Le monde agricole (XVIIIe-milieu XXe siècle)

Le Puy-de-Dôme offre la particularité d'être un territoire basé sur l'industrie mais aussi sur l'agriculture. Les grands ensembles géographiques ont façonné le paysage agricole qu'il s'agisse des cultures comme de l'élevage.

 

Les séries C (Intendance d'Auvergne) et M (administration générale) ainsi que des fonds plus contemporains (série W) permettent d'étudier la situation des types de productions agricoles à partir du XVIIIe siècle, des aspects humains, matériels et fonciers ainsi que de l'organisation du monde agricole.

 

Epuisé à la vente

couv_agricole_1.jpg (jpg - 29 Ko)
Imprimer cette page

Le monde agricole

Fermer le formulaire de recherche

Inventaire

-+
Les productions agricoles
Présentation du contenu :

Qu'il s'agisse des aspects topographiques, des conditions climatiques et de la nature des sols, de multiples facteurs ont influencé les productions agricoles du Puy-de-Dôme. Celles-ci sont différentes, de par leur nature et la quantité produite, selon les lieux mais aussi selon les siècles traversés.

Les grands ensembles géographiques du département ont façonné le paysage agricole, l'exemple le plus marquant étant la distinction habituelle faite entre les parties montagneuses à l'ouest et à l'est, et le vaste ensemble de plaines de la Limagne. Cette coupure aboutit à une classification schématique où, les zones de relief ont été plutôt consacrées à l'élevage, la plaine aux cultures, et les coteaux ont allié les deux activités insérant aussi l'exploitation viticole.

Concernant les cultures, la production de céréales occupe une place importante dès l'Ancien Régime, avec une nette prédominance du seigle, du froment et de l'avoine. Les zones de basse altitude, particulièrement la Limagne, cultivent beaucoup ces céréales, en raison de conditions géologiques et climatiques favorables. Autre fait marquant, dès la fin du XIXe s., la culture de la betterave à sucre prend une place non négligeable dans la production céréalière de la Limagne, relayée par l'existence d'industries sucrières comme la société de Bourdon. Ces régions de plaine et de coteaux sont traditionnellement vouées à la vigne et l'extension de culture viticole est nette tout au long du XIXe s. Cependant, elle est stoppée brutalement par les phylloxéra à partir des années 1890. La vigne est reconstituée avec l'apport de plants américains, mais ne peut retrouver la prospérité des années précédentes. Au fil des siècles, afin de réduire les risques de disette, des tentatives de mise en place d'autres cultures sont apparues, telles l'introduction de la culture de la pomme de terre au XVIIIe s. ou l'essai d'exploitation infructueux de rizières dans la région de Thiers. Il faut également souligner l'existence de productions fruitières.

Autre aspect du monde agricole dans le département : l'importance des productions animales. L'élevage bovin, porcin ou ovin est directement utilisé pour l'alimentation humaine ou animale. Mais, l'élevage fournit également d'autres produits comme le lait, le fromage ou la laine complétant ainsi l'économie agricole. Si l'élevage constitue la majorité de l'activité agricole montagnarde, il n'en est pas moins présent dans les plaines. Outre son exploitation directe par le biais de sa viande ou des produits secondaires, il demeure jusqu'à l'arrivée des machines agricoles un outil de travail pour les cultures diverses. Quant à l'espèce avicole, elle est présente un peu partout au fil du temps, mais il s'agit d'une production assez faible, destinée à l'autoconsommation ou à l'alimentation des marchés locaux.

Qu'il s'agisse de productions végétales ou animales, le monde agricole n'échappe pas aux diverses calamités qui touchent le département. Outre le cas du phylloxéra évoqué ci-dessus, de multiples épidémies et épizooties portent atteinte à l'économie agricole. Les principales maladies comme la rage, la fièvre aphteuse ou charbonneuse font l'objet de mesures de précautions encouragées par les pouvoirs publics. L'arrivée de la vaccination à la fin du XIXe s. permet d'endiguer des épizooties, notamment la rage. Les progrès scientifiques et l'encadrement sanitaire du XXe s. réduisent la mortalité des animaux. En revanche, les intempéries portent souvent préjudice aux récoltes et peuvent ruiner des productions locales.


Les cultures
ouvrir dans la visionneuse : Plan extrait du terrier de la seigneurie du Crest.
(1 vue)
Plan extrait du terrier de la seigneurie du Crest.
ouvrir dans la visionneuse : Inventaire après décès de J. Ramade.
(2 vues)
Inventaire après décès de J. Ramade.
ouvrir dans la visionneuse : Etat des cultures dans les cantons de Saint-Amant et Veyre (22 juillet 1814).
(1 vue)
Etat des cultures dans les cantons de Saint-Amant et Veyre (22 juillet 1814).
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire sur la nature et la culture des pommes de terre, envoyé à l'intendant d'Auvergne.
(1 vue)
Mémoire sur la nature et la culture des pommes de terre, envoyé à l'intendant d'Auvergne.
ouvrir dans la visionneuse : Tableau indicatif pour les rapports des sous-préfets sur la situation agricole.
(1 vue)
Tableau indicatif pour les rapports des sous-préfets sur la situation agricole.
ouvrir dans la visionneuse : Semence des blés.
(1 vue)
Semence des blés.
ouvrir dans la visionneuse : Recensement de l'agriculture et du bétail, commune de Pont-du-Château.
(2 vues)
Recensement de l'agriculture et du bétail, commune de Pont-du-Château.
ouvrir dans la visionneuse : Recensement de l'agriculture et du bétail, commune de Saint-Pierre-Roche.
(2 vues)
Recensement de l'agriculture et du bétail, commune de Saint-Pierre-Roche.
ouvrir dans la visionneuse : Statistique agricole pour la récolte de 1949 dans le département.
(4 vues)
Statistique agricole pour la récolte de 1949 dans le département.
ouvrir dans la visionneuse : Etat des vignobles de l'arrondissement de Clermont-Ferrand.
(1 vue)
Etat des vignobles de l'arrondissement de Clermont-Ferrand.
ouvrir dans la visionneuse : Délibérations du conseil municipal de Boudes au sujet de l'utilisation de cépages américains (17 septembre 1894).
(1 vue)
Délibérations du conseil municipal de Boudes au sujet de l'utilisation de cépages américains (17 septembre 1894).
ouvrir dans la visionneuse : Extrait de délibérations du Conseil général (27 août 1891).
(1 vue)
Extrait de délibérations du Conseil général (27 août 1891).
ouvrir dans la visionneuse : Le paysan d'Auvergne.
(1 vue)
Le paysan d'Auvergne.
ouvrir dans la visionneuse : Réponse du syndicat d'Egliseneuve au questionnaire adressé aux syndicats viticoles du département par la préfecture (14 janvier 1902).
(2 vues)
Réponse du syndicat d'Egliseneuve au questionnaire adressé aux syndicats viticoles du département par la préfecture (14 janvier 1902).
ouvrir dans la visionneuse : Plan des vignobles de la commune de Mezel touchés par le phylloxéra (10 septembre 1879).
(1 vue)
Plan des vignobles de la commune de Mezel touchés par le phylloxéra (10 septembre 1879).
L'élevage
ouvrir dans la visionneuse : Le berger et son troupeau.
(1 vue)
Le berger et son troupeau.
ouvrir dans la visionneuse : Le Mont-Dore. Pâturages.
(1 vue)
Le Mont-Dore. Pâturages.
ouvrir dans la visionneuse : Recensement de l'agriculture et du bétail de la commune de Saint-Pierre-Roche.
(1 vue)
Recensement de l'agriculture et du bétail de la commune de Saint-Pierre-Roche.
ouvrir dans la visionneuse : Recensement des animaux de ferme envoyé à la Direction des services départementaux agricoles (25 septembre 1940).
(1 vue)
Recensement des animaux de ferme envoyé à la Direction des services départementaux agricoles (25 septembre 1940).
Les catastrophes naturelles, les épidémies et les épizooties
ouvrir dans la visionneuse : Etat des paroisses de l'élection d'Issoire touchées par les intempéries.
(1 vue)
Etat des paroisses de l'élection d'Issoire touchées par les intempéries.
ouvrir dans la visionneuse : Procès-verbal de maladie par M. Tixier, médecin de la paroisse d'Yronde.
(1 vue)
Procès-verbal de maladie par M. Tixier, médecin de la paroisse d'Yronde.
ouvrir dans la visionneuse : Lettre du subdélégué de Montaigut à l'intendant d'Auvergne sur les épizooties et ses causes, et brouillon de la réponse.
(2 vues)
Lettre du subdélégué de Montaigut à l'intendant d'Auvergne sur les épizooties et ses causes, et brouillon de la réponse.
ouvrir dans la visionneuse : Certificat de perte de bétail en raison de la rage à Saint-Martin-des-Olmes (30 janvier 1889).
(1 vue)
Certificat de perte de bétail en raison de la rage à Saint-Martin-des-Olmes (30 janvier 1889).
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire sur les remèdes à utiliser contre la maladie du charbon.
(1 vue)
Mémoire sur les remèdes à utiliser contre la maladie du charbon.
ouvrir dans la visionneuse : Lettre du vétérinaire départemental au préfet à propos de la fièvre charbonneuse (26 août 1886).
(1 vue)
Lettre du vétérinaire départemental au préfet à propos de la fièvre charbonneuse (26 août 1886).
Les aspects fonciers, humains et matériels
Présentation du contenu :

Face à l'ampleur du sujet, le choix a été délibérément fait de ne pas traiter ici des modes de faire-valoir au cours de l'Ancien Régime, des aspects fiscaux de l'exploitation de la terre ainsi que des systèmes de production. Cependant, il convient de souligner l'important morcellement de la propriété foncière dans le Puy-de-Dôme. En effet, la multiplicité, voire la dispersion des parcelles caractérise la propriété que ce soit en montagne ou en plaine.

L 'exploitation est soit directement aux mains du propriétaire, soit confiée à un métayer ou un fermier. Les conditions des baux sont rigoureusement fixées et font de temps en temps l'objet de contrats notariés. La fonction de métayer ou de fermier n'est pas incompatible avec la possession de parcelles. A la fin du XIXe s. la proportion de faire-valoir direct est d'environ 90%. Une exploitation agricole est de manière générale familiale mais elle s'appuie sur le travail fourni par les journaliers et ouvriers agricoles. Sous l'Ancien Régime, les paysans pauvres, les journaliers fournissent la main d'œuvre nécessaire aux travaux agricoles des propriétés plus avantagées.

Jusqu'à la veille de la Première guerre mondiale, les travaux de surveillance du bétail et les quelques travaux lors des moissons sont confiés aux enfants. Souvent, l'activité saisonnière agricole complète le salaire de l'ouvrier employé dans la mine ou dans l'industrie. Celui-ci loue ses services ou possède quelques hectares de terre qu'il continue d'exploiter. Les conditions salariales sont extrêmement variables selon la nature du travail (moissons, vendanges,…), la localisation (montagne ou plaine), sans oublier l'infériorité du salaire féminin.

Si l'activité agricole est complétée par d'autres occupations saisonnières, souvent dans l'industrie du département ou d'autres régions, très vite ce processus devient permanent, engendrant un abandon progressif de l'agriculture. De la fin du XIXe s. au milieu du XXe s., ce qu'il a été convenu d'appeler l'exode rural constitue l'évolution majeure de ce monde agricole.

Cette évolution a inquiété les pouvoirs publics, et les orientations politiques, certes concentrées sur les problèmes de main d'œuvre et de ravitaillement dus au premier conflit mondial, évoquent les notions de retour à la terre dès les années 1920.

Les autorités, conscientes de l'importance d'une agriculture dynamique, se sont toujours attachées à suivre le progrès et les innovations pouvant générer l'autosuffisance du pays voire l'exportation de denrées agricoles. A la fin de l'Ancien Régime, la royauté se montre attentive aux projets et innovations, parfois farfelues, pour augmenter les rendements agricoles. Des tentatives d'engrais, de fertilisants divers sont étudiées. Les autorités veillent à l'emploi de cultures qui peuvent permettre d'éviter les disettes. Les autorisations de drainage, d'assèchements de marais s'inscrivent dans cet objectif d'efficacité et de rendements. Cependant, il s'agit d'initiatives privées, souvent basées sur la spéculation, et qui se heurtent aux résistances de certains habitués à utiliser ces terrains pour le pacage des bêtes et qui s'estiment spoliés de ce qu'ils considèrent comme des communaux.

Cependant, l'autre évolution majeure du monde agricole, relayée par les pouvoirs publics, est l'utilisation des progrès scientifiques et techniques du XIXe s. à compter duquel l'industrie et l'agriculture se trouvent étroitement liées. La Première guerre mondiale et ses pertes humaines incitent les autorités à développer l'utilisation du machinisme, en important des tracteurs des Etats-Unis notamment. Pour la culture des céréales, l'emploi des batteuses, puis de moissonneuses-batteuses se développe tout au long du XXe s. L'agriculture s'appuie également sur l'industrie chimique et emploie pesticides et engrais. Les progrès sont aussi la conséquence de la recherche scientifique qui met en œuvre des champs expérimentaux, qui améliore la productivité du bétail par l'utilisation des médicaments, de changements dans l'alimentation et la sélection des races.


Les divers modes d'exploitation et de faire-valoir
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire royal sur le rôle des assemblées provinciales dans l'agriculture.
(1 vue)
Mémoire royal sur le rôle des assemblées provinciales dans l'agriculture.
ouvrir dans la visionneuse : Correspondance de M. Terray à l'intendant d'Auvergne pour faire appliquer les dispositions aux receveurs de tailles (8 septembre 1770).
(1 vue)
Correspondance de M. Terray à l'intendant d'Auvergne pour faire appliquer les dispositions aux receveurs de tailles (8 septembre 1770).
ouvrir dans la visionneuse : Bail sur des terres de Châteaugay.
(2 vues)
Bail sur des terres de Châteaugay.
ouvrir dans la visionneuse : Enquête du ministère de l'Agriculture sur le métayage.
(4 vues)
Enquête du ministère de l'Agriculture sur le métayage.
La main-d'oeuvre
ouvrir dans la visionneuse : Réponse des juges de paix des cantons ouest-est de Riom et d'Ennezat sur les usages locaux.
(1 vue)
Réponse des juges de paix des cantons ouest-est de Riom et d'Ennezat sur les usages locaux.
ouvrir dans la visionneuse : Tableau des salaires des ouvriers agricoles (juillet 1942-juin 1944).
(1 vue)
Tableau des salaires des ouvriers agricoles (juillet 1942-juin 1944).
ouvrir dans la visionneuse : Lettre adressée au préfet du Puy-de-Dôme sur l'emploi d'un apprenti agricole (25 novembre 1940).
(2 vues)
Lettre adressée au préfet du Puy-de-Dôme sur l'emploi d'un apprenti agricole (25 novembre 1940).
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du sous-préfet de Riom au sujet de l'émigration des ouvriers agricoles (2 février 1857).
(2 vues)
Rapport du sous-préfet de Riom au sujet de l'émigration des ouvriers agricoles (2 février 1857).
Les moyens techniques et les innovations
ouvrir dans la visionneuse : Extrait de presse sur le Comité départemental de retour à la terre (18 avril 1923).
(2 vues)
Extrait de presse sur le Comité départemental de retour à la terre (18 avril 1923).
ouvrir dans la visionneuse : Mémoire sur le dessèchement des marais.
(1 vue)
Mémoire sur le dessèchement des marais.
ouvrir dans la visionneuse : Défrichements dans la généralité de Riom.
(1 vue)
Défrichements dans la généralité de Riom.
ouvrir dans la visionneuse : Instruction royale sur les prairies artificielles.
(1 vue)
Instruction royale sur les prairies artificielles.
ouvrir dans la visionneuse : Placard sur la possibilité d'accroître les rendements.
(1 vue)
Placard sur la possibilité d'accroître les rendements.
ouvrir dans la visionneuse : Revue agricole.
(1 vue)
Revue agricole.
ouvrir dans la visionneuse : Revue agricole.
(1 vue)
Revue agricole.
ouvrir dans la visionneuse : Extrait du bulletin de la société d'agriculture du département.
(1 vue)
Extrait du bulletin de la société d'agriculture du département.
ouvrir dans la visionneuse : Lettre du baron de Breteuil à l'intendant au sujet d'un mémoire sur le moyen de fertiliser les terres.
(1 vue)
Lettre du baron de Breteuil à l'intendant au sujet d'un mémoire sur le moyen de fertiliser les terres.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du professeur chargé de la chaire d'agriculture adressée au préfet sur les champs d'expériences établis dans le département (28 mars 1904).
(2 vues)
Rapport du professeur chargé de la chaire d'agriculture adressée au préfet sur les champs d'expériences établis dans le département (28 mars 1904).
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de l'ingénieur des Améliorations agricoles au préfet au sujet de l'utilisation de la culture mécanique dans la Limagne (27 février 1917).
(2 vues)
Rapport de l'ingénieur des Améliorations agricoles au préfet au sujet de l'utilisation de la culture mécanique dans la Limagne (27 février 1917).
ouvrir dans la visionneuse : Dossiers documentaires sur la motoculture établi par E. Clémentel.
(2 vues)
Dossiers documentaires sur la motoculture établi par E. Clémentel.
ouvrir dans la visionneuse : Batteuse des blés.
(1 vue)
Batteuse des blés.
ouvrir dans la visionneuse : Publicité des établissements Fichot et frères.
(2 vues)
Publicité des établissements Fichot et frères.
L'organisation du monde agricole
Présentation du contenu :

Le début du XIXe s. voit la multiplication des sociétés d'agriculture, on peut citer à titre d'exemple celle d'Issoire en 1806. Parallèlement, des correspondants locaux au Conseil royal d'agriculture sont nommés. Il s'agit de grands propriétaires terriens. En 1920, le comte de Montlozier nommé à ce poste, reçoit aussi une somme d'argent afin d'encourager l'exploitation de son domaine, de développer des initiatives agronomiques, mais aussi de pouvoir être un relais stable du pouvoir.

De même, les sociétés d'agriculture s'attachent à diffuser les idées nouvelles, les progrès récents, les résultats des diverses expériences en rassemblant une certaine noblesse terrienne et la bourgeoisie. Les bulletins de ces sociétés sont publiés et encouragés par les pouvoirs publics tout au long du XIXe s.

Durant les années 1840, se mettent en place des comices agricoles, correspondant à une véritable attente des autorités. Les sociétés, sous l'égide du gouvernement, organisent des concours, au cours desquels sont distribués des prix et des médailles. L'idée d'une émulation n'est pas dans un but immédiatement mercantile mais plutôt d'encourager les paysans en récompensant les plus beaux animaux (chevaux, bovins…). Ces concours et comices agricoles contribuent à la modernisation de l'agriculture. Le premier concours général agricole est inauguré à Paris en 1870, mais il est annulé en raison de la Commune. Il se développe à partir des années 1880, à l'exception des années de guerre, pour devenir véritablement annuel à partir de 1951.

Le monde agricole se structure progressivement. En 1881, est créé le ministère de l'Agriculture et la loi de 1884 sur les syndicats exerce désormais une influence sur les formes d'associations déjà présentes. Dès lors, les sociétés d'agriculture tournées vers l'encouragement et les innovations laissent peu à peu place à des associations syndicales destinées à la défense du milieu professionnel. Les coopératives ou autres associations agricoles se multiplient et permettent l'acquisition de matériel, tandis que les organismes de mutualité agricole sont créés pour la prise en charge des aléas, intempéries et accidents du travail. En outre, certaines coopératives s'orientent vers des activités plus spécialisées, comme les coopératives laitières ou de battage.

Autre pilier du monde agricole, les foires sont présentes dans tout le département au fil des siècles, permettant la vente du bétail, l'échange de produits tout au long de l'année. Selon les infrastructures existantes, elles sont plus ou moins importantes, plus ou moins réputées. L'origine de la plupart d'entre elles remonte à la période médiévale, attestée par des lettres patentes royales. Lieux de commerce implantés dans chaque canton, elles assurent également des formes de sociabilités et un certain maillage du territoire jusqu'à la moitié du XXe s.

Les autorités prennent conscience de l'utilité d'assurer un enseignement agricole, destiné principalement aux enfants d'agriculteurs afin de les préparer au mieux à gérer leurs exploitations. L'enseignement départemental d'agriculture est mis en place dès 1879 avec l'institution d'une chaire d'agriculture qui devient par la suite la Direction des services départementaux agricoles. Des écoles d'agriculture d'hiver ambulantes sont mises en œuvre à Ambert, Issoire et Riom dans les années trente. De surcroît, des établissements d'enseignement se créent, adaptés aux productions agricoles existantes, telles les écoles de laiterie. L'initiative appartient alors aux pouvoirs publics, aux Chambres d'agriculture ou aux syndicats. Puis, progressivement, l'enseignement agricole se dote d'une organisation propre et s'insère dans le système éducatif.


Les sociétés d'agriculture, les associations et syndicats
ouvrir dans la visionneuse : Présentation des candidats pour la composition du conseil d'agriculture (candidature du comte de Montlozier).
(1 vue)
Présentation des candidats pour la composition du conseil d'agriculture (candidature du comte de Montlozier).
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du conseil municipal de Parentignat au préfet au sujet de l'utilité de l'existence d'une caisse de secours mutuels (18 septembre 1862).
(1 vue)
Rapport du conseil municipal de Parentignat au préfet au sujet de l'utilité de l'existence d'une caisse de secours mutuels (18 septembre 1862).
ouvrir dans la visionneuse : Statuts de la Société fraternelle d'assurance mutuelle contre la mortalité du bétail (1er mars 1903).
(1 vue)
Statuts de la Société fraternelle d'assurance mutuelle contre la mortalité du bétail (1er mars 1903).
ouvrir dans la visionneuse : Le paysan d'Auvergne.
(1 vue)
Le paysan d'Auvergne.
ouvrir dans la visionneuse : Tableau récapitulatif des syndicats agricoles dans le Puy-de-Dôme.
(1 vue)
Tableau récapitulatif des syndicats agricoles dans le Puy-de-Dôme.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport de la coopérative agricole de Chauriat sur les surfaces cultivées par ses adhérents.
(1 vue)
Rapport de la coopérative agricole de Chauriat sur les surfaces cultivées par ses adhérents.
ouvrir dans la visionneuse : Carnet de battage de l'entreprise Petit à Aydat.
(1 vue)
Carnet de battage de l'entreprise Petit à Aydat.
ouvrir dans la visionneuse : Rapport du député Mabrut au ministre de l'Agriculture au sujet d'une pétition contre le remembrement de la plaine de Sarliève (5 février 1947).
(1 vue)
Rapport du député Mabrut au ministre de l'Agriculture au sujet d'une pétition contre le remembrement de la plaine de Sarliève (5 février 1947).
ouvrir dans la visionneuse : Affiche de la Confédération générale de l'agriculture.
(1 vue)
Affiche de la Confédération générale de l'agriculture.
Les foires et les concours agricoles
ouvrir dans la visionneuse : Diplôme décerné à Barbier d'Aubrée pour l'exposition de machines agricoles lors du concours départemental de Riom.
(1 vue)
Diplôme décerné à Barbier d'Aubrée pour l'exposition de machines agricoles lors du concours départemental de Riom.
ouvrir dans la visionneuse : Affiche pour le concours général agricole à Paris.
(1 vue)
Affiche pour le concours général agricole à Paris.
ouvrir dans la visionneuse : Dossier de presse d'E. Clémentel relatant le concours agricole et hippique de Paris (19 juin 1913).
(2 vues)
Dossier de presse d'E. Clémentel relatant le concours agricole et hippique de Paris (19 juin 1913).
ouvrir dans la visionneuse : Concours agricole à Ardes-sur-Couze.
(1 vue)
Concours agricole à Ardes-sur-Couze.
ouvrir dans la visionneuse : Tableau des foires en activité dans les communes de Besse, de Tauves et de Bourg-Lastic.
(3 vues)
Tableau des foires en activité dans les communes de Besse, de Tauves et de Bourg-Lastic.
ouvrir dans la visionneuse : Arrêté du maire de Clermont-Ferrand concernant la foire du 16 août 1918.
(1 vue)
Arrêté du maire de Clermont-Ferrand concernant la foire du 16 août 1918.
L'enseignement agricole
ouvrir dans la visionneuse : Projet de création d'une école de laiterie de la part du ministre de l'Agriculture adressé au préfet (19 novembre 1886).
(2 vues)
Projet de création d'une école de laiterie de la part du ministre de l'Agriculture adressé au préfet (19 novembre 1886).
ouvrir dans la visionneuse : Instructions pour l'installation des écoles d'apprentissage d'industrie laitière.
(1 vue)
Instructions pour l'installation des écoles d'apprentissage d'industrie laitière.
ouvrir dans la visionneuse : Arrêté du ministre de l'Agriculture sur les écoles d'apprentissage (19 juin 1888).
(2 vues)
Arrêté du ministre de l'Agriculture sur les écoles d'apprentissage (19 juin 1888).
ouvrir dans la visionneuse : Plan pour l'installation d'une école d'apprentissage d'industrie laitière.
(1 vue)
Plan pour l'installation d'une école d'apprentissage d'industrie laitière.
ouvrir dans la visionneuse : Dessins extraits des carnets de Maurice Busset.
(1 vue)
Dessins extraits des carnets de Maurice Busset.