandes de noyers ou de mûriers des pépinières de Brioude, par MM. Martinon de Flageat, de Chavanhac, Mottet, Dulac, de Bressolles et de Chardon-Desroys.

              Dates extrêmes : 1741
              Importance matérielle : 64 pièces, papier.

            • 1 C 205     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. Orry, contrôleur général ; Rossignol, intendant et des subdélégués ; - état des anciennes pépinières au 1er févirer 1742, des changements intervenus depuis et du nombre et des espèces d'arbres délivrés pour être transplantés sur le bord des grandes routes ; - états de dépenses ; - demandes et distribution d'arbres et de pourette de mûriers blancs.

              Dates extrêmes : 1742
              Importance matérielle : 30 pièces, papier.

            • 1 C 206     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. Orry, relative à la réduction des dépenses ; de Fulvy ; Rossignol ; - mémoire adressé par ce dernier à M. Orry, duquel il résulte que des pépinières établies en différents temps dans la généralité, les premières avaient été créées pour réparer la perte des arbres détruits par la rigueur de l'hiver de 1709, et réduites successivement, et les dernières formées au commencement de 1741 de mûriers blancs pour propager en Auvergne l'élève des vers et l'industrie de la soie ; - pépinières de Clermont, état de situation ; - pépinières de Brioude, correspondance de M. Belamy, directeur, proposant l'achat d'un champ appartenant aux Cordeliers, pour y installer la pépinière ; - mémoire pour l'entretien des arbres le long des grands chemins ; - pépinières d'Issoire, correspondance de M. Lafont, directeur.

              Dates extrêmes : 1743
              Importance matérielle : 22 pièces, papier.

            • 1 C 207     .
              Présentation du contenu :

              Etats et pièces de dépenses pour l'entretien des pépinières de mûriers blancs et des anciennes pépinières ; - mémoire sur l'établissement des pépinières de mûriers blancs en Auvergne et sur l'essai qui a été fait d'élever des vers tant avec la feuille de mûrier blanc que celle de mûrier noir. - Pépinières de Clermont : état des arbres distribués ou à distribuer ; états de dépenses des loyers ; ordres de l'intendant pour délivrer des plants ; demandes d'arbres pour faire les plantations des promenades de Riom, établies sur les anciens fossés de la ville ; - lettres autographes de demandes d'arbres de MM. Chabrol, avocat du roi à Riom ; Chabre, écuyer, seigneur de Pouzols, lieutenant général criminel de la sénéchaussée et siège présidial de Riom ; Dujouhannel ; et Delaval de Lacrène, subdélégué ; - Pépinières d'Issoire : correspondance de M. Lafont, directeur ; états et pièces de dépenses pour l'établissement de la grande pépinière de mûriers blancs. - Pépinières de Brioude : baux à loyer ; états et pièces de dépenses, correspondance du directeur.

              Dates extrêmes : 1744-1745
              Importance matérielle : 67 pièces, papier.

            • 1 C 208     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. de Fulvy ; de M. de Machault, contrôleur général ; de M. Rossignol, intendant ; - correspondance et mémoire sur les pépinières de mûriers, de M. Escalier-Felgeirolles, d'Uzès ; - comptes-rendus par M. Lenormant, commis, et au nom de M. Landry, receveur général en exercice de la généralité de Riom, des recettes et dépenses faites à cause de l'imposition levée sur la généralité pour l'entretien des pépinières royales, pour les exercices 1747, 1748, 1749 ; - ordonnances de paiement de l'intendant sur les receveurs généraux ou leurs commis ; - mémoire sur les plantations déjà effectuées en 1749 sur les grandes routes de la généralité ; - demandes d'arbres : M. de Merville, subdélégué de Thiers, écrit qu'une expérience, faite pour l'élève des vers à soie dans l'été de 1748 a parfaitement réussi ; que le pays est très favorable à la culture du mûrier, et que ce serait un grand bienfait à rendre à la population que d'y propager l'industrie de la soie ; il demande des plants ; le succès des plantations se maintient en 1749 ; - nouvelle demande de plants ; - demande semblable de M. Brugière de Barante ; sa lettre annonce que tous ses voisins de Barante (près Thiers) plantent des mûriers et que ces arbres réussissent à merveille dans le terrain du pays ; - états et pièces de dépenses.

              Dates extrêmes : 1746-1749
              Importance matérielle : 55 pièces, papier.

            • 1 C 209      : pépinière de Clermont.
              Présentation du contenu :

              Correspondance de l'intendant avec M. Dufour, procureur du roi et directeur des pépinières de l'élection de Clermont ; - états de situation, de dépenses et de distribution des arbres des pépinières ; - demandes d'arbres par M. Delaborde ; Mme Langlois de Frédefont ; la marquise Fitz-James de Bouzols, qui sollicite des ormeaux pour replanter les allées du bois de Cros (à Clermont), et pour sa terre de Plauzat ; par Mme de Vendègre.

              Dates extrêmes : 1746-1749
              Importance matérielle : 35 pièces, papier.

            • 1 C 210      : pépinières d'Issoire et de Brioude.
              Présentation du contenu :

              Etat du nombre des mûriers blancs de la grande pépinière d'Issoire, qui se trouvent en état d'être transplantés, des quantités de plants demandés et du nom des demandeurs ; des quantités distribuées ; - états des dépenses ordinaires d'entretien ; - correspondance de M. Lafont, subdélégué, directeur des pépinières de cette élection ; - état des dépenses des pépinières de Brioude ; - correspondance de M. Belamy, qui demande l'autorisation de faire venir un jardinier de Montpellier ; du sieur Philibert, jardinier renommé de cette ville ; de M. Rossignol, intendant.

              Dates extrêmes : 1746-1749
              Importance matérielle : 41 pièces, papier.

            • 1 C 211     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. de Fulvy ; de Machault, contrôleur général, adressant à l'intendant 4 onces de graines de vers à soie, provenant d'Espagne, et une provenant des vers que M. de Fulvy fait élever à sa terre de La Chapelle ; lettres de MM. Trudaine de Montigny, ministre du roi, et de Moras, intendant ; intention formellement exprimée d'établir en Auvergne l'industrie de la soie et d'y multiplier les plantations de mûriers ; - le sieur Sauclières, ancien inspecteur des manufactures de Lodève (Hérault), inspecteur de la manufacture de bayettes de Brioude, envoyé par ordre du Conseil comme inspecteur des pépinières de mûriers et des fabriques de soie établies en Auvergne, - correspondance et mémoire du sieur Sauclières ; projet de pépinières nouvelles à créer à Arlanc. Riom et Thiers, en outre de celles existant déjà à Clermont, Issoire et Brioude ; ouvriers et ouvrières du Vivarais (Ardèche), amenés par le sieur Sauclières ; - arrêt du Conseil, du 2 juin 1750, qui autorise l'imposition sur la province de la somme de 5 500 livres pour les pépinières et l'industrie de la soie avec sa lettre d'attache ; - mémoire sur l'augmentation de la dépense de ces établissements ; - lettre de M. Brassier, bailli de Maringues, offrant son concours pour l'établissement d'une pépinière de mûriers auprès de cette ville.

              Dates extrêmes : 1750
              Importance matérielle : 33 pièces, papier ; 2 parchemins.

            • 1 C 212     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance du sieur Sauclières, inspecteur des pépinières de mûriers et de la soie en Auvergne ; - journal de ses opérations du 7 juillet au 12 août ; - direction du travail des pépinières ; - visite des pépinières ; - éducation des vers ; - direction de la manufacture de Brioude ; - essais de tirage des soies à Brioude ; - renseignements sur une femme du Piémont, établie à Brioude comme tireuse de soie ; - état des quantités de soie provenant des vers élevés en 1750 à Brioude, Issoire, Clermont, Riom, au château de Ligonne, maison de campagne de M. de Chazerat, premier président de la cour des Aides ; - M. Chabre nommé directeur de la pépinière de Riom.

              Dates extrêmes : 1750
              Importance matérielle : 31 pièces, papier.

            • 1 C 213
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Trudaine, recommandant à M. Rossignol, intendant, de faire visiter chaque année les pépinières par l'ingénieur des ponts et chaussées, M. Sauclières gardant la direction des pépinières de mûriers ; lettre de l'intendant à M. Dijon, ingénieur ; - ordonnance de M. de Moras, défendant d'endommager les haies et buissons qui servent de clôture aux pépinières ; imprimée à Clermont, chez P. Boutaudon, 1750, 18 décembre ; - compte-rendu à M. l'intendant par M. de Montrozier, commis de M. Delpech, receveur général de la généralité en exercice pendant l'année 1750, de la recette et de la dépense faites à cause de l'imposition extraordinaire ordonnée par l'arrêt du Conseil du 22 avril 1746, pour l'entretien des pépinières royales établies dans la généralité ; ordonnances de paiement ; - états des pépinières de mûriers blancs d'Issoire, de Clermont et de Brioude, envoyés par MM. Lafont, Dufour et Belamy.

              Dates extrêmes : 1750-1751
              Documents séparés :

              1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 22.


              • 62 Fi 22     [1750 /12/18] De par le Roy / François-Marie Peirenc de Moras (...) / conseiller du Roy (...) / étant informé que plusieurs particuliers & principalement des enfants, enlèvent / & volent les Buissons des Hayes (...) / établies à Clermont ou aux environs, Riom, Issoire, & Brioude (...) Ordonnons aussi que les pères & mères seront / civilement garant & responsables du délit (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1750 - 50 x 37 cm
                1 vue  - [1750 /12/18] De par le Roy / François-Marie Peirenc de Moras (...) / conseiller du Roy (...) / étant informé que plusieurs particuliers & principalement des enfants, enlèvent / & volent les Buissons des Hayes (...) / établies à Clermont ou aux environs, Riom, Issoire, & Brioude (...) Ordonnons aussi que les pères & mères seront / civilement garant & responsables du délit (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1750 - 50 x 37 cm- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1750
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 213.


            • 1 C 214     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. Trudaine, ministre du roi ; de Moras, intendant, des subdélégués et des directeurs des pépinières ; - mémoire sur les pépinières de noyers, châtaigniers, ormes et sycomores de la province d'Auvergne ; - état du nombre des arbres des différentes essences, tirés de chacune des trois pépinières de Clermont, Issoire et Brioude, pour être plantés le long des grands chemins ou dans les héritages de plusieurs propriétaires depuis le mois d'août 1743, du nombre de ceux existant au 2 mars 1750 ; - états des personnes qui demandent des arbres.

              Dates extrêmes : 1750-1751
              Importance matérielle : 13 pièces, papier.

            • 1 C 215     .
              Présentation du contenu :

              Demande de 1 500 pieds de mûriers par le sieur Grelliche, bourgeois de Clermont, qui a élevé en 1750 des vers à soie dans sa propriété de Pont-du-Château. - Pépinières de Riom : correspondance de M. Chabre, lieutenant criminel à la sénéchaussée, directeur ; - demandes d'arbres pour les avenues et places de la ville de Riom, par MM. Malouet et Dalbine ; - plan visuel de la pépinière appelée Champ-Redon. - Pépinières d'Issoire : correspondance de M. Lafont, subdélégué, directeur ; - état des mûriers propres à être distribués, de ceux qui l'ont été en décembre 1750 et des noms des personnes qui les ont reçus ; - distribution de graine de vers à soie ; - bail à ferme des nouveaux terrains pour l'agrandissement des pépinières. - Pépinière de mûriers de Thiers : correspondance de M. de Merville, proposant de planter les mûriers en taillis comme en Espagne et demandant des plants qu'on lui envoie ; - il propose l'établissement d'une pépinière publique.

              Dates extrêmes : 1750-1751
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 101.


              • 22 Fi 101     Plan de la pépinière appelée Champ-Redon [à Riom]. [ 1751 ]. Ech. non indiquée. Encre sur papier. 34 x 22 cm.
                1 vue  - Plan de la pépinière appelée Champ-Redon [à Riom]. [ 1751 ]. Ech. non indiquée. Encre sur papier. 34 x 22 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1751
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 215.


            • 1 C 216     .
              Présentation du contenu :

              Comptes et pièces justificatives des dépenses faites par le sieur Sauclières, inspecteur de ces établissements ; - quittances des ouvriers, des jardiniers, etc.

              Dates extrêmes : 1750-1751
              Importance matérielle : 102 pièces, papier.

            • 1 C 217     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. de Moras, intendant ; Belamy, directeur, qui réclame contre les rapports du sieur Sauclières, inspecteur ; - demande de l'emploi de directeur par le sieur Dulac fils ; - correspondance de M. de Mombrizet, subdélégué de l'intendant, nouveau directeur des pépinières de cette élection ; - état général de la récolte des cocons de l'année 1752, achetés pour le compte de la province et tirés à la manufacture, de leur produit en soie et en filoselle, du nom des producteurs et des quantités produites par chacun d'eux ; - états hebdomadaires généraux des cocons livrés aux tireuses de soie, et de la dépense ; - état de la bâtardière de Lodine.

              Dates extrêmes : 1750-1752
              Importance matérielle : 37 pièces, papier.

            • 1 C 218     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. de Moras, intendant, avec les sieurs Sauclières, inspecteur des pépinières, et Lenormant, commis du sieur Landry, receveur général des finances en exercice, au sujet des dépenses ; - états de dépenses pour l'établissement et l'entretien des manufactures royales de tirage des soies de Brioude et de Clermont ; - états de dépenses pour les pépinières ; - ordonnances de M. de Moras, intendant, sur M. Landry, pour le paiement des dépenses.

              Dates extrêmes : 1751
              Importance matérielle : 67 pièces, papier.

            • 1 C 219     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance du sieur Sauclières, inspecteur des pépinières de mûriers et de la soie en Auvergne ; de M. de Gournay, intendant du commerce, sur les abus qui se commettent dans le tirage des soies ; - établissement d'une pépinière de mûriers à Arlanc ; - procès-verbal de visite des pépinières de Brioude, Issoire, Clermont, Riom, Arlanc ; - projet d'établissement de 5 nouvelles pépinières en plus des sept déjà existantes ; - surveillance des ouvriers et ouvrières du Dauphiné et du Languedoc, engagés pour cet établissement ; - construction de tours pour le tirage ; - pépinière particulière, créée dans les terres de M. l'intendant, à Auzon.

              Dates extrêmes : 1751
              Importance matérielle : 46 pièces, papier.

            • 1 C 220     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Trudaine, ministre ; de M. de Moras, intendant ; des frères Jubié, entrepreneurs du moulinage des soies de la Sône d'Isère à Saint-Marcellin ; de M. Jubié, fils aîné de l'un des frères Jubié, engagé par lettre du 6 mars 1751 de M. Trudaine, sur l'ordre du Conseil d'Etat du roi, pour diriger l'élève des vers à soie et le tirage des soies en Auvergne, et venu avec deux ouvrières du Dauphiné ; - comptes-rendus à l'intendant de ses opérations ; - visite des pépinières d'Arlanc, de Clermont, d'Issoire, de celle de M. Belamy à Lodine, de celle de Thiers, des deux pépinières de Riom, des pépinières particulières de M. Martinon à Flageac, et de M. de Chazerat à Fontenille ; - création de deux manufactures royales à Brioude et à Clermont, de concert avec le sieur Sauclières, pour le tirage des soies à la croisade usité en Dauphiné ; - fourniture des tours et ustensiles ; - surveillance et direction des ouvriers et ouvrières du tirage des soies ; - achat pour le compte de la province et tirage des cocons élevés par divers ; - comptes-rendus des quantités tirées ; - envoi à M. Trudaine de 8 échantillons de soie tirée à la manufacture.

              Dates extrêmes : 1751
              Importance matérielle : 35 pièces, papier.

            • 1 C 221     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Trudaine, ministre ; de M. Rossignol, intendant de la généralité de Lyon ; de M. de Moras, intendant d'Auvergne ; du sieur Escalier-Felgeirolles, d'Uzès (Gard), qui persiste à prétendre à la direction des manufactures de soie après avoir été rejeté par le précédent intendant ; du sieur Sauclières, inspecteur ; - distribution de pourette ; - ordonnance de M. de Moras du 3 juillet 1751, enjoignant à tous propriétaires de mûriers noirs dans la subdélégation de Brioude, de permettre aux particuliers qui élèvent des vers à soie de cueillir la feuille dont ils auraient besoin ; - demande de mûriers (pourette) et d'un des tours à tirer la soie de la manufacture royale de Brioude, par Mme Talemandier, supérieure des religieuses de la Visitation de cette ville ; - anciens baux et marchés supprimés ; - baux à ferme existants ; - pièces de dépense ; - états détaillés des diverses dépenses à faire pour le nouvel établissement des mûriers et des soies en Auvergne.

              Dates extrêmes : 1751
              Importance matérielle : 41 pièces, papier.

            • 1 C 222     .
              Présentation du contenu :

              Requêtes des jardiniers pour l'augmentation de leurs gages et des propriétaires pour le paiement des loyers de leurs terrains ; - compte-rendu à M. de Moras, intendant, par M. Clair-Louis Landry, écuyer, conseiller du roi, receveur général des finances, en exercice l'année 1751, de la recette et dépense de l'imposition ordonnée pour l'entretien des pépinières de la généralité ; - état général des dépenses faites pendant l'année 1752, tant pour l'accroissement, la culture et l'entretien des pépinières royales établies dans la généralité que pour l'éducation des vers et le tirage des soies ; - compte courant des paiements effectués en 1752, tant pour les anciennes que pour les nouvelles pépinières ; - état de la dépense faite pour le tirage des soies de la manufacture royale de Clermont ; - comptes : des graines de mûriers et de vers ; de mûriers et de pourettes tirés de Bagnols en Languedoc ; des sommes employées dans l'état du roi de l'année 1751 et des ordonnances délivrées par l'intendant sur le receveur général de l'exercice impair ; - pièces de dépenses et reçus.

              Dates extrêmes : 1751-1752
              Importance matérielle : 48 pièces, papier.

            • 1 C 223     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Trudaine, ministre ; de M. de Moras, intendant ; du sieur Jubié, de M. de Monts demandant des mûriers et recommandant à l'intendant pour le renouvellement des terriers de ses terres d'Auvergne, le sieur Mannay, féodiste à Champeix ; - mémoire des dépenses faites en 1751 ou à faire en 1752 pour l'entretien des pépinières et le tirage de la soie pour servir de base à l'imposition nécessaire ; mémoire des dépenses à faire pour l'exercice 1753 ; - achats de mûriers et de pourettes à Bagnols en Languedoc (Gard) ; - état de la récolte des cocons fournoyés et de leur produit en soie, fantaisie et filoselle ; - demandes de mûriers et de pourettes par MM. de Lodan, Brugière de Mons, F. Blatin, prieur du Bouchet ; Mme Boyer de la Salle ; - états de réception et de distribution des articles achetés, pourettes, mûriers, graine de vers et ustensiles ; - états des quantités distribuées et des noms des destinataires ; - lettre de M. Dutreuil proposant l'établissement d'une pépinière à Blesle ; - plan au lavis de la plantation de mûriers du sieur Dulac fils, de Brioude.

              Dates extrêmes : 1752
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 102.


              • 22 Fi 102     Plantation de mûriers blancs faitte par M. Dulac fils [...] située dans le village de Lugeac, paroisse d'Auzon [...]. [ vers 1752 ]. Ech. 1,7 cm par toise. Coul. sur papier. 35 x 47 cm.
                1 vue  - Plantation de mûriers blancs faitte par M. Dulac fils [...] située dans le village de Lugeac, paroisse d'Auzon [...]. [ vers 1752 ]. Ech. 1,7 cm par toise. Coul. sur papier. 35 x 47 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1752
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 223.


            • 1 C 224     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance du sieur Jubié ; - engagement de deux tireuses de soie du Dauphiné ; - achats de pourettes, de mûriers et de graines en Languedoc ; - envoi d'une des tireuses de soie pour élever les vers à soie de M. de Chazerat, dans sa terre de Ligonne, près Lezoux (élection de Clermont) ; - appropriation de la manufacture de soie de Clermont ; - bail de la grange du jardin des PP. Minimes de Clermont, où est établie la manufacture ; - visite des pépinières de la province et des vers élevés par les particuliers ; - retour du sieur Jubié auprès de son père, il promet de revenir au mois d'avril et propose le sieur Cellier pour le remplacer provisoirement ; - correspondance du sieur Sauclières, inspecteur des soies ; - distribution des pourettes, mûriers, graines de mûriers et de vers achetés en Languedoc ; - surveillance des pépinières et de l'éducation des vers ; - paiement des loyers des terrains ; - conseils aux particuliers pour leurs plantations de mûriers et l'élève des vers ; - belle apparence des récoltes de cocons ; - acquisition pour la province des cocons élevés dans le pays - espérances de réussite non réalisées, les orages et la haute température ayant fait périr une grande quantité de vers tant en Auvergne qu'en Languedoc ; mais l'insuccès n'a découragé personne ; la production en Auvergne a été de 9 ou 10 quintaux ; - plaintes de sieur Sauclières au sujet du retard dans le paiement de ses honoraires ; - révocation de cet agent par M. Trudaine, à raison de la jalousie qu'il a montrée à l'égard du sieur Jubié, dans ses opérations de l'année 1751 ; - excuses présentées à l'intendant et prière pour qu'il le fasse rentrer en grâce auprès de M. Trudaine.

              Dates extrêmes : 1752
              Importance matérielle : 53 pièces, papier.

            • 1 C 225     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance du sieur Cellier, secrétaire de la ville de Clermont, chargé par l'intendant de la direction des pépinières et manufactures après le départ et sur l'avis du sieur Jubié ; - mémoire des opérations laissées au sieur Cellier par le sieur Jubié ; - états de la récolte des cocons en 1751, 1 592 livres 1/4 poids de marc ; - états des cocons voiturés à la manufacture de Clermont ; - états hebdomadaires des quantités de soie tirées à cette manufacture, des noms des producteurs et des quantités produites par chacun d'eux ; - pièces de dépenses.

              Dates extrêmes : 1752
              Importance matérielle : 46 pièces, papier.

            • 1 C 226     .
              Présentation du contenu :

              Etats généraux des dépenses des pépinières tant anciennes que modernes de la province d'Auvergne ; - des dépenses pour l'établissement du tirage des soies ; - des cocons récoltés dans la province et de leur produit en diverses qualités de soie, des noms des éleveurs et des quantités achetées à chacun d'eux ; - des cocons tirés en soie pour le compte personnel de divers éleveurs, par les soins du sieur Jubié, inspecteur provisoire des manufactures de soie ; - des cocons achetés et tirés pour le compte de la province ; - des dépenses et réparations faites dans les manufactures royales du tirage des soies de Clermont et de Brioude ; - des sommes imposées pour la culture et l'entretien des mûriers blancs ; - des anciennes pépinières d'arbres destinés à être transplantés le long des grands chemins ; - de distribution des arbres des pépinières pour les chemins ; - état, notice et pièces de dépenses des anciennes pépinières royales de Clermont, en 1753 ; - ordonnances de l'intendant sur M. Landry, pour paiement de dépenses.

              Dates extrêmes : 1752-1753
              Importance matérielle : 48 pièces, papier.

            • 1 C 227     .
              Présentation du contenu :

              Pépinières et vers à soie de Riom : correspondance de MM. Chabre, directeur ; Delaval de Lacrène, subdélégué ; marché passé en 1750 avec le jardinier savoyard Jean Bermond, pour venir soigner les deux pépinières de mûriers de Riom ; requête de s.

              Dates extrêmes : 1752-1753
              Importance matérielle : 74 pièces, papier.

            • 1 C 228     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. de Machault, contrôleur général ; Trudaine, ministre du roi ; de la Michodière, intendant d'Auvergne ; - le sieur Jubié, de retour de son pays, nommé inspecteur des manufactures de soie, aux appointements de 2 000 livres à prendre sur les excédents de la capitation ; - création de trois nouvelles pépinières de mûriers à Pont-du-Château, à Clermont et à Thiers, par entreprise, mode présumé plus avantageux et plus économique, les arbres ne devant revenir qu'à 6 sols la pièce ; soumission par M. de La Gardette pour la pépinière de Billom, par M. Mignot, pour celle de Thiers, par le sieur Gisard, pour celle de Clermont ; - la pépinière créée à Arlanc, près d'Ambert, élection d'Issoire, entretenue jusque-là aux frais de M. de Moras, pendant qu'il était intendant d'Auvergne, mise à la charge de la province et classée parmi les pépinières royales ; - projet d'arrêt soumis au ministère pour l'imposition en 1754 de la somme de 12 839 livres pour les dépenses des pépinières et des vers à soie ; - lettre du prieur de l'abbaye du Bouchet, M. Blatin, qui demande l'autorisation refuée par le Conseil d'Etat de défricher un canton du bois de l'abbaye pour y créer une plantation de mûriers ; - l'inspection des anciennes pépinières donnée à l'ingénieur de la province ; celle des pépinières de mûriers réservée au sieur Jubié ; - bail à ferme pour l'entrepôt des soies et le logement du cardeur et des tireuses de soie.

              Dates extrêmes : 1753
              Importance matérielle : 37 pièces, papier.

            • 1 C 229     .
              Présentation du contenu :

              Etat des avances faites depuis le 1er janvier 1753, par le sieur Cellier, secrétaire de la ville de Clermont, chargé de l'établissement des soies de Clermont ; pièces de dépenses fournies à l'appui de son compte ; - construction d'une salle publique dans l'hôtel de ville de Clermont pour y élever des vers à soie ; - pièces de dépenses fournies par le sieur Jubié ; - état des cocons livrés pour le compte de la province par les éleveurs de l'élection de Brioude, avec leurs noms et les sommes payées à chacun d'eux ; - état général et pièces de dépenses des pépinières et de l'industrie des soies ; - état général des quantités de mûriers et pourettes demandées et distribuées, des noms des demandeurs et des localités ; - mémoire pour servir à déterminer la somme à proposer au Conseil pour les dépenses de 1754, tant pour les pépinières anciennes que pour les nouvelles à établir.

              Dates extrêmes : 1753
              Importance matérielle : 50 pièces, papier.

            • 1 C 230
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale de MM. Trudaine, ministre du roi ; de la Michodière, intendant d'Auvergne ; - minutes d'ordonnances de l'intendant pour la conservation des mûriers ; pour que les habitants de Saint-Sandoux laissent cueillir la feuille des mûriers ; - ordonnance de M. de la Michodière contre ceux qui endommagent les mûriers (placard imprimé, P. Boutaudon, 4 avril 1754) ; - envoi à M. Trudaine d'une paire de bas confectionnée avec de la soie récoltée en Auvergne ; - mémoire des opérations du sieur Jubié ; visite des pépinières de la province ; - compte-rendu par le sieur Jubié à l'intendant de ses visites dans les pépinières de la province et chez les éleveurs de vers à soie ; - état général des mûriers et pourettes en 1754, y compris les 40 000 pourettes achetées à Bagnols ; - état général de la récolte des cocons de la province, de leur produit en soie de diverses qualités, du nom de chaque éleveur dans chaque élection, de la graine distribuée à chacun d'eux et de l'espèce de mûriers employée pour la nourriture des vers ; - état général de la situation des pépinières avec les contenances des terrains occupés, l'essence des arbres, les quantités d'arbres délivrés pour les grands chemins ou aux particuliers, de ceux encore sur pied dans les pépinières ; - noms des particuliers avec qui sont passés les marchés pour les pépinières de mûriers : Riom, les religieux de Notre-Dame et les Cordeliers ; Clermont, l'hôpital ; Issoire, les religieux de Notre-Dame, le sieur Bayet et le sieur Clément ; Brioude, l'hôpital et les Cordeliers ; Arlanc, le sieur Bravard, le sieur Demallet et la veuve Vachier ; Lodine, le sieur Belamy ; Clermont (pépinière par entreprise), le sieur Gisard ; Billom, M. de la Gardette ; Thiers, M. Mignot ; Pont-du-Château, le sieur Greliche ; - "Mémoire instructif sur la plantation des mûriers" (impr. s.l.n.d., 4 pages in-4°) ; - pièces de dépenses ; avances de M. Jubié ; ordonnances de l'intendant sur le sieur de Montrozier, commis à la recette générale, pour paiement de dépenses.

              Dates extrêmes : 1754
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 103 et 1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 23.


              • 22 Fi 103     Plan de l'héritage de l'hôpital général de la ville de Thiers [...] propre à convertir en plantation de mûriers. Chaliot, arpenteur. 30 mars 1754 . Ech. 2 cm pour 100 toises. Encre sur papier. 24 x 36 cm.
                1 vue  - Plan de l'héritage de l'hôpital général de la ville de Thiers [...] propre à convertir en plantation de mûriers. Chaliot, arpenteur. 30 mars 1754 . Ech. 2 cm pour 100 toises. Encre sur papier. 24 x 36 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1754
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 230.


              • 62 Fi 23     [1754 /04/04] De par le Roy / Jean-Baptiste-François de Lamichodière / (...) / conseiller du Roy (...) / Etant informé que (...) plusieurs / particuliers (...) coupent, / arrachent ou endommagent les arbres nouvellement plantés (...) / Ordonnons que les pères & mères seront / civilement garans & responsables des délits que pourront commettre leurs enfants (...). Clermont-Ferrand, Pierre Boutaudon, 1754 - 50 x 39 cm
                1 vue  - [1754 /04/04] De par le Roy / Jean-Baptiste-François de Lamichodière / (...) / conseiller du Roy (...) / Etant informé que (...) plusieurs / particuliers (...) coupent, / arrachent ou endommagent les arbres nouvellement plantés (...) / Ordonnons que les pères & mères seront / civilement garans & responsables des délits que pourront commettre leurs enfants (...). Clermont-Ferrand, Pierre Boutaudon, 1754 - 50 x 39 cm- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1754
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 230.


            • 1 C 231     .
              Présentation du contenu :

              Pépinière ancienne et manufacture royale du tirage des soies de Clermont : état général des dépenses de la manufacture, y compris les achats de graine et de cocons en 1754 ; états des arbres des anciennes pépinières bons à être transplantés ; des arbres demandés ; des arbres distribués en 1755.

              Pépinières de Riom : correspondance de M. Chabre, directeur ; quittances et reçus.

              Pépinières d'Issoire : correspondance de M. Lafont ; quittance et reçus.

              Pépinières et manufacture de Brioude : correspondance de M. Mombrizet ; quittances et reçus ; états des mûriers et pourettes délivrés par M. Belamy, receveur des tailles de l'élection, ancien directeur ; état des cocons délivrés à la manufacture, avec les noms des éleveurs et les sommes payées à chacun d'eux.

              Pépinière de Billom, correspondance de M. de la Gardette.

              Dates extrêmes : 1754-1755
              Importance matérielle : 60 pièces, papier.

            • 1 C 232     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale de M. Trudaine, ministre ; de M. de la Michodière, intendant ; état général de la dépense des pépinières, tant anciennes que nouvelles ; mémoire pour servir à déterminer la somme à proposer au Conseil pour la dépense des anciennes pépinières de mûriers et de celles établies en mars 1744 ; lettre de M. Senezergues, chanoine à Aurillac, informant l'intendant qu'à Vic-en-Carladès deux dames se proposent d'élever des vers à soie ; état général de la situation des pépinières et de la récolte des cocons ; - achat de pourettes et de graine de vers à soie ; état de distribution des arbres des anciennes pépinières royales, pour la plantation des grandes routes ; état de la graine des vers à soie à acheter et des mûriers et pourettes à distribuer, avec l'indication des quantités et les noms des personnes qui en ont demandé ; - procès-verbaux des dégâts commis dans les pépinières ; arbres coupés à Bort, lettres de M. de Mallesaigne, subdélégué.

              Dates extrêmes : 1755
              Importance matérielle : 37 pièces, papier.

            • 1 C 233     .
              Présentation du contenu :

              Etats des avances faites par le sieur Jubié, inspecteur, pour les dépenses des pépinières et des manufactures de soie de la province ; état général des dépenses de la manufacture royale du tirage des soies de Clermont, y compris les achats de graines et de cocons, 1755.

              Dates extrêmes : 1755-1756
              Importance matérielle : 66 pièces, papier.

            • 1 C 234     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale de MM. Trudaine, ministre et de la Michodière, intendant ; - projet d'arrêt pour l'imposition des dépenses ; - état général et cahier des dépenses de la manufacture royale du tirage des soies et des pépinières ; - états de la récolte des cocons, de la situation des pépinières, des mûriers et pourettes achetés ; - mémoire des opérations du sieur Jubié dans ses tournées ; - état général des mûriers à haute tige et des pourettes qui sont dans les pépinières royales, propres à être transplantés au printemps de 1757 ; - état de distribution de ces mûriers et de graines aux particuliers qui en ont demandé ; - établissement d'une pépinière à la Molière, près Billom, par M. de Terreneyre ; - mémoire pour servir à déterminer la somme à imposer pour les dépenses des pépinières, tant anciennes que nouvelles, en 1757 ; - état des graines de mûriers à acheter en Languedoc, pour semer au printemps ; - pièces de dépenses ; - lettres concernant le projet d'établissement d'une pépinière aux environs de Bort.

              Dates extrêmes : 1756
              Importance matérielle : 22 pièces, papier.

            • 1 C 235     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale de MM. Trudaine, ministre ; de la Michodière, intendant ; du sieur Jubié ; de M. le comte de Montgon-Chambaud, qui demande des plants de mûriers ; - état de la graine de vers à soie distribuée ; - mémoire pour servir à déterminer l'imposition de 1758, pour les dépenses des pépinières et des vers à soie ; - états : des dépenses des pépinières de noyers et de châtaigniers de Royat et Durtol, près Clermont ; des pépinières de mûriers blancs de Brioude et d'Arlanc, des arbres de ces pépinières propres à être transplantés ; de dépenses et pièces justificatives fournies par le sieur Jubié ; - ordonnances de paiement de l'intendant ; - quittances des jardiniers.

              Dates extrêmes : 1757
              Importance matérielle : 69 pièces, papier.

            • 1 C 236     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. Trudaine ; - état général des dépenses annuelles pour l'entretien des pépinières tant anciennes que nouvelles, et des manufactures de soie de la généralité, à prendre sur les fonds imposés à cet effet et sur les excédants de la capitation ; - état des pourettes achetées de différents particuliers de la province d'Auvergne ; - états des graines de mûrier à acheter ; - ordonnances de paiement de M. de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne ; - compte-rendu à M. de Ballainvilliers par M. Roland de Trémeville, receveur général de la généralité, en exercice l'année 1758, de la recette et de la dépense des deniers imposés en exécution de l'arrêt du Conseil du 14 juin 1557 sur l'entretien des pépinières ; - lettre de M. Duchey demandant pour les promenades de Riom d'autres arbres que des sycomores, cette espèce ne réussissant pas ; entretien des pépinières d'Issoire, d'Arlanc et de Brioude ; - quittances de loyers ; - destruction de la pépinière de Lezoux par M. de Chazerat, à qui elle appartenait ; - demandes de pourettes par MM. de la Fage, à Saint-Julien-de-Coppel ; La Rochebrian de Vaulx.

              Dates extrêmes : 1758-1759
              Importance matérielle : 60 pièces, papier.

            • 1 C 237     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. Trudaine, ministre ; de M. de Ballainvilliers, intendant ; de M. Jubié, inspecteur ; de M. le marquis d'Ormesson, intendant des finances, à l'occasion de la plantation de mûriers de sa terre d'Opme, élection de Clermont ; de M. Jaoul, secrétaire de l'intendance ; - abandon des pépinières de mûriers de Riom dont le sol est épuisé ; - état des dépenses faites pour le changement des pépinières de Royat et de Champradeix ; - bail à ferme d'un terrain des Carmes de Riom, pour remplacer une pépinière abandonnée ; - état de distribution des mûriers et pourettes, 1763 ; - états nominatifs des paysans proposés pour la gratification de 2 sols par pied de mûrier accordée en 1762 par M. de Ballainvilliers, intendant à Clermont, Saint-Sandoux, Solignat, Royat, Corent, Champeix, Arlanc, Marsac, La Barbade, Billom, Montmorin, Mirefleurs ; - lettre de M. Mignot au sujet de la visite qu'a faite à la pépinière de Thiers le R.P. Nicot, vicaire général de l'ordre de Grammont ; - états et pièces de dépenses pour 1761 et 1763 ; - entretien des pépinières ; - demandes de plants de mûriers par MM. Brieude, à Aurillac ; Rudel (du Miral), avocat à Thiers ; le marquis de Turbilly ; Mme Sampigny Ferrand de Fontorte ; - procès-verbaux de dégâts commis dans les pépinières ; ordonnances de l'intendant pour prévenir ces dégâts ; ordres d'emprisonnement.

              Dates extrêmes : 1760-1763
              Importance matérielle : 52 pièces, papier.

            • 1 C 238     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de MM. Trudaine, ministre ; de Ballainvilliers, intendant ; Jubié, inspecteur ; Dufour de Villeneuve, intendant de Dijon, qui demande des mûriers ; de M. le vicomte de Beaune, seigneur de Plauzat, élection de Clermont ; de F. Ducrozet, procureur des Cordeliers de Riom, au sujet de la pépinière de cette ville ; de M. de la Gardette, demandant une prolongation de 2 ans pour le bail de sa pépinière de Billom ; de M. de Champfleury, demandant une personne capable pour enter les noyers ; - comptes-rendus des visites faites dans les pépinières par M. Jubié ; - bail à entreprise d'une pépinière de 20 000 mûriers à Arlanc, élection d'Issoire ; - pièces de dépenses, avances du sieur Jubié ; ordonnances de paiement ; - traité pour l'établissement d'une magnanerie dans l'enclos de Beaurepaire, loué par M. de Féligonde ; - demandes d'arbres et de pourettes par MM. d'Espérouse, à Château-Gaillard ; Bertin, conseiller d'Etat, pour ses terres de Saurier ; Pierre-Jean Méric de Vivens, pour sa terre de Coisse, près Arlanc ; Jusseraud, pour sa plantation de Châtelguyon.

              Dates extrêmes : 1764-1765
              Importance matérielle : 43 pièces, papier.

            • 1 C 239     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. de l'Averdy, contrôleur général ; de M. de Ballainvilliers, intendant ; - nomination du sieur Jubié, inspecteur des pépinières et des soies, à l'emploi d'inspecteur des manufactures de la généralité, en remplacement du sieur Fonfreyde, décédé ; inventaire des recueils et règlements des manufactures d'étoffes, papiers, quincailleries et autres, qui dépendent de l'emploi de l'inspection des manufactures d'Auvergne, délivrés par M. de Fontfreyde à M. Jubié ; - baux à ferme pour l'établissement des pépinières renouvelés : 1°) de l'enclos et moulin de la Saigne, près Clermont, appartenant au collège de Clermont, avec un plan ; 2°) de l'enclos et château de Beaurepaire, près Clermont, appartenant à M. de Féligonde ; - plan du domaine de Jeunes-Hommes, près Clermont, proposé pour une pépinière par M. Fougerouse, propriétaire ; - état des pépinières royales de mûriers de la généralité avec les dates des baux à ferme et les noms des propriétaires des terrains et des jardiniers ; - états de dépenses ; - ordonnances de paiement ; - demandes de plant de mûriers par MM. Perron, médecin à Billom, et de Petichet, à Lyon ; - demande par le sieur Moreau, à Paris, d'échantillons de châtaignes destinées à être semées dans les pépinières du roi.

              Dates extrêmes : 1766
              Documents séparés :

              2 plans conservés sous les cotes 22 Fi 104 et 105.


              • 22 Fi 104     Projet de plantation [de mûriers] pour Lassagne. [Plan de la maison et enclos de Lassaigne, appartenant au Collège de Clermont, joint au bail à ferme au profit de l'intendant d'Auvergne]. 1766 . Ech. 3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 48 x 61 cm.
                1 vue  - Projet de plantation [de mûriers] pour Lassagne. [Plan de la maison et enclos de Lassaigne, appartenant au Collège de Clermont, joint au bail à ferme au profit de l'intendant d'Auvergne]. 1766 . Ech. 3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 48 x 61 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1766
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 239.


              • 22 Fi 105     Plan de l'enclos du domaine de Jeunes-Hommes, près Clermont, [...que] Mr. Fougerouse offre de donner à titre de loyer [...] pour y établir une pépinière royale. [ 1766 ]. Ech. 4,3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 41 x 59 cm.
                1 vue  - Plan de l'enclos du domaine de Jeunes-Hommes, près Clermont, [...que] Mr. Fougerouse offre de donner à titre de loyer [...] pour y établir une pépinière royale. [ 1766 ]. Ech. 4,3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 41 x 59 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1766
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 239.


            • 1 C 240
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. de Ballainvilliers, intendant ; Lafont de Saint-Mart, subdélégué et directeur des pépinières d'Issoire, depuis 1764, après la mort de son père ; - résiliation de l'ancien bail à entreprise de la pépinière établie dans l'enclos des Pères de la Charité de Clermont, consenti par le P. Girard ; - requête de l'entrepreneur (découverte de mosaïques romaines) ; - plan de l'enclos de la Charité ; - soumissions des jardiniers chargés des pépinières de Riom, Issoire et Brioude ; - pièces de dépenses ; - recommandation du jardinier de Brioude par M. de Montgon.

              Dates extrêmes : 1767-1768
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 106.


              • 22 Fi 106     Projet d'une plantation de mûriers blancs dans l'enclos des Pères de la Charité de Clermont-Ferrand. [vers 1768 ]. Ech. 2,2 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 34 x 22 cm.
                1 vue  - Projet d'une plantation de mûriers blancs dans l'enclos des Pères de la Charité de Clermont-Ferrand. [vers 1768 ]. Ech. 2,2 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 34 x 22 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1768
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 240.


            • 1 C 241     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. de Montyon, intendant d'Auvergne ; de M. de Pont, intendant du Bourbonnais, au sujet d'une femme qui élevait les vers à soie de M. de Reinaud, de Mons, près Arlanc, et qui avait abandonné son engagement ; - résiliation du bail de la pépinière de la Charité, de Clermont ; réclamations de l'entrepreneur et du prieur ; - proposition de M. du Rousset de la Batisse, écuyer, maire de Courpière, de se charger de l'établissement d'une pépinière de 20 000 mûriers ; refus des propriétaires des terrains choisis ; mémoire à ce sujet du sieur Jubié ; - pépinières de Brioude : correspondance de M. Croze de Mombrizet, subdélégué, et de M. Gueyffier qui lui succède ; réclamation de Mme veuve de Mombrizet, qui demande à partager la gratification avec le nouveau subdélégué, directeur des pépinières ; remise faite par elle de plusieurs tours à filer la soie ; - réclamation du sieur Jubié, en augmentation de ses appointements ; - demande de graine de vers par Mme de Montmorin de Tane ; - état des arbres plantés sur le grand chemin de Clermont à Ambert dans la partie de la Gravière à Saint-Amant ; - plantation de noyers le long du grand chemin de Clermont à Riom et de celui de Clermont à Pont-du-Château ; de châtaigniers entre Chignat et Billom ; de frênes sur le chemin de Clermont à Aurillac, vis-à-vis le Puy de Dôme ; état de dépenses pour le transport de ces arbres par M. de Fourcroy, directeur des chemins royaux ; - projet d'introduire la culture du mûrier dans le canton de Maurs, élection d'Aurillac (Cantal) ; correspondance à ce sujet avec M. Falvelly, contrôleur des guerres ; soumission de plusieurs particuliers de Maurs de fournir dix mille mûriers.

              Dates extrêmes : 1769-1770
              Importance matérielle : 69 pièces, papier

            • 1 C 242     .
              Présentation du contenu :

              Etats divers des arbres qui peuvent être transplantés le long des grandes routes et distribués aux personnes qui en ont demandé, et des noms des demandeurs : pépinières de Saint-Genès-l'Enfant, de Beaurepaire, de La Saigne, de Champradeix et de Voissieux ; - correspondance de M. Trudaine, ministre ; de M. de Chazerat, intendant d'Auvergne ; - état général de la situation des pépinières de mûriers en 1772 ; - état des quantités de graine de vers à soie à acheter pour être distribuée, des mûriers propres à être distribués ; - états de la récolte des cocons et de leur produits : 1771, 1772 ; - état de ceux qu'on a fait tirer ou qu'on a vendus à la manufacture royale de la province ; - registre des dépenses générales des pépinières ; - pièces justificatives de la dépense.

              Dates extrêmes : 1771-1772
              Importance matérielle : 52 pièces, papier.

            • 1 C 243     .
              Présentation du contenu :

              Comptes-rendus en 1772 à M. de Chazerat, intendant d'Auvergne, par M. Etienne-Nicolas Landry, receveur général des finances de la généralité, en exercice l'année 1769, et par M. Louis Rolland de Trémeville, receveur général en exercice l'année 1770, de la recette et de la dépense faites sur les impositions ordonnées dans les seconds brevets de l'année 1770, pour l'entretien des pépinières royales de la généralité, avec les ordonnances de paiement de M. de Montyon, intendant, à l'appui des comptes.

              Dates extrêmes : 1772
              Importance matérielle : 81 pièces, papier.

            • 1 C 244     .
              Présentation du contenu :

              Observations du sieur Jubié sur les pépinières de mûriers ; - état général de la récolte de cocons et de leur produit ; - état des cocons qu'on a fait tirer ou qui ont été vendus à la manufacture du tirage des soies ; - état de la quantité de graine de vers à soie qu'il sera nécessaire d'acheter pour distribuer avec les noms des personnes à qui la graine doit être délivrée ; - état général des mûriers à haute tige qui peuvent être transplantés et de distribution, avec les noms des personnes ; - état des arbres des pépinières pour les routes qui sont propres à être transplantés ou distribués et de distribution ; - pièces de dépenses.

              Dates extrêmes : 1773
              Importance matérielle : 23 pièces, papier.

            • 1 C 245     .
              Présentation du contenu :

              Observations du sieur Jubié sur les pépinières de mûriers ; - état général et sommaire de la récolte des cocons et de leur produit ; - de la quantité de graine de vers à soie qu'il sera nécessaire d'acheter pour être distribuée au printemps aux particuliers compris audit état ; - des mûriers des pépinières royales propres à être transplantés et distribués, par M. Mauricet ; - demandes d'arbres et états de distribution ; - suppression des pépinières de Billom et d'Arlanc ; - mémoire et lettre de Mme la marquise de Langeac, constatant les qualités des terres du Langeadois pour la culture du mûrier ; - plantation de sycomores sur les places publiques de Brioude ; - soumission de M. Falvelly, contrôleur des guerres à Maurs, d'élever en pépinière royale 20 000 mûriers ; - registre des dépenses générales des pépinières ; pièces justificatives ; requêtes des jardiniers.

              Dates extrêmes : 1774
              Importance matérielle : 48 pièces, papier.

            • 1 C 246     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. de Chazerat, intendant ; du sieur Jubié ; de M. Falvelly, contrôleur des guerres à Maurs, entrepreneur de la pépinière de mûriers, créée en 1775 dans cette localité ; de M. de Fourcroy, directeur des chemins royaux de la généralité ; de M. Bastard, conseiller d'Etat, chancelier du comte d'Artois, à Paris, qui demande à M. de Chazerat pour M. Duclosel, conseiller au présidial de Riom, l'emploi de directeur des pépinières de mûriers de cette élection, vacant par le décès de M. Laval de Lacrène, conseiller au même présidial et subdélégué de l'intendant ; - réponse autographe de M. de Chazerat, qui déclare avoir déjà nommé comme successeur de M. de Lacrène dans ses deux emplois, M. Touttée ; - mémoire historique sur l'établissement des mûriers et des vers à soie en Auvergne ; sur la création d'une manufacture de bas de soie à Clermont ; sur la décadence de ces établissements et les causes du découragement des producteurs ; - états des cocons de la province d'Auvergne et de leur produit : 1775, 1776 ; - états des cocons qu'on a fait tirer ou qui ont été vendus à la manufacture ; - états de la quantité de graine de vers à soie à acheter pour la distribuer aux particuliers compris dans lesdits états ; - état des mûriers et pourettes qui peuvent être transplantés et distribués ; - état des arbres qui peuvent être tirés des pépinières pour être transplantés sur les grandes routes ou distribués aux particuliers dénommés dans l'état ; - requête de Mme de La Chapelle, supérieure des religieuses du couvent de N.-D. d'Issoire, qui demande une augmentation du loyer de l'enclos du couvent, consacré à la pépinière ; augmentation accordée sur l'avis du subdélégué et de l'inspecteur ; - pièces de dépenses.

              Dates extrêmes : 1775-1776
              Importance matérielle : 58 pièces, papier.

            • 1 C 247     .
              Présentation du contenu :

              Etat des cocons qu'on a fait tirer ou qui ont été vendus à la manufacture ; - états de la quantité de graine de vers à soie à acheter et à distribuer, 1777-1778 ; - états des arbres des pépinières pour les grandes routes propres à être transplantés et distribués ; - état général des mûriers propres à être distribués ; - état des ormeaux et des peupliers des pépinières de la généralité propres à être transplantés ; - état des mûriers et pourettes qui peuvent être pris dans la pépinière de Maurs ; - états de distribution ; - correspondance du sieur Jubié et du sieur Falvelly, secrétaire du roi, qui demande un acompte de paiement de son entreprise ; - bail à ferme pour 18 années, de terrains à prendre dans l'enclos des nouveaux bâtiments de l'Hôtel-Dieu de Clermont, au quartier du Taureau, pour une nouvelle pépinière ; - pièces de dépenses.

              Dates extrêmes : 1777-1779
              Importance matérielle : 6 pièces, papier.

            • 1 C 248     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance de M. de Chazerat ; de M. Jubié ; de M. Jean Gueyffier-Talayrat, subdélégué de Brioude, qui demande l'autorisation de rechercher de nouveaux terrains pour les pépinières ; nouveau bail pour la pépinière de Brioude ; - pépinière de Maurs, lettres et mémoire de M. Falvelly, entrepreneur ; - pépinière de Clermont (à l'Hôtel-Dieu), requête du jardinier à l'effet d'obtenir une augmentation.

              Dates extrêmes : 1780
              Importance matérielle : 19 pièces, papier.

            • 1 C 249     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. Joly de Fleury, ministre, qui conteste l'utilité des pépinières et incline à leur suppression ; de M. de Chazerat, intendant d'Auvergne, qui rappelle les services rendus à la province par les pépinières des grandes routes et par celles des mûriers ; copie d'un mémoire historique et statistique sur les pépinières de mûriers et l'industrie de la soie en Auvergne, adressé en 1764 par M. de Ballainvilliers, intendant de la province à M. de Trudaine, alors ministre ; questionnaire statistique sur les pépinières de mûriers ; état de la quantité de pourettes, de mûriers et des autres essences d'arbres fournies à la province depuis 1751 jusqu'en 1780 par les pépinières ; mémoire sur les avantages des pépinières en Auvergne.

              Dates extrêmes : 1781-1782
              Importance matérielle : 10 pièces, papier.

            • 1 C 250     .
              Présentation du contenu :

              Commission d'inspecteur des pépinières de mûriers donnée par M. de Chazerat, intendant, à M. Macaire Jubié, en remplacement de son père ; demande d'arbres par MM. Larboulerie, de Bezance, Simiane, Mmes Sucquet de Pontgibaud, Langlois de Frédefond, Chardon de Rochevert ; pépinières de Brioude ; correspondance de M. Gueyffier, directeur. La Saigne (Clermont) : changement du jardinier. Riom : correspondance de M. Touttée, subdélégué, directeur ; avis du sieur Jubié, inspecteur, de supprimer cette pépinière. Issoire : correspondance de M. Lafont, subdélégué, directeur ; - nouvelle réclamation des religieuses de Notre-Dame, la supérieure, Mme de Saint-Mandé, demande un prix plus élevé du loyer de son enclos, affecté à la pépinière ; abandon de ce terrain et nouveau bail passé par M. Lafont avec les prêtres communalistes de Saint-Anne, pour le transfert de la pépinière. Maurs : correspondance de M. Falvelly, secrétaire du roi, entrepreneur.

              Dates extrêmes : 1783-1784
              Importance matérielle : 43 pièces, papier.

            • 1 C 251     .
              Présentation du contenu :

              Etats : des arbres propres à être transplantés et distribués ; de distribution ; de la quantité de graine de vers à soie à acheter ; des particuliers qui en ont demandé ; des distributions faites ; - correspondance de M. de Chazerat, intendant, et du sieur Jubié, relative aux pépinières de La Saigne et de l'Hôtel-Dieu de Clermont ; - pépinière de mûriers de Brioude ; correspondance de M. Gueyffier, subdélégué ; essai de plantation de mûriers sur le chemin de Brioude à Lempdes ; cahier des dépenses générales des pépinières et pièces justificatives.

              Dates extrêmes : 1785-1786
              Importance matérielle : 31 pièces, papier.

            • 1 C 252
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. de Chazerat, intendant d'Auvergne ; du sieur Jubié ; - demandes d'arbres ou de pourettes par MM. Montmorin de Saint-Hérem, à La Barge, près Courpière ; de Pérignat ; le chevalier de Ligondes ; Pierre Rollet des Marais, conseiller du roi en la sénéchaussée d'Auvergne ; A. de Fretat, chevalier de Saint-Louis ; - état de la pourette de mûriers achetée pour la plantation de nouvelles pépinières : - état de la graine de mûrier à acheter pour semer au printemps. - Pépinière de Riom ; correspondance de l'intendant et de M. Touttée, subdélégué ; - requête des Carmes Déchaussés de cette ville pour l'augmentation du loyer de leur enclos ; plan de cet enclos ; copie du bail passé avec eux en 1762 par M. de Laval de Lacrène, subdélégué ; - suppression de cette pépinière ; - cahier de dépenses générales.

              Dates extrêmes : 1786
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 107.


              • 22 Fi 107     Enclos des révérends Pères des Carmes de la ville de Riom. [Legay, ingénieur]. [ 1762 ]. Ech. non indiquée. Coul. sur papier. 47 x 58 cm.
                1 vue  - Enclos des révérends Pères des Carmes de la ville de Riom. [Legay, ingénieur]. [ 1762 ]. Ech. non indiquée. Coul. sur papier. 47 x 58 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1762
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 252.


            • 1 C 253     .
              Présentation du contenu :

              Pépinière créée à Saint-Flour : bail passé avec M. Spy des Ternes, pour l'entreprise de cette pépinière ; lettre de M. Leigonier de Pruns qui le félicite et le remercie de cette création avantageuse au pays ; correspondance de M. de Vergennes, intendant des finances.Pépinière d'ormeaux et de frênes créée à Aurillac : correspondance de l'intendant et de son subdélégué, M. François-Xavier Pagès de Vixouze, nommé directeur de cette pépinière ; bail passé avec MM. Julhe de Foulan, père et fils, pour la placer dans leur terrain de la Sabatière ; traité avec deux jardiniers ; demande de pourette d'ormeaux par M. des Uttes, écuyer, maire de Vic (Cantal), qui veut fonder une pépinière dans cette localité. Pépinière créée au marais de Pagnans près Maringues ; bail à entreprise passé avec M. Jaoul, ancien secrétaire de l'intendance, et Mme de la Roche. Pépinières de Saint-Genès-l'Enfant près Riom et de Champradeix, près Clermont, destinées aux plantations des grandes routes ; correspondance de M. l'intendant et de M. Pitot, ingénieur en chef de la province ; suppression de ces deux pépinières ; bail à entreprise passé avec MM. Laville de Rochefort, chanoine, et Potière, écuyer, de Clermont, d'une nouvelle pépinière à créer dans leur terrain à Sayat pour remplacer ces deux pépinières.

              Dates extrêmes : 1785-1788
              Importance matérielle : 81 pièces, papier.

            • 1 C 254     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. de Chazerat, intendant ; de M. Spy des Ternes ; de MM. Touttée, de Vixouze, Gueyffier, subdélégués ; de M. de Brieude, de M. le vicomte de Beaune ; de Mme la comtesse de Montgon de Retz ; de M. le marquis de Laizer ; - états de distribution d'arbres ; - cahier des dépenses générales ; - pièces justificatives.

              Dates extrêmes : 1787-1788
              Importance matérielle : 23 pièces, papier.

            • 1 C 255     .
              Présentation du contenu :

              Correspondance générale : de M. Necker, ministre du roi ; de M. l'intendant, relative à la résiliation du bail de la pépinière de la Saigne ; de M. Reboul, syndic de la commission intermédiaire provinciale, renvoyant à l'intendant les baux à ferme des pépinières de Riom, d'Issoire, de Sayat, des marais de Pagnans, de l'Hôtel-Dieu de Clermont, communiqués à la commission ; du baron de Breteuil, remerciant M. de Chazerat, des pommiers de "renette d'Auvergne" qu'il lui a envoyés ; - rapport présenté à l'assemblée de département de Clermont-Ferrand, sur les pépinières avec un état de distribution des arbres propres à être transplantés ; - demande d'arbres par M. de Bezance ; - état des pourettes accordées par le bureau au département de Brioude ; - dépenses des pépinières ordonnancées par la commission intermédiaire provinciale d'Auvergne.

              Dates extrêmes : 1789-1790
              Importance matérielle : 34 pièces, papier.

            • 1 C 7509     (supplément)
              Présentation du contenu :

              1-3. Etats des ordonnances tirées par l'intendant sur la recette générale de Riom, de 1724 à 1726. - 4-6. Ordonnances de l'intendant sur le sieur Delpech, receveur général des finances, en faveur du sieur Delzons de Combelles, propriétaire d'un jardin pris pour la pépinière de l'élection d'Aurillac, en faveur du sieur de Malet, greffier en chef au bureau des finances, propriétaire du terrain pris pour la pépinière de l'élection de Riom, et en faveur des sieurs Peyronnet et Fournier, chargés de l'entretien des pépinières royales (1726). - 7-14. Notes relatives aux dépenses des pépinières, de 1724 à 1727. - 15. Quittance délivrée à M. Angrave d'une somme de 95 livres reçue par M. Bompart Saint-Victor pour le travail des pépinières (1728). - 16-18. Lettres des subdélégués d'Aurillac et de Riom (1731). - 19. Etat des dépenses pour l'année 1732. - 20. Registre des ordonnances délivrées par l'intendant pour loyers et entretien des pépinières depuis leur établissement (1726-1732). - 21-23. Lettre de M. de Fulvy invitant l'intendant à soumettre au contrôleur général un projet d'arrêt ordonnant l'imposition de la somme destinée aux pépinières (7 juillet 1735) ; réponse de l'intendant ; projet d'arrêt. - 24. Etat des avances faites par le sieur Dufour, procureur du roi, pour les pépinières de l'élection de Clermont confiées à ses soins ; ordonnance sur la recette générale des finances (1738). - 25. Lettre de la s•ur Dupic demandant l'autorisation de prendre 100 petits noyers dans la pépinière d'Issoire pour replanter la terre de Boissa (1740). - 26-27. Mémoire sur une requête du sieur Cortigier au sujet d'un terrain à Chamalières loué pour la pépinière (1753). - 28-35. Pièces du sieur Jubié, chargé de la surveillance des pépinières (1754-1755). - 36-56. Correspondance de MM. Roche, notaire à Saint-Amant-Roche-Savine, Vachier et de l'intendant au sujet de la pépinière d'Arlanc, mémoires et quittances (1757-1760) cachets armoriés de M. Roche. - 57. Lettre de M. Roze, à Paris, rappelant que l'intendant lui a promis des mûriers élevés en Auvergne. - 58. Lettre de M. Dalmas à M. Jaoul pour demander de la pourrette (1768). - 59. Mémoire sur les pépinières établies à Durtol et Chamalières par M. de La Grandvile, à Issoire et à Brioude par M. Trudaine, pour élever des arbres propres à être transplantés le long des grands chemins ; par la suite, on a employé toutes ces pépinières, sauf celle de Durtol, pour la plantation des mûriers ; ces arbres n'ont été plantés qu'en Limagne ; pour la montagne, on a établi une pépinière d'arbres différente chez M. d'Haumières, à Voissieux (s.d.). - 60. Plan du domaine de La Saigne, à Chamalières, où doit être établie la pépinière (1766).

              Dates extrêmes : 1726-1768
              Documents séparés :

              1 plan conservé sous la cote 22 Fi 196.


              • 22 Fi 196     Plan [du domaine] de Lassaigne [où doit être établie une pépinière]. [ 1766 ]. Ech. 2,3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 31 x 47 cm.
                1 vue  - Plan [du domaine] de Lassaigne [où doit être établie une pépinière]. [ 1766 ]. Ech. 2,3 cm pour 10 toises. Coul. sur papier. 31 x 47 cm.- Ouvre la visionneuse
                Dates extrêmes : 1766
                Documents séparés :

                Extrait de 1 C 7509.


        • 1 C 7779     Coupe des noyers.
          Présentation du contenu :

          1. Lettre de M. Belamy, 16 avril, représentant que quelques particuliers aisés, profitant de la misère du paysan, achètent et font couper quantité de noyers, pour les vendre aux marchands de Brassac, on peut craindre qu'il n'en résulte une disette d'huile, denrée nécessaire. - 2. Réponse de M. Dupin, 18 avril : il ne partage pas les craintes de M. Belamy, et ne juge pas à propos de restreindre la liberté du commerce.

          Dates extrêmes : 1739
          Importance matérielle : 2 pièces, papier.

    • Elevage, bétail
      Dates extrêmes : 1686/1790

      • Haras
        Dates extrêmes : 1686/1785

        • 1 C 281     Réglementation et organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Commissions d'inspecteurs particuliers des haras, délivrées par M. de Bérulle, intendant, au sieur Antoine Hérault, pour la circonscription de Mauriac et au sieur Canteloube, pour l'élection d'Aurillac ; - procès-verbaux de visites de ces commissaires ; - arrêt du Conseil d'Etat qui, à l'occasion du rétablissement des haras dans la province d'Auvergne, interdit le défrichement en tout ou en partie, des communaux, pâturages, herms et vacants, etc., et déclare nuls tous contrats de vente, faits par les communautés d'habitants de leurs communaux depuis l'édit du roi du mois d'avril 1667 ; ordonnance d'exécution de M. Desmaretz de Vaubourg, intendant d'Auvergne, à la suite de l'arrêt (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1688) ; - certificats de publication de l'arrêt ci-dessus et déclarations de défrichements ; - requête de Sébastien et Jean Trincard, de Vertaizon, à l'effet d'être déchargés d'un étalon qu'on leur avait imposé ; - déclaration du roi portant confirmation des privilèges attribués aux garde-étalons établis pour les haras du royaume, du 22 septembre 1709 (Clermont, Pierre Boutaudon, in-4°, 11 pages) ; - traités passés : par MM. Claude Leblanc, intendant d'Auvergne, et de Rioux, écuyer, commissaire des haras de la basse Auvergne, avec M. François Carmantrand, seigneur de Besance et de Cormède, pour l'entretien d'un étalon et de 15 juments poulinières ; - par messire Marc-Antoine Turgot, intendant d'Auvergne, et M. Claude de Sartiges, écuyer, seigneur de Lavandès, commissaire à l'inspection des haras de la haute Auvergne, avec le procureur fondé de Mlle Philiberte de Boissière, veuve de M. Perrier de Bonhore, conseiller au bailliage et siège présidial d'Aurillac ; - requête de M. Jean-Joseph Tailhandier, écuyer, secrétaire du roi, résidant à Clermont, à l'effet d'obtenir l'entretien d'un haras.

          Dates extrêmes : 1686-1713
          Documents séparés :

          1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 37.


          • 62 Fi 37     [1688 /07/12] De par le Roy / extrait des registres du conseil d'Etat / (...) / les communautés se donnent de permettre à divers particuliers de défri-/-cher en tout ou en partie les Communaux, Pâturages (...) / il n'est pas possible d'y élever les poulains qui pro-/-viennent des étalons que Sa Majesté y a fait distribuer (...). Clermont, P. Boutaudon, 1688 - 46 x 36 cm
            2 vues  - [1688 /07/12] De par le Roy / extrait des registres du conseil d'Etat / (...) / les communautés se donnent de permettre à divers particuliers de défri-/-cher en tout ou en partie les Communaux, Pâturages (...) / il n'est pas possible d'y élever les poulains qui pro-/-viennent des étalons que Sa Majesté y a fait distribuer (...). Clermont, P. Boutaudon, 1688 - 46 x 36 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1688
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 281.


        • 1 C 282     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Haras créé par M. Damien de Saint-Priest de Fontanès, chevalier, seigneur du Crozet et des Ecures, dans ses domaines de la paroisse du Monestier, élection d'issoire ; procès-verbal dressé par Antoine du Chastel, écuyer, seigneur de Murols, inspecteur des haras de la Basse-Auvergne, des pertes causées dans ce haras par la morve ; - lettre de recommandation adressée à cette occasion par ordre du régent à M. Boucher, intendant d'Auvergne, par M. le marquis de Brancas ; - lettre écrite à M. de Fontanès par M. de Brancas ; - secours accordés par M. de Brancas et par l'intendant ; - "ordonnance du Roy, touchant les haras des particuliers, du 20 avril 1719 (Paris, imprimerie royale, in-4°, 3 pages) ; - états : des garde-étalons qui sont dans les élections de Riom, Clermont, Issoire et Brioude, avec les noms des paroisses où sont placés les étalons, etc. ; du nombre des animaux qui sont dans les élections d'Issoire et de Brioude, département de l'inspecteur du Chastel ; des paroisses ayant autrefois des étalons et où il serait avantageux d'en placer ; - procès-verbal contenant les noms des garde-étalons dans la haute Auvergne, ceux des paroisses où ils sont placés et les signalements des étalons ; - commission pour tenir comme étalon un cheval acheté par le sieur Jacques Clément, de la paroisse d'Ennezat, élection de Riom.

          Dates extrêmes : 1711-1719

        • 1 C 283     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Soumission et traité de Jean-Marie de la Chassaigne de Sereys, chevalier, seigneur de Saint-Genest, élection d'Issoire, envers messire Gilles Brunet d'Evry, intendant, et messire Antoine du Chastel, écuyer, seigneur de Murols, commissaire des haras de la basse Auvergne, pour un haras ; demande du même de cotisation d'office pour ses domaines ; - ordonnance de M. de la Grandville, intendant, prescrivant la formation dans les villes et paroisses de rôles des chevaux entiers et juments qui sont dans chaque localité (placard, impr. Pierre Boutaudon), du 27 février 1724 ; - circulaire et modèles d'états imprimés ; - rôle de la paroisse de Cébazat, élection de Clermont ; - ordonnances rendues par M. de la Grandville sur assignations données à la requête des inspecteurs des haras contre les garde-étalons en contravention aux règlements ; - correspondance de M. François de Caissac, chevalier, seigneur de Requiran, commissaire-inspecteur des haras.

          Dates extrêmes : 1719-1724
          Documents séparés :

          1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 38.

           


          • 62 Fi 38     [1724 /02/27] De par le Roy / Julien-Louis Bide / (...) conseiller du Roy (...) / Sa Majesté ayant résolu de faire perfectionner l'établissement des haras du Royaume (...) / les maires, Echevins / (...) / seront tenus de dresser (...) / un rôlle des jumens & / des chevaux (...) contenant leur / âge, taille, poil & qualité (...). [Clermont-Ferrand], Pierre Boutaudon, [1724] - 46 x 36 cm
            1 vue  - [1724 /02/27] De par le Roy / Julien-Louis Bide / (...) conseiller du Roy (...) / Sa Majesté ayant résolu de faire perfectionner l'établissement des haras du Royaume (...) / les maires, Echevins / (...) / seront tenus de dresser (...) / un rôlle des jumens & / des chevaux (...) contenant leur / âge, taille, poil & qualité (...). [Clermont-Ferrand], Pierre Boutaudon, [1724] - 46 x 36 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1724
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 283.


        • 1 C 284     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Contestation entre M. de Sarred, écuyer, sieur de Fabrègues, et les consuls d'Aurillac ; il réclame l'exemption de sa cote personnelle, à titre de noble, et une réduction sur les impositions de ses domaines de Fabrègues, Bracqueuille et de la Borie-Haute, en vertu d'un contrat qu'il a passé le 15 novembre 1714, pour l'entretien d'un haras ; correspondance à ce sujet de M. d'Ormesson, de l'intendant et de M. Sadourny, subdélégué ; - extrait des rôles des tailles d'Aurillac ; - procès-verbaux de visite du haras de MM. de Leygonie et de Fabrègues, de 1719, 1722, 1724 (originaux et copies) ; - arrêt du Conseil d'Etat du roi qui donne droit à M. de Fabrègues sur le premier point et réserve la décision du second jusqu'à l'homologation par S.M. du contrat de 1714, du 14 mars 1724 ; - contestation entre le sieur de Beauchastel et les consuls de Thiezac au sujet d'une exemption de cote pour l'entretien d'un haras.

          Dates extrêmes : 1723-1727

        • 1 C 285     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Ordonnances rendues par M. de la Grandville, sur assignations données à la requête des inspecteurs des haras, contre les garde-étalons en contravention aux règlements ; requêtes des contrevenants ; - correspondance de M. le chevalier de Requiran, commissaire à l'inspection des haras ; de M. Talemandier, subdélégué à Langeac ; - formules imprimées pour procès-verbaux de visite.

          Dates extrêmes : 1727-1729

        • 1 C 286     Réglementation
          Présentation du contenu :

          "Règlement du Roy et instructions touchant l'administration des haras du royaume" (Paris, imprimerie royale, 1724) ; - "lettres patentes du Roy, sur le règlement rendu pour le service des haras du royaume, le 22 février 1717" ; suit le règlement ; - formules de commissions, de procès-verbaux de visite, etc. ; - "déclaration du Roy portant confirmation des privilèges attribuez aux gardes des estalons establis pour les haras du royaume, du 22 septembre 1709" ; - "règlement (...) touchant le service des haras establis et à establir dans l'estendue de l'intendance de Navarre, Béarn et Généralité d'Auch, du 15 avril 1718" ; - "ordonnance du Roy, touchant les haras des particuliers, du 26 juin 1718" ; - "règlement (...) touchant le service des Haras à establir dans l'estendüe de l'intendance de Roussillon, Conflent, Cerdagne et pays de Foix, du 31 aoust 1718" ; - "ordonnance du Roy, touchant les particuliers qui ont passé des traitez avec MM. les intendants pour entretenir des Haras, du 20 avril 1719" ; "mémoire du Conseil du dedans du royaume, pour servir d'instruction à MM. les intendants et commissaires départis dans les provinces du royaume, touchant le restablissement des haras, du 28 février 1717" ; - "mémoire du Conseil du dedans du royaume, pour servir d'instruction aux Srs commissaires-inspecteurs des haras dans les provinces du royaume, du 28 février 1717" ; - "instruction aux garde-étalons, du 28 février 1717" ; - "arrest du Conseil d'Estat du Roy concernant les haras de la province d'Auvergne, du 1er mai 1725" ; suivi de l'ordonnance de l'intendant du 9 août 1732 (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon).

          Dates extrêmes : 1724-1732

        • 1 C 287     Inspection des étalons
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux des visites faites dans la basse et dans la haute Auvergne par les commissaires préposés à l'inspection des haras, contenant les noms des paroisses où sont les étalons, des particuliers qui les possèdent, le nombre des étalons appartenant au roi, de ceux appartenant à des particuliers, les notices consacrées à chaque étalon, comprenant leur âge, leur robe, l'époque depuis laquelle ils sont employés et les noms des pays dont ils sont originaires, par MM. de Rioux ; Antoine de Chastel, écuyer, sieur de Murols ; Joseph Cougoul de Ludières, écuyer,conseiller, secrétaire du roi, subdélégué de l'intendance, commissaires pour la basse Auvergne, et par M. de Lavandès, commissaire pour la haute Auvergne, pendant les années 1709, 1712, 1713, 1714, 1715, 1716, 1718.

          Dates extrêmes : 1709-1718

        • 1 C 288     Inspection des étalons
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux à en-tête imprimé et à colonnes désignées par les titres suivants : "noms des paroisses ; noms des garde-étalons et qualitéz ; étalons royaux, étalons approuvez ; pays des étalons ; taille, pieds et pouces, poil, âge et qualitez ; années de service ; changemens arrivez depuis la précédente visite", dressés par MM. du Chastel et de Lavandès, commissaires-inspecteurs dans la basse et haute Auvergne. (Les procès-verbaux de seconde visite dans chacune des deux circonscriptions portent à la fin une récapitulation indiquant le nombre des étalons royaux, des étalons approuvés, des juments servies, des poulains et pouliches nés de la monte précédente) ; - lettre de M. de Lavandès au secrétaire de M. de la Grandville, intendant d'Auvergne, absent.

          Dates extrêmes : 1719-1722

        • 1 C 289     Inspection des étalons
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux de première et de deuxième visites. de MM. du Chastel, de Lavandès et François de Caissac, seigneur de Requiran, inspecteurs ; - rapports par M. de Requiran à M. de la Grandville, intendant, sur les haras de la haute Auvergne.

          Dates extrêmes : 1723-1725

        • 1 C 290     Inspection des étalons
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux de première et de deuxième visites. de MM. du Chastel, de Lavandès et François de Caissac, seigneur de Requiran, inspecteurs ; - haras de baudets créés en 1725 dans la basse et dans la haute Auvergne.

          Dates extrêmes : 1726-1727

        • 1 C 291     Inspection des étalons.
          Présentation du contenu :

          Procès-verbaux de première et de deuxième visites. de MM. du Chastel, de Lavandès et François de Caissac, seigneur de Requiran, inspecteurs ; - correspondance de M. de Requiran et de l'intendant.

          Dates extrêmes : 1728-1729
          Importance matérielle : 19 pièces, papier.

        • 1 C 292     Organisation, fonctionnement.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. du Chastel et de Brunville, commissaires inspecteurs des haras ; de l'intendant et des subdélégués ; - état des paroisses où il y a le plus de pacages propres à élever des poulains, avec le nombre de juments et de quelle taille elles sont, et l'indication des cotes d'office des proprétaires de chacune d'elles dans les trois élections de Saint-Flour, Aurillac et Mauriac ; - procès-verbaux de contraventions aux règlements et ordonnances ; confiscation de chevaux et baudets non approuvés ; - requêtes de garde-étalons, réclamant le privilège de la cote d'office ; demandant à être déchargés de leur étalon ; - plaintes contre divers garde-établons ; - réclamation de M. Saint-Priest de Fontanès au sujet de ses cotes d'office ; - lettre de M. Duchassan, archidiacre de Saint-Flour, demandant la charge d'inspecteur des haras pour son beau frère, ancien capitaine ; - lettre de M. Barentin de Montchal, recommandant à l'intendant le sieur Pelissier, bailly de sa terre de La Motte, qui tient un haras à Auzat.

          Dates extrêmes : 1731-1733
          Importance matérielle : 40 pièces, papier.

        • 1 C 293     Organisation, fonctionnement.
          Présentation du contenu :

          Formules imprimées pour commissions de garde-étalons ; - lettre de Mme d'Alègre-Presigny, recommandant le sieur Mercier comme garde-étalon ; - commissions de garde-haras de l'élection d'Aurillac pour le sieur Bersagol, et de sous-inspecteur visiteur des haras de la basse Auvergne pour le sieur Roux, de Brioude ; - diverses requêtes de garde-étalons ; - procès-verbaux de contraventions fournis par M. de Murol, inspecteur des haras ; - état des chevaux défectueux du convoi d'Auvergne qui ont été vendus ; - état des juments de la paroisse de Trizac ; requête de la paroisse demandant qu'on les décharge d'un étalon sur deux qui leur sont imposés ; - demandes de la comission d'inspecteur des haras, vacante par la mort de M. de Brunville, en faveur de MM. Delort et de Sedaiges.

          Dates extrêmes : 1734-1741
          Importance matérielle : 43 pièces, papier.

        • 1 C 294     Organisation, fonctionnement ; revues.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de M. de Sedaiges, inspecteur des haras ; - lettres de M. l'abbé du Bouschet demandant à être déchargé des baudets qui lui restent du haras établi au Bouschet ; - commissions de garde-étalons ; - contraventions aux règlements : - ordonnance de M. Rossignol, intendant d'Auvergne, pour la revue des juments, 1744 (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - états des revues de juments marquées pour les haras dans les élections de Mauriac et d'Aurillac, faites par MM. de Sedaiges, inspecteur des haras ; de Tournemire, sous-inspecteur ; de Cebié et de Vigier, subdélégués.

          Dates extrêmes : 1742-1745
          Importance matérielle : 26 pièces, papier ; 1 placard consultable sous la cote 62 Fi 39.
          Documents séparés :

          1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 39.


          • 62 Fi 39     [1744 ] De par le Roy / Bonaventure-Robert Rossignol (...) / (...) conseiller du Roy (...) / il est ordonné aux habitants de la paroisse de [Blanc] (...) de quelque qualité & condition qu'ils soient, de faire trouver toutes leurs cavales (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, [1744] - 50 x 39 cm
            1 vue  - [1744 ] De par le Roy / Bonaventure-Robert Rossignol (...) / (...) conseiller du Roy (...) / il est ordonné aux habitants de la paroisse de [Blanc] (...) de quelque qualité & condition qu'ils soient, de faire trouver toutes leurs cavales (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, [1744] - 50 x 39 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1744
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 294.


        • 1 C 295     Organisation, fonctionnement ; revues.
          Présentation du contenu :

          Etat de la revue faite par M. l'intendant, des étalons de l'élection de Clermont, le 26 octobre 1746 ; - états des revues des juments des élections de Mauriac et d'Aurillac, qui ont été approuvées en 1746, 1748, 1749 et 1753, avec les noms des particuliers qui ont lesdites juments et la classe où elles ont été portées ; - état de la revue faite par M. l'intendant, des étalons de l'élection d'Issoire en 1746 ; - états des particuliers des élections de Mauriac et d'Aurillac à qui il doit être accordé des gratifications en réduction d'impositions pour raison de juments de haras ou poulinières de belle production ; - contraventions aux ordonnances et règlements ; saisies d'étalons non approuvés ; réforme d'étalons ; - M. de Voyer d'Argenson fils, nommé par le roi à la direction générale des haras du royaume en remplacement de M. le marquis de Voyer, son père ; - commission de sous-inspecteur délivrée par le directeur général à M. de Tournemire fils, en remplacement de son père ; - réclamations de différents garde-étalons au sujet de leurs privilèges ; - correspondance de M. de Voyer d'Argenson, directeur général, invitant l'intendant à réformer un certain nombre de baudets et à augmenter le nombre des étalons ; de M. le chevalier de Saint-Chamaran, inspecteur des haras de la haute Auvergne, proposant d'élever à ses frais quelques poulains pour former des étalons.

          Dates extrêmes : 1746-1754
          Importance matérielle : 84 pièces, papier.

        • 1 C 296     Organisation, fonctionnement ; états statistiques.
          Présentation du contenu :

          Dénombrement des chevaux de toute espèce qui existent dans la province d'Auvergne ; - correspondance à ce sujet de M. de Voyer d'Argenson et de M. de la Michodière, intendant d'Auvergne ; - circulaire de l'intendant à ses subdélégués ; - états particuliers par paroisses et par subdélégations de chaque élection des différentes espèces de chevaux ; - états récapitulatifs par subdélégation et par élection ; - état général pour la province.

          Dates extrêmes : 1753-1754
          Importance matérielle : 53 pièces, papier.

        • 1 C 297     Organisation, fonctionnement ; états statistiques.
          Présentation du contenu :

          Etats des revues des juments de haute taille destinées pour les haras de l'élection d'Aurillac, suivant les revues passées par MM. de Saint-Chamaran, inspecteur, et de Vixouzes, subdélégué, en 1755 et 1758 ; - état de la revue faite par M. l'intendant, des étalons de l'élection de Riom, le 3 décembre 1759 ; - état des garde-étalons de la généralité de Riom qui ont été cotisés d'office en 1759, avec une diminution de 50 livres de taille ; - ordonnance de M. de La Michodière, intendant, pour les rôles des cavales, du 28 mai 1755 (placard impr. Clermont-Ferrand, P. Boutaudon) ; - correspondance de M. de Chazeron, relative à un achat de poulains dont il avait chargé M. de Tournemire ; - demande pour obtenir la place d'inspecteur des haras en faveur de M. de Pérignat, fils.

          Dates extrêmes : 1755-1759
          Importance matérielle : 20 pièces, papier ; un placard consultable sous la cote 62 Fi 40.
          Documents séparés :

          1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 40.


          • 62 Fi 40     [1755 /05/28] Jean-Baptiste-François / de Lamichodière (...) / conseiller du Roy / il est ordonné aux habitants de la paroisse / de [Blanc] (...) / de / faire trouver leurs Cavalles (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1755 - 42 x 27 cm
            1 vue  - [1755 /05/28] Jean-Baptiste-François / de Lamichodière (...) / conseiller du Roy / il est ordonné aux habitants de la paroisse / de [Blanc] (...) / de / faire trouver leurs Cavalles (...). Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1755 - 42 x 27 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1755
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 297.


        • 1 C 298     Organisation, fonctionnement ; états statistiques.
          Présentation du contenu :

          Correspondance de MM. de Voyer d'Argenson ; de Ballainvilliers, intendant d'Auvergne ; de Saint-Chamaran, inspecteur des haras ; de garde-haras portant plainte à l'intendant contre des particuliers qui n'ont point acquitté les droits de saut ; - état des garde-haras et des garde-étalons des élections d'Aurillac, Mauriac et Saint-Flour ; - états, par paroisses et par élections, moins celle de Saint-Flour, contenant les noms et qualités des garde-haras et des garde-étalons, le montant de leurs cotes d'office et les observations de l'inspecteur sur le droit que peut avoir chacun d'eux à l'indemnité promise par le conseil ; - réclamations de garde-étalons pour obtenir ladite indemnité ; - contraventions aux règlements ; - formules imprimées de commissions pour garde-haras ; - aperçu des frais de nourriture de 100 étalons en 1764, d'après la moyenne des prix des foins, paille et avoines pendant les neuf années antérieures.

          Dates extrêmes : 1759-1764
          Importance matérielle : 43 pièces, papier.

        • 1 C 299     Organisation, fonctionnement ; états statistiques
          Présentation du contenu :

          Procès-verbal de la première visite des haras de la haute Auvergne par M. le chevalier de Saint-Chamaran, commissaire des haras de cette circonscription ; - états contenant par ordre de numéros des paroisses, les noms et qualités des garde-étalons et des garde-haras, le montant de leurs cotisations d'office par l'intendant en taille, capitation et crues, à titre d'indemnité, des élections de Clermont, Riom, Issoire, Brioude, Saint-Flour, Aurillac et Mauriac.

          Dates extrêmes : 1761-1762

        • 1 C 300     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Proposition de Gabriel Genez Darrot, bourgeois de Thiers, de faire venir d'Espagne deux béliers et dix brebis, d'en multiplier l'espèce pour améliorer la qualité de la laine du pays, à la condition qu'il jouira de tous les privilèges des garde-étalons ; - relevés des cotes d'office faites dans les rôles de 1763, sur les garde-étalons des élections de Clermont, Riom, Issoire, Brioude, Saint-Flour, Aurillac et Mauriac ; - commission imprimée de garde-étalon donné par M. de Ballainvilliers, intendant, à Jean-Baptiste Duclos, de la paroisse de Murat, élection de Saint-Flour ; - "arrest du Conseil d'Estat du Roi et lettres patentes sur icelui qui réunissent à la charge de grand écuyer, la direction générale et surintendance des Haras des provinces de Normandie, Limoges et Auvergne, des 28 janvier et 20 février 1764 (Paris, imprimerie royale, 1764, in-4°, 4 pages) ; - correspondance à ce sujet de M. de Voyer d'Argenson, secrétaire d'Etat au département de la guerre, démissionnaire ; de M. le duc de Choiseul ; de Mme de Rohan, comtesse de Brionne, mère de M. le prince de Lambesc, grand écuyer de France ; de M. de Ballainvilliers et des subdélégués de l'intendance.

          Dates extrêmes : 1763-1764

        • 1 C 301     Organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Mémoires sur le projet de réorganisation des haras dans la province d'Auvergne, dressés par les inspecteurs des haras et par M. de Ballainvilliers, intendant, et envoyés par ce magistrat à Mme la comtesse de Brionne, qui lui en avait fait la demande ; - lettre à ce sujet de M. de Tourdonnet contenant les résultats de son inspection en Auvergne, et demandant qu'on lui envoie un extrait des mercuriales en ce qui concerne le prix de l'avoine ; - état, par chaque mois, du prix de l'avoine dans les marchés des chefs-lieux de chacune des 7 élections de la province, depuis et compris l'année 1750 jusqu'en 1762 inclusivement, avec l'indication des mesures locales, du prix du setier, des diverses espèces cultivées dans le pays et du poids du setier de froment ; correspondances adressées à ce sujet à l'intendant par ses subdélégués.

          Dates extrêmes : 1764

        • 1 C 302     Organisation, fonctionnement ; états statistiques
          Présentation du contenu :

          Etats des garde-étalons et garde-haras de la haute et de la basse Auvergne, dont l'indemnité a été ajournée jusqu'à l'avis des commissaires inspecteurs ; - requête adressée à M. de Ballainvilliers, intendant, à fin de décharge d'impositions par un garde-étalons, pour raison de perte d'étalons, cheval et baudets, et à l'effet d'obtenir une ordonnance d'exécutoire contre les débiteurs de droits de saut ; - relevé des cotes d'office faites sur les garde-étalons des sept élections de la généralité, avec indication du domicile de chacun d'eux et des obligations particulières qui leur sont imposées ; - "Lettre écrite par M. de L'Averdy, contrôleur général, à MM. les intendants, le 15 décembre 1764" (imp. s.l., 4 p, in-8°) ; - correspondance de M. Bertin et de Mme la comtesse de Brionne.

          Dates extrêmes : 1764

        • 1 C 303     Réglementation, organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Mémoire adressé à M. de Ballainvilliers, intendant, par M. Talemandier, inspecteur des haras de la basse Auvergne, à l'effet de lui donner une idée générale de l'état des haras ; - correspondance de M. Talemandier avec M. de Tourdonnet, inspecteur de la haute Auvergne ; de M. de Ballainvilliers avec Mme la comtesse de Brionne et avec M. de L'Averdy, contrôleur général ; de MM. de Tournemire et de Saint-Chamaran ; - instruction sous forme de lettre adressée à M. Talemandier par M. de Tourdonnet ; ladite instruction revêtue en marge des observations de M. de Ballainvilliers ; - ordonnance de l'intendant prescrivant à tous les maires, échevins, syndics et consuls des villes, bourgs et paroisses de la généralité, de dresser désormais, au 1er avril de chaque année, un rôle signé et certifié par eux du nombre des juments qui se trouveront dans l'étendue de leurs ville, bourg ou paroisse, avec leur signalement, et le nom et domicile de leurs propriétaires, sur la déclaration faite et signée par chacun de ces derniers, du 26 octobre 1765 (placard, Louis-Pierre Boutaudon) ; - mémoire de M. de Ballainvilliers, dans lequeil il fait l'historique des haras de la province, passe en revue les instructions et règlements et leurs conséquences avantageuses, consigne ses plaintes des agissements de M. de Tourdonnet qui correspond directement avec Mme de Brionne, etc. ; - envoi aux subdélégués pour être distribués aux officiers municipaux, d'exemplaires de l'ordonnance de l'intendant et des états en blanc à remplir ; accusés de réception des subdélégués ; - état du nombre des juments et des arpents de prés et pacages qui sont dans la subdélégation de Montaigut, élection de Riom ; - état des paroisses de l'élection de Mauriac, qui n'ont point envoyé leurs états ; - questionnaire sur l'état des haras dans la généralité et sur les moyens de les perfectionner, adressé avec lettre d'envoi, autographe et confidentielle, par M. Bertin à M. de Ballainvilliers ; - commission de garde-haras en résidence à Saint-Flour, donnée au sieur Antoine Servières, de Saint-Flour, curieuse par sa rédaction en forme de lettres patentes, par "Louise-Julie-Constance de Rohan, comtesse de Brionne, ayant l'administration de la charge de grand écuyer et le commandement dans les écuries et haras de Sa Majesté, à tous ceux qui les présentes lettres verront", etc. ; - correspondance de Mme la comtesse de Brionne et de M. de Ballainvilliers ; - état des garde-haras anciens et nouveaux de la province, contenant leurs noms, domiciles et gages.

          Dates extrêmes : 1764-1766
          Documents séparés :

          1 affiche conservée sous la cote 62 Fi 41.


          • 62 Fi 41     [1765 /10/26] De par le Roy / Simon-Charles-Sébastien Bernard / de Ballainvilliers (...) conseiller / du Roi (...) / il sera (...) / fait un / rôle (...) contenant le nombre des / jumens qui se trouveront dans l'étendue de leur ville (...). [Clermont-Ferrand], Louis-Pierre Boutaudon, [1765] - 54 x 42 cm
            1 vue  - [1765 /10/26] De par le Roy / Simon-Charles-Sébastien Bernard / de Ballainvilliers (...) conseiller / du Roi (...) / il sera (...) / fait un / rôle (...) contenant le nombre des / jumens qui se trouveront dans l'étendue de leur ville (...). [Clermont-Ferrand], Louis-Pierre Boutaudon, [1765] - 54 x 42 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1765
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 303.


        • 1 C 304     Réglementation, organisation, fonctionnement
          Présentation du contenu :

          Ordonnance nouvelle de M. de Ballainvilliers, intendant, renouvelant les prescriptions de celle de 1765 pour le dénombrement des juments dans la province d'Auvergne, sur l'instante demande de l'inspecteur des haras (impr. L.-P. Boutaudon, in-4°, 4 pages) ; - la même, en placard ; - correspondance de Mme la comtesse de Brionne, de l'intendant et des inspecteurs qui réclament l'exécution rigoureuse des règlements ; - envoi de commissions de garde-haras par Mme de Brionne ; - procès-verbaux de saisies de baudets, pour raison de contraventions, contre des garde-étalons de l'élection de Saint-Flour.

          Dates extrêmes : 1767

        • 1 C 305     Etats statistiques : élections de Clermont, Riom, Issoire et Brioude
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement général, par élection, des juments pour la partie de la basse Auvergne, comprenant les élections de Clermont, Riom, Issoire et Brioude ; - états particuliers pour 28 paroisses de l'élection de Clermont ; - le manque d'autres états ne permet pas de dresser une statistique générale exacte ; ceux qui existent fournissent des indications utiles pour le nom des familles et des paroisses où étaient situés leurs domaines et seigneuries.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 306     Etats statistiques pour la subdélégation de Besse ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments de la subdélégation de Besse, élection de Clermont, avec indication du signalement des juments, du nom des paroisses, de celui des propriétaires et observations sur la quantité de terres en herbages ou pacages, ou marais de chaque paroisse ; - correspondance de M. Godivel, subdélégué (une lettre de ce subdélégué indique l'envoi de 13 autres états ; ces états manquent).

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 307     Etats statistiques pour la subdélégation de Billom ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Billom, élection de Clermont ; - correspondance de M. de La Gardette, subdélégué.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 308     Etats statistiques pour la subdélégation de Bort ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Bort, élection de Clermont ; - lettre d'envoi de M. de Mallesaigne, subdélégué.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 309     Etats statistiques pour la subdélégation de Lezoux ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Lezoux, élection de Clermont ; - état des juments servies à la monte de 1768 par les deux étalons établis dans la subdélégation ; - correspondance de M. Boudal, subdélégué et de l'intendant.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 310     Etats statistiques pour la subdélégation de Vic-le-Comte ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Vic-le-Comte, élection de Clermont ; - lettre d'envoi de M. Bonnel, subdélégué.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 311     Etats statistiques pour la subdélégation de Montaigut-en-Combraille ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Montaigut-en-Combraille, élection de Riom ; - correspondance de M. Chacaton de Villobié, subdélégué.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 312     Etats statistiques pour la subdélégation de Thiers ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans la subdélégation de Thiers ; - correspondance de M. Mignot, subdélégué, qui prétend que le peu de profit de l'élevage des chevaux fait préférer celui des autres bestiaux.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 313     Etats statistiques pour l'élection d'Issoire ; correspondance avec le subdélégué
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement, par paroisse, des juments qui existent dans l'élection d'Issoire ; - correspondance de M. Lafont de Saint-Mart, subdélégué, qui déclare que 27 paroisses n'ont pas satisfait à l'ordonnance de l'intendant, et n'ont point fourni d'état.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 314     Etats statistiques pour l'élection de Brioude ; correspondance
          Présentation du contenu :

          Etats du dénombrement des juments de dix paroisses de l'élection de Brioude ; - dans la colonne d'observations on distingue si les juments appartiennent au détenteur ou si elles sont tenues "à chaptel" ; - lettre d'envoi de M. Héraud, secrétaire de M. de Mombrizet, président en l'élection de Brioude.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 315     Etats statistiques pour la subdélégation de Lempdes ; correspondance
          Présentation du contenu :

          Etats des juments qui existent dans 17 paroisses de la subdélégation de Lempdes, élection de Brioude ; - états des paroisses de cette subdélégation qui n'ont pas envoyé leurs déclarations ; - correspondance (cette subdélégation comprend des villages de l'élection de Clermont).

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 316     Etats statistiques pour la subdélégation Brioude ; correspondance
          Présentation du contenu :

          Etats, par paroisse, du dénombrement des juments qui existent dans 17 paroisses de la subdélégation de M. de Mombrizet, élection de Brioude ; - lettre d'envoi de ce subdélégué.

          Dates extrêmes : 1769

        • 1 C 317     Etats statistiques pour l'élection Brioude ; correspondance
          Présentation du contenu :

          Etats, par villages, du dénombrement des juments qui existent dans 37 paroisses ou villages de l'élection de Brioude ; - correspondance de M. de Mombrizet, subdélégué, et de M. de Ballainvilliers, intendant.

          Dates extrêmes : 1769

        • Correspondance de l'intendant avec l'administration des haras (directeur général, inspecteurs)
          Dates extrêmes : 1688/1785

          • 1 C 318     1723-1724
            Présentation du contenu :

            Correspondance confidentielle de M. le marquis de Brancas, lieutenant général des armées du roi, directeur général des haras du royaume, et de M. de la Grandville, intendant de la généralité de Riom ; - M. de Brancas recommande à l'intendant "de favoriser les gens de bonne volonté qui veulent se charger des étalons" ; - autres lettres de M. de Brancas : recommandant M. de Sereys, proche parent de l'évêque de Saint-Flour, qui a passé un traité pour l'entretien d'un haras ; - prescrivant de faire faire dans toutes les paroisses, par les maires et échevins, syndics et consuls, des rôles de la quantité des juments et des chevaux qui y existent, et recommandant à l'intendant de rendre une ordonnance pour assurer l'exécution rigoureuse du règlement de 1717 pour le rétablissement des haras ; - annonçant le remplacement des inspecteurs par d'autres recommandés comme plus capables et plus actifs ; - contenant de nombreuses observations et instructions pour remédier aux abus signalés, et une série de mesures nouvelles propres à donner les meilleurs résultats ; - annonçant l'envoi de chevaux destinés à remplacer les anciens étalons barbes, prussiens, espagnols et autres, au nombre de 26, et de baudets ; - recommandant à l'intendant de faire rechercher par les commissaires inspecteurs, au moyen de visites fréquentes dans les prairies, les poulains de belle espérance, et de les acheter pour le compte du roi, pour les placer ensuite comme étalons, et de donner aux inspecteurs des ordres formels pour cette recherche ; - concernant quelques questions de délicatesse au sujet des rapports de hiérarchie entre l'intendant et l'inspecteur de la Haute-Auvergne, M. le chevalier de Requiran, fortement recommandé par M. le duc de Noailles et par d'autres personnes.

            Dates extrêmes : 1723-1724
            Importance matérielle : 14 pièces, papier.

          • 1 C 319     1724
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. de Brancas à M. de la Grandville et de cet intendant à M. de Brancas : concernant un envoi de 12 étalons en Auvergne ; - état du signalement de chacun de ces chevaux, contenant des instructions sur la plus-value à obtenir des propriétaires qui demanderont à tenir ces étalons ; sur la manière de les faire servir et sur le nombre des juments à leur livrer pendant les trois mois de durée de la monte ; - lettres de M. de Brancas, assurant l'intendant des recommandations adressées aux inspecteurs de déférer exactement à ses ordres ; concernant la contestation de M. de Bochastel avec la commune de Trizac ; - demandant à l'intendant tous ses bons offices en faveur de M. de Fontanès ; - justifiant par l'avis des officiers des écuries du roi, qui font les achats des chevaux de S.M. le choix des étalons envoyés en Auvergne, que l'intendant n'a pas trouvé entièrement satisfaisant ; lui demandant un mémoire sur le nombre et la qualité de ceux qu'il jugera nécessaires ; - demandant à l'intendant de rendre une ordonnance pour l'exécution des articles du règlement concernant les baudets, et défendant de livrer à ces animaux des juments d'une taille au-dessous de quatre pieds, etc. ; - exprimant l'intention de supprimer les haras de particuliers, et de remplacer ce privilège, source de nombreux abus, par une exemption de taille, accordée à tous ceux qui voudraient acheter, nourrir et entretenir à leurs dépens un étalon ; - arrêtant, de concert avec l'intendant, la suppression des haras particuliers, et s'en rapportant à son autorité quant au mode de diminution de taille ; - informant M. de la Grandville que S.A.Sme a fort approuvé leur projet commun de suppression des traités particuliers, et d'accorder une exemption de 60 livres sur leur taille à ceux qui voudront "se fournir des étalons convenables".

            Dates extrêmes : 1724
            Importance matérielle : 18 pièces, papier.

          • 1 C 320     1724
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. Dodun, contrôleur général, de M. le marquis de Brancas et de M. de la Grandville, intendant d'Auvergne sur le projet d'une diminution de 60 livres sur la taille de chaque garde-étalon proposée par M. de Brancas ; - autres correspondances de M. de Brancas : informant M. de la Grandville des difficultés qu'il éprouve à faire adopter leur projet commun d'amélioration du service des haras ; - annonçant pour la fin de l'année un autre convoi de chevaux ; - contenant le signalement de 8 chevaux danois envoyés en Auvergne ; - annonçant qu'il a eu une longue conférence avec le contrôleur général qui est dans les meilleures dispositions que l'on puisse désirer ; que l'arrêt proposé sera donné, mais que le contrôleur général préfèrerait une imposition sur la province à des diminutions de taille, etc. ; - répondant à l'intendant que les chevaux envoyés sont meilleurs que ce dernier ne le pense et que leurs productions seront bonnes ; il fait valoir plusieurs raisons à ce sujet ; - lettre de M. Dodun qui persiste dans son opinion qu'une imposition sur la province est préférable à la diminution de taille.

            Dates extrêmes : 1724
            Importance matérielle : 18 pièces, papier.

          • 1 C 321     1725
            Présentation du contenu :

            Correspondance de M. de la Grandville, intendant ; de M. de Brancas ; de M. Dodun, contrôleur général ; - M. Dodun envoie à l'intendant l'expédition de l'arrêt rendu par le Conseil d'Etat, le 1er mai 1725, et portant règlement pour les haras de la généralité ; - envoi par l'intendant à tous ses subdélégués et aux deux inspecteurs des haras d'exemplaires de cet arrêt, qui supprime tous les haras de particuliers, et qui accorde, en outre des autres privilèges qui leur sont attribués par les règlements antérieurs, 50 livres d'exemption au principal de taille à ceux qui achèteront et entretiendront des étalons à leurs frais ; - M. de Brancas entretient l'intendant de l'affaire du haras particulier de M. Damien de Saint-Priest de Fontanès, chevalier, seigneur du Crozet et des Escures ; - il prie l'intendant de vouloir bien lui faire tout le bien possible, en considération de ce qu'il perd par la suppression de son haras, le plus beau de la province ; - pièces annexées à cette affaire : traité passé par M. de Fontanès et messire Claude Leblanc, intendant d'Auvergne, par lequel M. de Fontanès s'oblige à avoir et à entretenir dans son domaine des Escures, paroisse du Monestier, élection d'Issoire, un haras composé d'un étalon et de 30 juments poulinières ; - requête pour pertes adressée, en 1716, par M. de Fontanès à l'intendant ; - procès-verbal dressé par M. Antoine du Chastel, inspecteur des haras de la basse Auvergne, des pertes causées par la morve dans les haras de M. de Fontanès. - Autres correspondances de M. de Brancas : recommandant à M. de la Grandville de traiter le plus favorablement possible le marquis d'Yolet, dont le haras a été supprimé par le récent arrêt de réorganisation : - traitant de la révocation de M. du Chastel et de son remplacement par un officier de cavalerie réformé, qu'il engage l'intendant à chercher parmi ceux de sa généralité ; - félicitant l'intendant sur les bons résultats du nouveau règlement dans sa province.

            Dates extrêmes : 1716-1725
            Importance matérielle : 17 pièces, papier.

          • 1 C 322     1726-1727
            Présentation du contenu :

            Correspondances de M. de la Grandville, intendant, et de M. de Brancas : invitant l'intendant à ajourner l'envoi au sieur Dufour de la commission de commissaire-inspecteur des haras en remplacement de M. du Chastel ; - recommandant à l'intendant le sieur Passefons, garde-étalon de l'élection d'Aurillac, auquel l'inspecteur refuse la jouissance de ses privilèges ; - sur la situation familiale du chevalier de Requiran, inspecteur des haras de la haute Auvergne ; - faisant connaître à l'intendant le grand intérêt que prend Sa Majesté à l'augmentation du nombre des étalons dans les provinces du royaume ; - invitant l'intendant à acheter deux des étalons au haras supprimé de M. de Fontanès et à les placer chez qui il lui conviendra ; - réponses de l'intendant.

            Dates extrêmes : 1726-1727
            Importance matérielle : 18 pièces, papier.

          • 1 C 323     1728-1729
            Présentation du contenu :

            Correspondances de M. de la Grandville, intendant, et de M. de Brancas ; faisant remarquer à ce dernier "que l'arrest de may 1725, qui prononce une diminution de taille au profit des garde-étalons, n'agira pas tout seul", si ce privilège n'est pas parfaitement mis en lumière par une grande publicité ; - invitant l'intendant à terminer l'affaire des sieurs de Fabrègues et Bertrandy, et à fixer le chiffre de l'amende qu'ils doivent payer pour avoir fait couper leurs étalons sans permission ; - engageant l'intendant à venir à Juvisy y visiter et choisir des étalons qui doivent être envoyés en Auvergne ; état de distribution de ces chevaux, avec le nom et le domicile des propriétaires auxquels ils ont été livrés ; - avisant l'intendant que M. le marquis de Brancas est envoyé en Espagne en qualité d'ambassadeur de Sa Majesté, et que M. de Brancas-Céreste, son frère, est chargé de l'administration des haras pendant son absence ; - correspondances de ce dernier recommandant à l'intendant le sieur de Beaujeu, qui vient s'associer avec le sieur de La Fosse, directeur de l'Académie (Ecole d'Equitation) à Clermont ; - avisant l'intendant d'un envoi de 10 étalons pour les haras de sa généralité ; - états de signalement et de distribution de ces étalons ; - réponses de l'intendant.

            Dates extrêmes : 1728-1729
            Importance matérielle : 21 pièces, papier.

          • 1 C 324     1729
            Présentation du contenu :

            Correspondances de MM. les inspecteurs des haras et de M. de la Grandville ; - demandes de commissions pour les garde-étalons de la haute Auvergne ; - plaintes en contraventions contre divers propriétaires tenant des baudets malgré les règlements ; - plaintes de M. de Requiran, inspecteur de la haute Auvergne, contre M. Tassy de Montluc, subdélégué à Saint-Flour, pour défaut de concours ; - plainte du même inspecteur contre M. Broquin de Manclaux, bourgeois de Trizac, élection de Mauriac, garde-étalon, auquel il voulait imposer l'acquisition d'un cheval à un prix excessif et vendu par lui ; - demandes de commissions pour des garde-étalons de la basse Auvergne, par M. du Chastel, inspecteur ; - M. Dufour de Bonnefille se plaint à l'intendant des procédés de M. du Chastel à son égard.

            Dates extrêmes : 1729
            Importance matérielle : 38 pièces, papier.

          • 1 C 325     1730
            Présentation du contenu :

            Correspondances de M. de Brancas, comte de Céreste, annonçant à M. de la Grandville, intendant, la prochaine arrivée à Clermont d'un envoi de 8 étalons destinés par Sa Majesté aux haras de sa généralité ; - annonçant à M. Carraud, secrétaire de l'intendance en l'absence de l'intendant, l'adjonction d'un neuvième cheval à cet envoi ; - de ce secrétaire aux commissaires-inspecteurs, les informant du jour de l'arrivée de ces chevaux ; - états de leur signalement ; du signalement et de la distribution de cinq de ces étalons dans la basse Auvergne ; - état général de la distribution des neuf étalons, avec leur signalement, les noms et domiciles des propriétaires ou fermiers chez lesquels ils ont été placés.

            Dates extrêmes : 1730
            Importance matérielle : 7 pièces, papier.

          • 1 C 326     1770-1785
            Présentation du contenu :

            Ordonnance de M. de Montyon, intendant de la généralité, annulant des procès-verbaux de saisies, induement faites, d'un cheval entier, de juments et de baudets, par le sieur Servières, garde-haras de la haute Auvergne (Clermont-Ferrand, impr. du Roi, 1770, in-4°, 3 p.) ; - "Arrest du Conseil d'Etat du Roi, qui ordonne que, conformément à la déclaration du 22 septembre 1709, les garde-étalons continueront d'être taxés d'office par les sieurs intendants, sans que leurs cotes puissent être augmentées par les collecteurs, du 30 juillet 1772" (Paris, Imprimerie royale, 1772, in-4°, 3 pages) ; - correspondances de M. le marquis de Tourdonnet, inspecteur des haras de la province d'Auvergne ; de MM. de la Milière, intendant du commerce ; de Calonne, ministre du roi ; de Chazerat, intendant d'Auvergne, concernant l'exemption pour les garde-étalons et les garde-haras des corvées pour les grandes routes ; - requêtes de garde-étalons.

            Dates extrêmes : 1770-1785
            Importance matérielle : 19 pièces, papier.

          • 1 C 7511     Supplément
            Présentation du contenu :

            1. Arrêt du Conseil d'Etat qui déclare nuls les contrats de vente que les communautés de la province d'Auvergne ont faits de leurs communaux, herms ou vacants (8 mai 1688) (placard, Clermont, P. Bautaudon). - 2. Lettre du duc de Noailles au sujet de sommes réclamées par le chevalier de Requiran (18 octobre 1731) ; l'intendant répond que cette affaire regarde la caisse des haras. - 3. Lettre de M. de Montmorin recommandant à l'intendant M. Brignon, maître sellier à Clermont, qui désire obtenir une commission de garde-étalon (16 janvier 1733) ; accordé. - 4-6. Requêtes de Géraud-Borel et de Louis Chaulmette, de la paroisse de Valuéjols, se plaignant que le sieur de Brunville, inspecteur des haras du haut Auvergne, ait fait saisir leurs juments, qu'ils avaient menées aux baudets du sieur Bastide, sous prétexte que ces baudets n'étaient pas approuvés ; explications fournies par M. de Brunville (1733). - 7. Lettre de M. de Sedaiges annonçant que M. de Maurepas lui destine quelques-uns des chevaux barbes qu'il a fait venir (10 août 1742). - 8-12. Correspondance de M. Talemandier, inspecteur des haras de la basse Auvergne (1743-1745). - 13-14. Lettres de MM. de Saint-Chamaran et de Tournemire demandant en faveur du sieur Vaché l'établissement d'un second poste de garde-haras dans l'élection de Mauriac (1749-1750). - 15-18. Lettres des subdélégués adressant les états de recensement des chevaux, juments et poulains (1753-1754). - 19. Lettre de M. Dufour de Villeneuve recommandant le sieur Girot, son fermier, qui demande la place de visiteur des haras, vacante par la retraite du sieur Morin du Sauzet (s.d.) cachet aux armes.

            Dates extrêmes : 1688-1754
            Documents séparés :

            1 affiche conservée sous la 62 Fi 1444.


            • 62 Fi 1444     [1688 /05/08] De par le Roy, / extrait des registres du conseil d'Etat. / (...) Sa Majesté (...) / (...) a declaré nuls tous les Contrats de vente & alliennation que les Communautez de la (...) / Province d'Auvergne ont faits de leurs communaux, Pâturages, Herms (...). [Suivi de l'ordonnance de l'Intendant]. [Mention manuscrite : certificat de publication à Andellat]. Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1688 - 46 x 36cm
              1 vue  - [1688 /05/08] De par le Roy, / extrait des registres du conseil d'Etat. / (...) Sa Majesté (...) / (...) a declaré nuls tous les Contrats de vente & alliennation que les Communautez de la (...) / Province d'Auvergne ont faits de leurs communaux, Pâturages, Herms (...). [Suivi de l'ordonnance de l'Intendant]. [Mention manuscrite : certificat de publication à Andellat]. Clermont-Ferrand, P. Boutaudon, 1688 - 46 x 36cm- Ouvre la visionneuse
              Dates extrêmes : 1688
              Documents séparés :

              Extrait de 1 C 7511.


          • 1 C 7512     Supplément
            Présentation du contenu :

            1-3. Lettre du marquis de Voyer d'Argenson, surintendant des haras, annonçant qu'il arrivera le 24 ou le 25 septembre à Clermont, par Le Puy, en même temps que M. de Paulmy, qui doit s'y rendre de Lyon ; comme M. de Voyer doit faire la revue du régiment de cavalerie de Clermont-Tonnerre, il faudra que ledit régiment s'assemble à Clermont le 23 ; l'intendant aura soin de tenir bien garnies de chevaux les routes de Lyon à Clermont et de Clermont à Moulins (2 septembre 1752) ; copie et analyse de la lettre précédente. - 4. Réponse de l'intendant : il est heureux d'être rentré à temps pour recevoir MM. de Voyer et de Paulmy ; il vient d'avertir le commandant du régiment de Clermont ; il fera rassembler également les étalons de la basse Auvergne afin que M. de Voyer puisse en faire la revue ; il regrette que le temps manque pour donner les mêmes ordres dans la haute Auvergne, où sont les plus beaux sujets ; M. de Paulmy ne pourra prendre la route la plus courte de Lyon à Clermont, les postes n'y étant pas encore établies (15 septembre). - 5-7. Etat des chevaux nécessaires pour le voyage de M. de Paulmy ; état des logements marqués et arrêtés. - 8-9. Correspondance de l'intendant avec M. Jouzencie. - 10-11. Lettre de M. de Voyer d'Argenson annonçant que, retenu à Brives pour quelque temps, il ne pourra passer la revue du régiment de Clermont-Tonnerre (18 septembre). - 12-15. - Correspondance à ce sujet de l'intendant d'Auvergne avec MM. Rossignol, intendant à Lyon ; de Bernage de Vaux, intendant à Moulins ; Veytard, subdélégué à Gannat (septembre 1752). - 16-29. Lettres des subdélégués annonçant qu'ils ont averti les garde-étalons de se rendre à Clermont avec leurs chevaux (septembre 1752) cachet de M. Dutreuil. - 30. Etat des garde-étalons de la basse Auvergne et de l'inspection de M. Talemandier (s.d.). - 31. Etat de ce qui a été payé aux exprès envoyés à l'occasion du passage de M. le marquis de Voyer et de M. le marquis de Paulmy, ainsi que pour faire assembler les étalons. - 32-33. Lettre de M. de Voyer d'Argenson annonçant qu'après le camp, qu'il doit commander à Valence, il compte revenir à Clermont par la route de Lyon, de là il se rendra à Brive, où ses affaires l'appellent principalement, il prie l'intendant de le renseigner sur les itinéraires possibles (7 mai 1755) ; itinéraire de Valence à Clermont et à Brives. - 34. Lettre de M. de Chaumont (copie) demandant la date de l'arrivée de M. le marquis de Voyer à Limoges, afin de pouvoir s'y trouver. - 35-37. Lettre de M. de Voyer à l'intendant d'Auvergne et à M. de La Millière (au camp de Valence, septembre 1755). - 38. Réponse de l'intendant d'Auvergne, annonçant qu'il compte rencontrer M. de Voyer à Saint-Flour, où celui-ci sera obligé de coucher, parce qu'il n'est pas possible d'aller en un jour du Puy à Aurillac (16 septembre). - 39-41. Lettres de l'intendant à M. de La Millière (15-16 septembre). - 42-44. Lettres de l'intendant à MM. de Saint-Chamaran, de Montluc et Talemandier, les priant de trouver des chevaux pour M. de Voyer. - 45. Lettre de M. le marquis de Voyer annonçant qu'il renonce à passer en Auvergne et en Limousin, puisqu'il n'a pas d'espérance de rencontrer M. de La Millière ; il va se rendre directement de Lyon à Paris (18 septembre 1755). - 46. Lettre de M. Pagès de Vixouzes au sujet du projet de voyage de M. de Voyer (22 septembre 1755).

            Dates extrêmes : 1752-1755

      • Epizooties
        Dates extrêmes : 1714/1790

        • 1 C 327     Épizootie de : états statistiques
          Présentation du contenu :

          Etats du nombre de bêtes à cornes existant avant l'invasion de la maladie contagieuse, de celles qui ont succombé depuis six mois, époque du commencement de la maladie ; - états des bêtes malades et de celles à l'état sain, qui subsistent dans les villes et paroisses des diverses élections de la généralité ; le nombre de ces états est essentiellement variable, car il n'en a été dressé que pour les élections ou parties d'élections infestées ; - états récapitulatifs pour les élections d'Aurillac, d'Issoire et de Saint-Flour.

          Dates extrêmes : 1714

        • 1 C 328     Mesures préventives, commerce des animaux de boucherie
          Présentation du contenu :

          Etats des noms et domiciles des commissaires préposés, dans les subdélégations atteintes de la contagion, à l'exécution des mesures ordonnées pour en empêcher la propagation, avec les noms des paroisses comprises dans la circonscription de leur inspection ; - achats de bestiaux de boucherie en Auvergne, par ordre de M. Leblanc, ministre de la guerre, pour la Provence, réduite à la disette par suite de la contagion qui sévit sur le bétail ; - états des espèces et des quantités d'animaux achetés en Auvergne ; - correspondances de M. Claude Boucher, intendant, et des subdélégués chargés de ces achats ; - commission délivrée par le même intendant au sieur Girard, pour acheter des bestiaux et les conduire en Provence ; - pièces de comptabilité ; - correspondance de M. Dodun, contrôleur général, demandant à M. Brunet d'Evry, intendant, des renseignements sur les causes de la grande disproportion du nombre des vaches vendues pour la boucherie de Paris, avec celui des b•ufs, et lui recommandant l'examen des mesures à prendre pour remédier à cet état de choses, dans la crainte de la destruction de l'espèce ; - lettres des subdélégués, consultés à ce sujet par l'intendant, lui adressant des réponses très différentes, à raison des aspects très variés sous lesquels la question se présente à chacun d'eux ; - arrêt du Conseil d'Etat du 4 avril 1720, défendant de tuer les veaux ou génisses âgés de plus de 8 ou 10 semaines, et les vaches qui seront encore en état de porter des veaux ; suivi de l'ordonnance de Cl. Boucher, intendant d'Auvergne (placard, Clermont-Ferrand, Boutaudon) ; - ordonnance de M. J.-Louis de Montagu de Beaune, lieutenant-général des armées du roi, commandant pour S.M. dans la province de basse Auvergne et pays de Combraille, du 5 mars 1721, pour le commerce des bestiaux entre le Velay et l'Auvergne (placard, Clermont-Ferrand, P. Boutaudon).

          Dates extrêmes : 1714-1722
          Documents séparés :

          3 affiches conservées sous les cotes 62 Fi 43 à 45.


          • 62 Fi 43     [1720 /04/13] Arrêt / du conseil / d'Etat du Roy / portant défense de vendre, acheter ni tuer les veaux & génisses / (...) que les bouchers de la ville & des / environs de Paris y font venir des Provinces / de Normandie, de Picardie (...) / (...) ce qui cause la rareté des boeufs & vaches dans lesdites Provinces (...). [Clermont-Ferrand], P. Boutaudon, [1720] - 46 x 35 cm
            1 vue  - [1720 /04/13] Arrêt / du conseil / d'Etat du Roy / portant défense de vendre, acheter ni tuer les veaux & génisses / (...) que les bouchers de la ville & des / environs de Paris y font venir des Provinces / de Normandie, de Picardie (...) / (...) ce qui cause la rareté des boeufs & vaches dans lesdites Provinces (...). [Clermont-Ferrand], P. Boutaudon, [1720] - 46 x 35 cm- Ouvre la visionneuse
            Dates extrêmes : 1720
            Documents séparés :

            Extrait de 1 C 328.


Voir par page :10 20 50 100